Corse Net Infos - Pure player corse


Festival du cinéma italien de Bastia : L’histoire d’un loubard au grand cœur...


Philippe Jammes le Mercredi 5 Février 2020 à 13:13

En compétition à cette 32ème édition bastiaise du cinéma italien, le film de Carlo Sironi, « Sole » inspiré d’une historie vraie, sera présenté ce mercredi au public bastiais.
Véritable succès en Italie et en France, où il a obtenu des Grands Prix aux festivals 2019 de Villerupt, Montpellier et Toulouse, le long métrage de 2019 raconte l’histoire d’Ermanno, un jeune loubard de banlieue oisif. Son oncle lui propose un jour un emploi certes temporaire mais lucratif. Ne pouvant avec sa femme avoir d’enfant, ils souhaitent en adopter un clandestinement. Ils entrent donc en contact avec Lena, une jeune polonaise, enceinte, venue vendre son enfant en Italie. La mission d'Ermanno (Claudio Segaluscio) sera d’habiter avec la jeune femme jusqu’à son accouchement. S’il s’acquitte de sa mission dans la plus profonde indifférence, tout change lorsque la jeune polonaise doit accoucher prématurément. Sole vient au monde à l’hôpital et la cohabitation de Lena et d'Ermanno doit se prolonger car le bébé n’accepte que le lait maternel. Ermanno trouve alors rapidement les gestes et les comportements d’un véritable père ….



Le jeune acteur Claudio Segaluscio, 18 ans à l’époque du tournage, est présent à Bastia pour présenter le film. «Je suis arrivé dans le cinéma tout à fait par hasard » nous confie-t’il. «Le réalisateur avait organisé un casting dans mon lycée mais je n’ai pas voulu y participer car timide et alors mineur. Un de ses collaborateurs a insisté et j’ai obtenu le rôle ». Le jeune romain est donc « tombé » dans le cinéma par hasard. « Comme tous les jeunes de mon âge, je n’étais pas porté sur le cinéma italien qui ne fait rien d’ailleurs pour aller vers nous. J’étais plus passionné par la cuisine et les arts martiaux.  Aujourd’hui, ayant découvert le métier puisque Sole est mon 1er film, j’ai envie d’être comédien».  Pour préparer son rôle, le jeune homme s’enferme de mars  à juin 2018 en studio. «On a surtout travaillé sur l’émotion que je devais faire dégager dans le film ». Le jeune homme revient aussi sur un moment fort du tournage. «En fait c’était le 1er jour du tournage. La veille j’avais obtenu mon permis de conduire et lors de cette 1ère journée le réalisateur me demande justement de conduire une voiture. Double stress pour moi donc. Sinon le tournage s’est bien passé avec une bonne ambiance. Avec l’actrice (Sandra Drymalska), le tournage a été plus délicat, car, polonaise, elle ne parlait pas italien. On communiquait donc en anglais mais je n’en ai qu’une connaissance basique. Au final on a davantage communiqué par les émotions. Mon rôle de père a été plus facile que prévu car j’ai toujours eu un faible pour les enfants. Quand je prenais les enfants dans mes bras, car pour des questions de loi, il y en a eu 3 pour le tournage, j’ai été ému par cette transmission d’innocence entre nous».  Claudio Segaluscio a découvert le cinéma par ce film et ne semble plus vouloir le quitter. «J’ai des projets de courts et longs métrages, j’interviens aussi dans les établissements scolaires et avec des amis rencontrés à Venise on a monté une coopérative artistique ».

*Sole sera projeté ce mercredi 5 janvier à 21h30 au théâtre de Bastia, jeudi 6 à 16h45 au Studio 1 et vendredi 7 à 16h45 au cinéma de Furiani.
 

Claudio Segaluscio interprète le rôle de Ermanno dans le film de Carlo Sironi : "Sole"
Claudio Segaluscio interprète le rôle de Ermanno dans le film de Carlo Sironi : "Sole"

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047