Corse Net Infos - Pure player corse


Extension du parking et rénovation de la place du Diamant font débat au conseil municipal d'Ajaccio


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 20 Décembre 2021 à 18:54

Parmi les nombreux points à l’ordre du jour de ce conseil municipal ajaccien du lundi 20 décembre, l’extension du parking Diamant et la requalification de la place Charles De Gaulle située au-dessus sont au programme des élus. Ils doivent voter la poursuite ou non des études menées par la municipalité pour définir la place du Diamant de demain.



Une ou plusieurs fontaines pourraient faire leur grand retour sur une place du Diamant rénovée. Crédits Photo : Michel Luccioni
Une ou plusieurs fontaines pourraient faire leur grand retour sur une place du Diamant rénovée. Crédits Photo : Michel Luccioni
Le maire d’Ajaccio, Laurent Marcangeli, l’avait annoncé fin septembre dernier sans donner de calendrier précis : le parking Diamant sera agrandi et la place Charles De Gaulle, plus communément appelée place du Diamant, sera rénovée. Mais avant, les élus doivent valider la poursuite des opérations et des études débutées par la municipalité.

200 places de parking supplémentaires d’ici 2025

Concernant le parking, comme annoncé, 200 places vont venir s’ajouter aux près de 600 déjà existantes. « Le projet est de creuser deux étages supplémentaires en dessous de l’existant », précise Stéphane Sbraggia. Le premier adjoint au maire l’assure : « cela n’altèrera pas le fonctionnement de l’actuel ». De quoi apporter une première réponse aux problèmes de stationnement constants des ajacciens. Si le calendrier reste théorique et donc soumis à modification, il se précise. « Le début des travaux est prévu aux alentours de mars 2022 pour une fin programmée en 2024, voir 2025 », précise Stéphane Sbraggia. Montant estimé : 12 millions d’euros.

Sur ce point, la partition de la majorité devrait s’accorder avec celle de l’opposition. Cette dernière réclame plus de places et de nouveaux parkings au fil des conseils municipaux. Si ces 200 places de plus ne sont pas issues d’un parking tout neuf, s’élever contre le projet serait « incompréhensible » pour Stéphane Sbraggia.

Quelle place du Diamant pour demain ?

Si l’agrandissement du parking est un sujet majeur en soi, il rentre surtout dans « un projet aux multiples tiroirs » dont fait partie la rénovation de la place du Diamant. Voilà près de 40 ans qu’elle n’a pas été rénovée et le pavé rosâtre aux tracés géométriques a subi de plein fouet l’assaut du soleil et du temps. Quelle place du Diamant pour demain ? La question avait été posée aux ajacciens en mai dernier lors d’une consultation citoyenne. Les habitants de la cité impériale l’avait jugée « trop minérale, peu conviviale ». Ce lundi 20 décembre, la municipalité présente la restitution de cette consultation, des premières études et d’une ébauche de ce à quoi elle pourrait ressembler. Objectif : « valider le schéma et les grands axes de l’aménagement, la feuille de route de la requalification d’une place remarquable dans un environnement en mouvement » pour Stéphane Sbraggia.

Plus de végétation, un solarium sur le toit du Casino, une accessibilité repensée pour coller à la rénovation des alentours et le retour de l’eau sur site. La majorité veut garder « son caractère multifonctionnel en réalisant un espace convivial et modulable pour pouvoir accueillir des évènements importants ». Conformément aux avis de la population, le kiosque, le manège et la statue de Napoléon Bonaparte devraient rester à l’identique. Seule la plaque célébrant la libération de la ville en 1943 devrait être déplacée de quelques mètres, dans l’hypothétique solarium et jardin des senteurs, aux côtés d’une table d’orientation et d’une présentation expliquant le passé de la ville. « L’idée n’est pas de gommer son histoire mais de développer ses fonctions en cohérence avec les autres places de la ville », admet Stéphane Sbraggia.

Les opérations devraient coûter environ 6,2 millions d’euros selon les premières estimations, financés à 50 % par la municipalité et à 50 % par la Collectivité de Corse. Entre les études et la réalisation des travaux, l’ensemble pourrait être livré en 2025, voir 2026. « Théoriquement », précise Stéphane Sbraggia, avant d’ajouter que « nous avançons prudemment et nous nous entourons des meilleurs conseillers. Nous n’allons pas la refaire tous les deux ans, c’est un projet d’envergure ».

L’opposition dans le « flou »

Sur la forme, une partie de l’opposition représentée par les nationalistes de Pà Aiacciu, n’y trouve rien à redire. « Nous sommes bien sûr d’accord pour que la place soit rénovée. La question que nous nous posons c’est comment ? Avec quel financement ? Quel type de matériel sera utilisé pour le sol ? La réalisation du projet est encore trop floue ! », peste Jean-François Casalta. Pour l’élu d’opposition, « ce genre de détails est essentiel à la réussite du projet et nous aimerions que l’opposition soit partie prenante dans les choix à faire ». Sans surprise, l’abstention sera au rendez-vous sur ce sujet.













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047