Corse Net Infos - Pure player corse



Et si la Corse disparaissait sous la neige ? Une fiction racontée par Cathy Borie dans son dernier livre


Philippe Jammes le Samedi 21 Novembre 2020 à 15:07

Le 3ème roman de Cathie Borie, «Mille jours sauvages» a pour décor la Corse. Une terre plutôt éloignée de celle des cartes postales estivales. Une ile subissant les assauts d’un froid intense.
Un roman passionnant.



 «Ce n’était ni une coupure d’électricité ni une panne de secteur. Et ce qui terrifia tout le monde dans les jours qui suivirent fut que personne ne savait ce dont il s’agissait ». L’histoire se déroule sur une île en Méditerranée entre 2020 et 2023. Il règne un froid polaire.
Camille, jeune insulaire, et Jack, un homme venu du continent, sont conduits à partager une maison isolée dans des conditions de vie précaires. Leur cohabitation les amène à se raconter, chacun dévoile à l’autre ce qu’il a vécu  depuis le «Grand Évènement». Alors qu’ils essaient de se reconstruire et de bâtir ensemble un avenir dans ce monde chamboulé, leur passé récent vient se télescoper avec le besoin qu’ils semblent  avoir  l’un  de  l’autre. 
Comment  les  fantômes  surgis  de  leur  vie  d’avant  vont-ils  bouleverser le présent plus qu’il ne l’est déjà ? Quelles  seraient  nos  vies  si  tout  ce  que  nous  connaissons aujourd’hui  venait  soudainement  à  disparaître ? 

Sur  fond  d’effondrement, dans une atmosphère de dystopie finement décrite,  ce  nouveau  roman  de  Cathy  Borie  décortique  les  ressorts amoureux et plonge le lecteur dans la réalité quotidienne  erratique d’un couple fragilisé coupé du monde extérieur. L’auteur, Cathy  Borie,  vit  entre  Ajaccio  et  la  Dordogne. C’est en ces  lieux  privilégiés, au calme, qu’elle puise pour  nourrir  ses  récits. Auteur  de  plusieurs  ouvrages  de  fiction,  elle  s’intéresse particulièrement aux parcours de vie, privilégiant une approche psychologique des personnages  et de leurs comportements.  «Mille jours sauvages »  est son troisième roman après  «La nuit des éventails » (Rémanence, 2015) et «Dans la chair des anges» (Carnets nord, 2017, prix DraftquestLibrinova).

CNI l’a rencontrée
 
-  Comment le thème et l’idée de ce roman vous sont-ils venus ?
- Je m’intéressais depuis quelques temps à ce thème de plus en plus présent dans les médias ou sur internet : l’effondrement, la collapsologie, le survivalisme, etc… J’ai eu envie de travailler sur ces sujets, mais d’un point de vue plus romanesque que philosophique ou scientifique, et de m’intéresser à des personnages et à leurs relations dans ce cadre extra-ordinaire. Ecrire une sorte de roman d’anticipation psychologique. 

- Pourquoi l’année 2023 ? Pourquoi 1000 jours ? Pourquoi la Corse ?
-  Je répondrai dans le désordre. La Corse parce que j’y vis, et parce que c’est une île et que ça se prêtait bien au caractère intime que je voulais donner à l’histoire. 1000 jours représentent à peu près les 3 ans durant lesquels se déroulent l’essentiel du récit, entre 2020 et 2023, ce qui suffit pour en faire une anticipation, tout en restant très proche de notre époque actuelle, permettant facilement au lecteur de se projeter. 

- Un thème qui doit appeler à réfléchir dans cette époque trouble à bien des niveaux ?  
-  J’ai commencé ce roman bien avant la pandémie et le confinement, mais en effet je ne me doutais pas alors qu’il aurait une certaine résonance, au moment de sa publication, avec ce que nous vivons. Il y a sans doute des questions qui peuvent se poser dans les deux cas de figure, même s’ils sont très différents : à quoi tient notre liberté ? Que réveille en nous un évènement de ce type, nos bons ou nos mauvais côtés ? Quel impact a-t-il sur nos vies personnelles, nos relations intimes, notre moi profond ? Cette dernière question m’a évidemment beaucoup intéressée, et j’ai choisi de beaucoup développer le questionnement du lien entre Camille et Jack, amenés à vivre à deux « confinés » dans un même lieu…avec heureusement beaucoup de nature autour.

- Il s’agit de votre 3ème roman, se différencie t-il des 2 précédents ?
- Il est très différent dans la mesure où le contexte ne ressemble à aucun de ceux des précédents, qui n’avaient rien de futuriste. C’est aussi le premier à se passer en Corse, même si ce n’est jamais explicitement précisé, mais les Corses ne s’y tromperont pas. Sinon, l’approche reste à peu près identique : appréhender les conduites et les réactions des personnages principaux en essayant de les comprendre, de les décortiquer, regarder à la loupe leurs fonctionnements et les interactions des protagonistes, les approcher au plus près pendant qu’ils se frottent à la vie. Des vies pas toujours faciles, je le reconnais...

- Vos rapports avec la Corse ?
- J’y ai mis les pieds pour la première fois en 1968, je suis venue y vivre et y travailler en 1997, mes enfants y vivent et mes petits-enfants viennent d’y naitre…Je crois qu’on dit « Corse de cœur »…Les racines quelquefois poussent toutes seules.

- Comment êtes-vous venue à l’écriture ? Des écrivains  vous ont-ils inspirée ? 
- J’ai toujours écrit, dès que j’ai su lire. Mais je n’ai publié que très tard, et j’espère avoir la possibilité de rattraper le temps perdu ! De nombreux écrivains m’ont marquée, je suis une boulimique de lecture, et je découvre encore sans arrêt des auteurs qui me touchent et m’inspirent. Je citerai en vrac Romain Gary, Anaïs Nin, Margaret Atwood, Doris Lessing, John Irving, Pierre Lemaître, Richard Morgièvre, Virginie Despentes, Jérôme Ferrari, pour les plus connus, sans parler des classiques évidemment, et de certains auteurs plus confidentiels qui sont aussi excellents.

- Des projets d’autres livres ?
- Je viens de terminer le premier jet d’un autre roman, ce qui veut dire encore beaucoup de travail avant de le proposer à un éditeur. En attendant l’idée pour le suivant ! 
 
* Editions Rémanence, Le Labo, 2020.
 


Et si la Corse disparaissait sous la neige ? Une fiction racontée par Cathy Borie dans son dernier livre

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047