Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


IRA de Bastia et association Adrien-Lippini : 5 étapes à vélo pour sensibiliser les usagers aux dangers de la route


Philippe Jammes le Lundi 8 Février 2021 à 10:27

Dans le cadre de leur engagement citoyen, les élèves de l’IRA de Bastia, promotion Joséphine-Baker, en partenariat avec l’association "Adrien Lippini, Un vélo, Une vie " ont organisé ce jeudi une conférence-débat sur le thème de la sécurité routière.



Les principaux intervenants de cette conférence : Association Adrien Lippini, IRA de Bastia, Préfet de la Haute-Corse et Procureur de la République.
Les principaux intervenants de cette conférence : Association Adrien Lippini, IRA de Bastia, Préfet de la Haute-Corse et Procureur de la République.

Si l’année 2020 a été marquée par un contexte de crise sanitaire inédit avec notamment un long confinement, les acteurs de la sécurité routière sont toutefois tous restés mobilisés pour lutter contre le risque routier. Aussi la conférence de ce jeudi s’est faite en présence de François Ravier, préfet de la Haute-Corse, Arnaud Viornery, procureur de la République et des représentants des forces de police et de gendarmerie.
«En amont de cette conférence on a proposé à une moitié de notre promotion un module d’information de réflexion sur la sécurité routière en Haute-Corse avec les enjeux spécifiques dans ce territoire très particulier » explique Gabriel Hergault, organisateur et animateur de cette conférence avec sa collègue de promotion Edith Blanc.


Le préfet de Haute-Corse était le premier à s’exprimer sur le sujet dans un amphi à moitié rempli pour cause de COVID, les autres élèves de l’IRA étant en visio. 
« Notre politique en matière de sécurité routière est une politique de partenariat par excellence. Partenariat entre Etat, Justice, Forces de sécurité, collectivités locales, entreprises et associations. Cette politique a trois dimensions : la prévention, la répression et les infrastructures routières ».
François Ravier a dressé un rapide bilan de l’année 2020 même si celui-ci peut être en trompe l’œil en raison de la crise sanitaire. « Nous sommes passés d’une moyenne de 20 morts par an à 9 en 2020. C’est bien sûr globalement satisfaisant mais cela nous interroge car il y a eu le confinement. Aujourd’hui il faut poursuivre ces actions dans le temps». La plupart des victimes de la route sont des motards ou des jeunes. Entre 2015 et 2020 il y a eu une centaine de morts sur les routes de la Haute-Corse, des victimes dont l’âge était compris entre 18 et 24 ans. Les causes de ces accidents mortels ? La vitesse, les stupéfiants, l’alcool et le non respect des réglementations. Si on invoque beaucoup l’état des routes sur l’île, il se trouve que la majorité des accidents ont lieu sur les routes à grande circulation. «Ce sont les routes les mieux aménagées qui génèrent le plus d’accidents comme la RT10 ou la Balanine. Ce sont les plus meurtrières et pourtant ce sont les mieux aménagées » précise le Préfet.


De son côté le procureur  de Bastia, Arnaud Viornery, soulignait dans quels cas la justice entrait en jeu: « Le parquet intervient quand la faute pénale est constatée. Il y a tout d’abord un traitement par la police ou la gendarmerie. Des poursuites sont alors engagées ou alors le dossier est classé sans suite. Enfin, il y a mise en exécution des peines.  Le parquet vient certes en répression mais cela passe aussi pour de la prévention dans la mesure où les condamnations peuvent éviter la récidive ».


En deuxième partie de cette conférence a été présenté un tour cycliste, organisé par l’association Adrien-Lippini, qui aura lieu du 24 au 29 avril en partenariat avec la préfecture de la Haute-Corse, l’inspection académique, la  PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) ainsi que les associations LEIA et OPRA  pour sensibiliser au partage de la route sur le tracé du GT 20.
« Son but est de sensibiliser les usagers au partage de la route, au fait que sur la route on peut trouver parfois autre chose qu’une voiture et qu’il convient d’être vigilant » souligne G. Hergault.
Depuis plus de dix ans, l’association Adrien Lippini sensibilise les usagers de la route à  la vulnérabilité des cyclistes et incite les pouvoirs publics à aménager l’infrastructure routière pour la sécurité de chacun. « Notre association intervient dans le milieu scolaire, dans le cadre de l’opération -savoir  rouler - et a mis en place une vélo-école et un atelier de réparation solidaire dans les quartiers Sud de Bastia » indique Françoise Lippini, la présidente de l’association. « Ce tour de Corse est articulé autour du vélo et de la sécurité routière. Il s’adresse à des jeunes des quartiers sud de Bastia et à des jeunes en mesure de réparation de justice. Ces jeunes qui seront équipés de vélos électriques ont été choisis par nos associations partenaires OPRA et LEIA implantées dans les quartiers sud et la PJJ. Ces jeunes seront accompagnés par leurs éducateurs».


Ce tour, du 24 au 29 avril prochain,  empruntera le tracé du GT20 et comprendra 5 étapes : Bastia/Macinaggio, Macinaggio/Saint-Florent, Saint-Florent/L’Ile Rousse, L’Ile Rousse/Ponte Leccia et Ponte Leccia/Corte.
«Cette opération aura aussi pour objectif de sensibiliser la population à la venue de cyclotouristes ou des cyclistes de chez nous car des évènements locaux sont d’ores et déjà prévus autour du tracé du GT20» ajoute Françoise Lippini.
En amont de ce tour, l’association a travaillé avec une quinzaine d’élèves d’une classe de 4ème bilingue du collège de Lucciana qui ont réalisé une  plaquette, rappelant les règles du partage de la route, entre automobilistes, cyclistes et motards. Cette action s’est faite en partenariat avec l’inspection Académique de la Haute-Corse, la correspondante de Ia sécurité routière et la préfecture de la Haute-Corse.
 



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047