Corse Net Infos - Pure player corse



Grève des médecins : un mouvement suivi en Casinca-Costa Verde où une permanence des soins ambulatoires est assurée


M.V. le Jeudi 1 Décembre 2022 à 20:18

En grève ces 1er et 2 décembre, les médecins généralistes ont déposé leur stéthoscope pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail. Plan B pour les petites urgences médicales, l’association PDSA (permanence des soins ambulatoire) Casinca-Costa Verde a décidé d'assurer une astreinte



Les 14 médecins l’association PDSA (permanence des soins ambulatoire) Casinca Costa Verde ont organisé une journée de travail et de coordination relative à  l’organisation des soins du territoire pendant les journées de grève.
Les 14 médecins l’association PDSA (permanence des soins ambulatoire) Casinca Costa Verde ont organisé une journée de travail et de coordination relative à l’organisation des soins du territoire pendant les journées de grève.
Les syndicats de médecins libéraux ont appelé à la grève pour les 1er et le 2 décembre. Un mouvement social rare dans cette profession, la dernière mobilisation date de 2015 et la loi Touraine. En Corse, près de 70 médecins généralistes sur les 350 qui compte l'ile ont fermé leurs cabinets pour faire entendre leurs revendications.  

Ce mouvement inédit de l’ensemble de la profession, laisse craindre un nouvel engorgement des urgences au cours de ces quatre jours, puisqu’à la grève succède un week-end. Ainsi afin de décharger les urgences ou d’éviter de nombreux passages inutiles à l'hôpital, l’association PDSA (permanence des soins ambulatoire) Casinca Costa Verde a décidé d'assurer une astreinte, comme elle le fait depuis une dizaine d'année tous les week-ends. "On s'est réuni la semaine dernière et on a décidé d'une action commune sur la conduite à tenir avec nos cabinets pendant cette grève", explique le docteur Francescu Suzzarini, médecin généraliste à Querciolu et président de l’association PDSA (permanence des soins ambulatoire) Casinca Costa Verde. "Même la plupart de nos médecins ont fermé leur cabinet, on a passé un accord avec le Samu afin de mettre en place un système d'astreinte sur notre territoire pour réduire l'afflux de patients vers les urgences ce jeudi 1 et vendredi 2 décembre." poursuit le docteur Suzzarini qui est aussi secrétaire général adjoint de l'URPS Médecins Libéraux de Corse.

Un quart du temps de travail dans les papiers
Syndiqués ou non, grand nombre des médecins généralistes de France sont donc appelés à faire grève pour réclamer une revalorisation de la consultation, refuser le projet gouvernemental d'ajout d'une quatrième année d'internat en médecine générale ou la possibilité, pour certains infirmiers, de rédiger des ordonnances. 

Si les revendications des médecins sont les mêmes au niveau national, la question de la rémunération ne fait pas consensus parmi les grévistes. Les praticiens de l'associations permanence des soins ambulatoire Casinca-Costa Verde, qui se sont réunis la semaine dernière, ne partagent pas totalement l'analysé faite par certains de leurs confrères. "On trouve qu'il y a encore des choses à dire." souffle le docteur Suzzarini. "On parle beaucoup de la revalorisation du prix des consultations à 50 € mais c'est pas ça qui nous intéresse. Si on fait grève, c'est pour que le patient soit mieux pris en charge. Pour qu'il y ait une amélioration dans la qualité des soins et pas une régression. C'est vrai que la revalorisation du prix de la consultation ça permettrait de financer du matériel, du numérique, de financer des emplois, des assistants médicaux, des infirmiers au sein de nos cabinets pour être déchargés des démarches administratives et être plus efficaces sur sur la partie médicale pour laquelle nous avons été formés." 

Pouvoir passer plus de temps avec les patients : c’est la principale revendication des médecins. Une augmentation du  prix de la consultation pourrait ainsi permettre aux généralistes de pouvoir embaucher du personnel administratif.
 


 

​A la PDSA, des gardes pour désengorger les urgences

Fondée par plusieurs médecins il y a une dizaine d’années, ils sont aujourd'hui 14 à faire partie de l’association PDSA (permanence des soins ambulatoire) Casinca-Costa Verde et assurer un système d'astreinte, afin de maintenir l’offre de soins en weekend et jours fériés ainsi de 20 heures à minuit en semaine. 

Le planning des gardes est affiché dans les 14 cabinets et en appelant le 15 ou le 116-117 (numéro pour joindre un médecin généraliste de garde aux heures de fermeture des cabinets médicaux). Selon l’urgence et l'état de santé du patient, le SAMU ou le médecin oriente, vers les urgences de l'hôpital ou vers le cabinet de garde.














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022