Corse Net Infos - Pure player corse

Hervé Pacini : « Notre projet est que Figari soit un village où l’on vit et où l’on travaille »


Nicole Mari le Dimanche 23 Février 2020 à 17:08

Trois listes s’affrontent à Figari pour ces municipales dans une configuration inédite puisque le maire, Claude Pompa, a décidé de ne pas se représenter. C’est un ancien conseiller municipal, Hervé Pacini, qui prend le relais avec une liste sans étiquette, où l’on retrouve une poignée d’élus de l’équipe sortante dont il a reçu le soutien. Face à l’opposant historique, José Simoni, et à l’Indépendantiste Jean Giuseppi, conseiller du président de l’Assemblée de Corse, Hervé Pacini ne veut pas s’inscrire dans la continuité, mais dans une nouvelle orientation. Il décline de nouveaux projets concernant notamment l’aéroport, le PLU, le social et l’emploi.




Hervé Pacini : « Notre projet est que Figari soit un village où l’on vit et où l’on travaille »
- Pourquoi avez-vous décidé d'être candidat ?
- Je suis né à Figari, j’y vis, j’y travaille, je suis très attaché au village et à mes racines. Fort d’un précédent mandat de conseiller municipal de 2008 à 2014, qui m’a permis d’acquérir l’expérience de la gestion communale, et après en avoir longuement discuté avec mes proches, j’ai décidé de me présenter aux élections municipales. J’ai souhaité m’impliquer pleinement afin de participer au développement de ma commune.
 
- Sous quelle étiquette vous présentez-vous ?
- N’étant encarté personnellement dans aucun parti politique, je revendique une liste sans étiquette. Je n’ai pas à renier mon appartenance, mon parti, c’est ma commune !
 
- Avec quelle liste ? Et quels soutiens ?
- J’ai réuni autour de moi des hommes et des femmes résidant dans nos villages et hameaux, d’âges et d’horizons différents. Tous désireux de s’investir au service de l’intérêt général, motivés, compétents et disponibles. Cela fait un an que j’ai commencé ma campagne, et force est de constater que bon nombre d’électeurs sont sensibles à ma démarche. J’ai le soutien de la majorité sortante, mais je ne suis pas dans la continuité.
 
- Quel bilan tirez-vous de la mandature sortante auxquels certains de vos colistiers ont participé ?
- Contrairement à ce que l'opposition veut faire entendre, des réalisations importantes ont été entreprises sur la commune, notamment la traverse de Figari avec ses 100 places de parking gratuites, la zone d’activité, les travaux d’assainissement et la desserte aéroportuaire qui rendra le village plus agréable à vivre. C’est une bonne base pour le développement économique de la commune, développement que nous voulons maîtriser. En revanche, nous communiquerons davantage et tiendrons informée la population sur les grands dossiers et les avancées de notre commune. Contrairement aux idées reçues et largement diffusées par l’opposition, nous ne sommes pas la liste de la continuité, mais bien une nouvelle équipe avec une nouvelle orientation et de nouveaux projets.
 
- Quelle est, selon vous, la principale problématique à laquelle la commune de Figari est confrontée ?
- Figari possède un atout indéniable qui est l’aéroport, mais la commune n’en perçoit pas les retombées qu’elle est en droit d’attendre. L’aéroport de Figari alimente pourtant l'Extrême Sud de la Corse. Nous nous attacherons à inverser la tendance. Figari manque de commerces, et nous apporterons notre aide à toute implantation de nouvelles entreprises, mais également aux commerces existants. L’urbanisme est aussi un problème auquel nous devrons faire face dans le prochain PLU. En effet, la commune de Figari subit toutes les contraintes en termes d’urbanisme : zones d'éboulements, Loi littoral, hameaux et villages en discontinuité, règles environnementales, forte potentialité agricole, et j’en passe...
 
- Comment comptez-vous y répondre ?
- Pour l’aéroport, nous comptons engager des discussions avec la Chambre de commerce pour envisager des retombées directes du fait de sa présence sur notre commune. Pour les commerces, nous pensons à donner notamment une aide financière à toute création d’emploi en CDI. Nous proposerons, d’ailleurs, des consultations gratuites avec des notaires, des experts comptables et des syndics d’immeuble pour conseiller au mieux la population. Pour l’urbanisme, nous travaillerons avec les services de l’Etat et les Figarais afin que le PLU soit le plus ajusté possible.
 
- Ceci étant, quel est votre projet pour cette nouvelle mandature ?
- Notre grande ambition est de développer l’emploi sur la commune et d’agir sur le social. Nous créerons un pôle social qui aura vocation à venir en aide aux personnes en situation de précarité ou d’isolement. Nous avons pour ambition de créer un cabinet médical dont le grand besoin se fait sentir. Nous souhaitons aussi que notre commune évolue tout en gardant l’identité propre de nos hameaux et villages. Nous valoriserons son patrimoine immense avec la création d’un pôle patrimoine. La Zone d’activité est appelée à se développer et va générer un grand nombre d’emplois, ce qui fixera un bassin de population sur la commune. Il sera de notre devoir de veiller à ce que les infrastructures de la commune évoluent proportionnellement avec le nombre d’emplois. Notre projet est que Figari soit un village où l’on vit et où l’on travaille. Dans les grandes lignes, il faudra : arrêter le PLU, rafraîchir et moderniser les écoles, améliorer la récolte des déchets et doubler l'amplitude horaire de la déchèterie, créer une annexe de la Chambre d’agriculture, restaurer les routes vieillissantes et rétablir l’éclairage public, rendre opérationnel le port de Figari, lancer une étude de réalisation d’une micro-crèche, développer les assainissements collectifs, créer des équipements sportifs... Voilà, pour les 6 ans à venir.
 
- Quelle sera votre priorité si vous êtes élu ?
- Il me faudra respecter mes engagements et redonner une unité et un élan à notre commune.
 
- Quel score espérez-vous obtenir au 1er tour ?
- Un score qui nous donnera la victoire !
 
- Deux autres listes sont en lice. Envisagez-vous des alliances de second tour ? Avez-vous déjà engagé des discussions à ce sujet ?
- Il me paraît difficile de réunir deux listes en 48 heures ! D’autre part, je ne suis pas convaincu que ce soit la meilleure combinaison pour créer une réelle dynamique surtout dans une commune comme la nôtre.
 
- Pensez-vous gagner ?
- Aux vu de la campagne de terrain que nous avons menée et avec les retours que nous avons, je dirais que c’est en bonne voie.
 
Propos recueillis par Nicole MARI.
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Mars 2020 - 23:02 Ajaccio : la proclamation des résultats

Dimanche 15 Mars 2020 - 22:59 Election Municipale Calvi : Ils ont dit

L'actualité | Municipales 2020 | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Tocc’à voi | Annonces judiciaires et légales












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708