Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Haute-Corse : Dernière ligne droite pour les cadets de sécurité civile


La rédaction le Vendredi 12 Avril 2024 à 13:33

Après une formation intensive, les cadets de sécurité civile de Haute-Corse s'apprêtent à mettre en pratique leurs compétences dans des situations réelles. Pour ces jeunes engagés, c'est le début d'une aventure où ils pourront faire une réelle différence en cas d'urgence.



Après plusieurs mois de formation intensive, les cadets de sécurité civile de Haute-Corse se préparent à franchir la dernière étape de leur parcours initiatique. Pour les 30 jeunes filles et garçons des collèges Pasquale Paoli de Corte et Montesoro de Bastia, cette formation représente bien plus qu'un simple apprentissage théorique, c'est une expérience complète qui les transforme et les prépare à faire face aux situations les plus complexes avec sang-froid et détermination.
La fin imminente de leur formation ne signifie pas la fin de leur engagement citoyen, mais plutôt le début d'une nouvelle phase où ils pourront mettre en pratique tout ce qu'ils ont appris. Ils seront appelés à intervenir lors de situations d'urgence, à contribuer à la sécurité de leurs établissements scolaires et à servir de modèles pour les générations futures.
Mercredi dernier, la 7ème promotion s'est rendue au centre de secours de Corte pour découvrir les actions spécifiques des équipes spécialisées du GRIMP (groupe de recherche et d'intervention en milieu périlleux) et du GMSP (groupe montagne des sapeurs-pompiers). L'exercice de la tyrolienne, bien que suscitant quelques appréhensions, a été une leçon riche sur le dépassement de soi.
Cyril Baldovini, adjudant-chef des sapeurs-pompiers professionnels et membre du GMSP, a souligné l'importance de ces ateliers dans la formation des jeunes. Il a expliqué : « On leur a montré les divers contextes d'intervention du secours en montagne à travers notamment le prisme du secours héliporté avec simulation d’un treuillage. Nous avons également reproduit un sauvetage pédestre avec l’emploi d’un brancard et de la roue qui le complète. Enfin, nous avons impliqué les jeunes dans un scénario de recherche de victimes d'avalanche avec emploi du détecteur permettant leur localisation. Cette action nous a permis de faire connaitre nos activités et de permettre aux jeunes de savoir comment se comporter s’ils se retrouvaient un jour confrontés à ces situations ».
M. Frédéric Demyunck, enseignant à la cité scolaire de Corte et référent pour l'éducation nationale du dispositif cadets de la sécurité civile de la Haute-Corse, a partagé son bilan positif de la formation jusqu'à présent. Il a notamment salué l'engagement et l'implication des jeunes dans les activités proposées : « Nous avons passé le cap de la moitié de notre année de formation et on constate avec plaisir, qu’une véritable solidarité s’est instaurée entre nos collégiens. Une osmose s’est même créée entre ceux du collège Montesoro de Bastia et leurs homologues du collège Pasquale Paoli de Corte. Nous pouvons ainsi dire qu'ils ne font plus qu'un et c'est beau à voir. Tous nos jeunes témoignent avoir appris des notions intéressantes qui les aideront à mieux réagir s’ils se trouvaient confrontés à des situations d’urgence ».
Les cadets eux-mêmes ont exprimé leur enthousiasme et leur détermination à réussir dans ce parcours.

Notons également l’implication majeure dans la coordination de ce dispositif du lieutenant Jean François Orsatelli, coordonnateur des activités pédagogiques proposées aux collégiens dans le cadre de cette formation.
Signalons encore que le SIS 2B a aussi mis à l’honneur l’ensemble des cadets de la sécurité civile lors de a prise de commandement du centre de secours de Bastia et de la réception officielle de la caserne le samedi 6 avril.  Un moment où cette jeunesse active, citoyenne et exemplaire a pu côtoyer les plus hautes autorités. Celles-ci ont d’ailleurs exprimé reconnaissance, gratitude et espoir devant les rangs garnis par les cadets de la sécurité civile et les jeunes sapeurs-pompiers de l’union départementale.

Leurs témoignages




Roxanne, 15 ans, en classe de 3ème verte au collège de Corte : « Cette formation est vraiment intéressante car elle nous permet de nous enrichir sur la sécurité civile, les pompiers, mais aussi sur les premiers secours. Cette formation est vraiment bien et correspond en tous points à ce que j’attendais. J’ai hâte de décrocher mon diplôme et pour cela, je vais tout donner ».

Marwa, 13 ans, en classe de 4ème au collège de Montesoro : « Je trouve que cette formation est une chance pour moi car je pense qu'il n'y a pas beaucoup de jeunes qui peuvent y avoir accès. Mes parents m’encouragent et je m’efforce de m’impliquer à fond dans toutes les activités proposées. J’ai pu m’adapter assez facilement. J’ai hâte en tout cas de participer à la cérémonie du 8 mai prochain à Bastia ».

Théo, élève de 4ème au collège de Montesoro de Bastia : « Cette formation m’intéresse énormément car je veux m’orienter vers la filière sécurité civile après mes études. J’ai vraiment tout apprécié dans ce dispositif et je n’y vois que du positif. Aussi, je vais me donner les moyens d’aller jusqu’au bout de ce parcours, même si je dois prioritairement travailler pour décrocher le Bac plus tard ».

Matteo, 15 ans, je suis en classe de 3ème au collège Pascal Paoli de Corte : « Mes impressions sur ce parcours de formation sont très positives. J’aime beaucoup les activités que l’on nous propose et qui développent en nous des connaissances importantes comme la pratique du secourisme. Mon objectif c’est d’intégrer plus tard les formations militaires de la sécurité civile et de devenir sapeur-sauveteur. J’attends avec impatience mon attestation qui, j’espère, m’ouvrira les portes de la sécurité civile ».

Luna, 14 ans, élève de 4ème au collège de Montesoro : « Cette formation c’est vraiment géniale. J’ai l’impression d’être comme un vrai sapeur-pompier. Tous les ateliers sont super bien organisés et il n’y a rien à redire. Je suis bien décidée à aller jusqu’au bout et je suis encouragée par mes parents et mes grands-parents qui ont effectué une carrière militaire et m’ont bien conseillée en vue d’un futur engagement dans l’armée. J’attends avec impatience la délivrance du diplôme et je ferai tout pour donner une bonne impression à mes formateurs ».