Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


"Festival Passion Cinema" d'Ajaccio : les films à ne pas manquer


Patrice Paquier Lorenzi le Mercredi 11 Octobre 2023 à 18:01

La 24e édition du Festival "Passion Cinéma" se déroulera du 17 au 21 octobre prochain au Palais des Congrès d’Ajaccio. Cette année, l’association « Ciné 2000 », organisatrice de l’événement a souhaité mettre en lumière la sélection « Un Certain Regard » du Festival de Cannes. Cette programmation exclusive offrira un aperçu unique des films les plus innovants, audacieux et prometteurs du monde du cinéma contemporain avant leur sortie en salle. Jeanne-Paule de Rocca Serra, la directrice des programmes, nous présente les films à ne pas manquer lors du festival.



Crédit photo Izabela Ciesla
Crédit photo Izabela Ciesla
« Nous sommes fiers que ce Festival perdure depuis 20 ans maintenant et rassemble toujours autant de monde à Ajaccio », se réjouit Jeanne-Paule de Rocca Serra, la directrice des programmes de « Passion Cinéma ». Ce Festival est l’occasion d’explorer une sélection de films fascinant qui défient les conventions et repoussent les limites de la narration cinématographique, afin de découvrir de nouveaux talents, des acteurs et des distributeurs lors de séances de discussions après les projections. Cette année, les membres de Ciné 2000 ont souhaité mettre en avant une programmation plus méconnue du Festival de Cannes, en parallèle de la sélection officielle, dénommée « Un Certain Regard » qui met en perspective un cinéma plus original et audacieux que celui de la sélection officielle, et récompense des cinéastes encore inconnus ou peu connus. Ces films qui ont été diffusés à Cannes lors du Festival, au mois de mai dernier, sortiront dans les prochains mois dans les salles de cinéma. La directrice des programmes de la manifestation a sélectionné 3 coups de cœur pour nos lecteurs :

Chroniques de Téhéran
Avant-première Sélection officielle Un Certain Regard Festival de Cannes 2023 un film de Ali Asgari et Alireza Khatami / 1h17. Iran avec : Bahram Ark, Arghavan Shabani, Servin Zabetian. « Ce film iranien, tourné en réaction à la révolution qu’a connue le pays en 2022, raconte une scène du quotidien de dix Téhéranais. Chacun de ces personnages est le héros d’un segment d’environ sept minutes, tourné en plan-séquence fixe, à l’occasion d’une conversation avec un interlocuteur anonyme. Toutes ces petites histoires sont inspirées de témoignages réels. Un film à ne pas manquer, tant il est unique en son genre ».

How To Have Sex
Premier long métrage / Avant-première. Prix Un Certain Regard Festival de Cannes 2023 un film de Molly Manning Walker / 1h28. Angleterre avec Mia McKenna-Bruce, Samuel Bottomley, Lara Peake. « Trois lycéennes à peine majeures partent en spring break dans une station balnéaire méditerranéenne pour s’abandonner à la fête dans les premières minutes de How to Have Sex. Mia McKenna-Bruce, Samuel Bottomley et Lara Peake dans l’histoire de ces trois amies britanniques surexcitées à l’idée de passer les meilleures vacances de leur vie. Les jeunes femmes ne viennent que pour s’enivrer jusqu’à plus soif et connaître leurs premières expériences sexuelles, mais pour l’une d’entre elles, Tara, tout n’est pas si rose durant ces vacances. Le maître mot du long-métrage est le naturalisme. On croirait presque voir un film d’Abdellatif Kechiche, tant la cinéaste prend le temps d’instaurer une ambiance, celle de ces fêtes étudiantes qui durent jusqu’à l’aube, et où on finit par s’endormir ivre mort n’importe où et un peu n’importe comment ».

La mère de tous les mensonges
Un Certain Regard - Prix de la mise en scène Festival de Cannes 2023 Œil d’Or du meilleur documentaire Festival de Cannes 2023. Un film de Asmae el Moudir / 1h37. Maroc. Documentaire. Avec Zahra, Mohamed El Moudir, Ouarda Zorkan, Abdallah EZ Zouid, Said Masrour. « Cherchant à démêler un tissu de mensonges familiaux, la cinéaste reconstitue avec une maquette et des figurines le quartier de son enfance à Casablanca. À travers sa propre histoire et celle de ses proches émergent les blessures d’un pays et se révèle l’Histoire oubliée du Maroc. Le film incarne un récit autant personnel, intimiste que politique. Asmae El Moudi assume d’être filmée sans voile sur les cheveux, elle fait de sa liberté de parole et de sa caméra des armes démocratiques. Il ne faut donc pas s’attendre à un documentaire ordinaire à travers ce long-métrage.

Le festival « Passion Cinema » accueillera également pour l’occasion sa traditionnelle soirée « Montagne » avec la présence de l’alpiniste Marc Batard, qui viendra présenter son dernier film « L’Everest en partage ».  Rattrapé par sa passion, l’alpiniste décide de retourner à l’âge de 70 ans sur ce qui fut l’emblème de son parcours d’alpiniste, l’Everest. Ce défi, il se le lance à Salvador de Bahia, avec son jeune mari Dény. Accompagné par Pasang Nuru Sherpa et Muhammad Ali Sadpara, Marc poursuit alors un entraînement intensif, aux quatre coins du monde, et ce durant 5 années. Il livre dans ce récit son intimité, ses aventures, ses rencontres et les émotions qui l’accompagnent dans sa reconquête de l’Everest. En amont de la séance, qui aura lieu le samedi 21 octobre à 21heures, un buffet sera proposé aux cinéphiles au tarif de 20 euros par personne.
 
Infos et réservations

Association Ciné 2000
Tél. : 07 78 69 69.88
Site web : www.festival-passion-cinema.com