Corse Net Infos - Pure player corse


Football : Ajaccio se prépare pour la finale ACA-Toulouse


Philippe Peraut le Vendredi 13 Mai 2022 à 10:03

Affluence record à Timizolu, festivités qui débuteront à 16 heures, concert, circulation régulée, tous les ingrédients sont réunis pour une victoire ajaccienne samedi face à Toulouse. Reste l’aspect sportif et trois points pour toucher au Graal, à remplir, ce qui ne sera pas une mince affaire puisque l’ACA ne s’est plus imposé contre le Téfécé depuis le 10 novembre 2012



Photo illustration Michel Luccioni
Photo illustration Michel Luccioni
On s’attendait à un final à suspense en Ligue 2 au vu des résultats de ces dernières semaines. Mais jamais certainement, dans les rangs ajacciens, à disputer une véritable finale pour l’accession en Ligue 1 sur quatre-vingt dix minutes . Depuis le nul ramené de Grenoble, samedi dernier, l’équation est simple pour la bande à Pantaloni : batte le Téfécé et valider son billet pour l’élite ou passer par des barrages face au vainqueur de Paris FC-Sochaux, puis, en match aller et retour face au 18e de Ligue 1 (Saint-Etienne semble être le plus probable). Or, on sait depuis la première édition qu’aucun barragiste de Ligue 2 n’a pu franchir l’obstacle. « Parce que dans cette formule, peste Rolland Courbis, l’ancien coach de l’ACA aujourd’hui consultant sur RMC, tout est fait pour avantager l’équipe de Ligue 1. Le vainqueur des barrages en L2 arrive cuit et ne peut normalement défendre ses chances. »

L’ACA en sait quelque chose mais aussi Lens (2019) et...Toulouse (2021). Sachant qu’en 2020 et en raison de la crise sanitaire, l’ACA, 3e à l’arrêt des compétitions, n’avait pu disputer les barrages…

5000 places vendues en quelques heures
On comprendra donc bien l’engouement qui règne autour de la rencontre de samedi. Certes, à l’inverse d’Auxerre, toute vêtue de « bleu et blanc », la Cité Impériale n’est pas vraiment en « biancu è rossu » mais l’esprit est là. Pour preuve, les quelque 5 000 places se sont vendues en quelques heures. À un tel point, qu’avec l’accord des sponsors, une partie des bâches avait été retirée pour faire grimper la capacité du stade de 1 500 places supplémentaires. Mais la pression a été telle que l’ACA a obtenu le retrait des dernières bâches situées en tribune Faedda et J.-B. Poli. Résultat, on affichera complet samedi soir à Coty où le record d’affluence (6 595 spectateurs en janvier 2015 contre le GFCA) sera battu.

De fait, et avant l’installation des fauteuils dans les tribunes, la capacité du stade était de 10 700 places, elle a été, depuis, baissée à 8 000, la tribune « côté mer » n’étant plus homologuée à l’exception du parcage visiteur qui devrait accueillir plus de 300 supporters toulousains.

Depuis une semaine donc, on s’arrache les billets dans les points de ventes mais surtout sur le site du club. Supporters de l’ACA mais aussi du GFCA ou du Sporting, l’engouement est tel qu’à l’exception des « accanniti », beaucoup ont compris l’intérêt sportif d’avoir un club insulaire en Ligue 1 l’an prochain.


Un Téfécé décimé
Pour autant, les rumeurs circulent quant au fait que le Téfécé « jouera » ou ne « jouera pas » le jeu. Décimé par un gros virus grippal, le groupe ne serait pas au complet mais « la participation de certains joueurs n’est, à l’heure qu’il est, pas compromise, annonce-t-on du côté de la presse locale. Alors, info, intox, réponse face aux attaques par presse interposée des joueurs de l’AJA (« On espère que le Téfécé va jouer le jeu », avait annoncé l’attaquant Gaëtan Charbonnier au soir de la victoire au Havre qui n’avait pas « joué le match de sa vie »), on ignore encore dans quel état d’esprit le champion de France 2021-2022 va débarquer à Timizolu samedi. « Avant de partir en vacances et de songer à la saison prochaine, précise Philippe Montanier, l’entraîneur toulousain, on va disputer une dernière échéance importante pour l’équité du championnat. » Un discours similaire à celui de Paul Le Guen à l’issue de la rencontre ACA-Le Havre et avant de recevoir l’AJA une semaine plus tard (1-2).

Le Téfécé bête noire de l'ACA
Si l’on se réfère aux derniers adversaires de l’ACA (Le Havre et Grenoble), il y a tout lieu de penser qu’il faudra aller chercher cette victoire avec les valeurs qui ont accompagné ce groupe depuis juillet dernier. D’autant que le Téfécé est aussi la bête noire d’une équipe ajaccienne qui, sur un total de 17 matchs depuis la saison 1999-2000, ne s’est imposée qu’à trois reprises à François-Coty, (la dernière en date en 2006) et deux fois au Stadium (la dernière en date lors de la saison 2011-2012). « L’ACA devra être motivé, analyse Rolland Courbis qui sera son premier supporter, mais pas surmotivé au point de prendre des cartons. L’enjeu de ce match ne doit pas faire déraper les joueurs. Le hasard du calendrier a donné le second qui reçoit le premier lors du dernier match. Des dernières journées avec des mauvaises surprises, j’en ai connu malheureusement. Mais là, je ne crois pas qu’il y ait trop à s’affoler. J’espère et je pense que l’ACA va s’imposer...»

L’avant-match va débuter dès 16 heures avec l’ouverture de la Fan Zone et se poursuivre avec l’ouverture du stade à 16h30, un concert dans l’enceinte de François-Coty et un après-match que tout le peuple « biancu è rossu » souhaite jusqu’au bout de la nuit.
 
 

Un plan de circulation modifié

En raison du match de championnat Aiacciu-Toulouse ce samedi 14 mai 2022, la circulation sur la RD503 sera mise à sens unique depuis le giratoire Mr Bricolage vers le giratoire d’Aspretto, de 16h00 à 00h00.

Photos Michel Luccioni
Photos Michel Luccioni

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047