Corse Net Infos - Pure player corse

EcoScola : C’est parti pour la 4ème édition du tri des déchets à l’école !


Rédigé par Nicole Mari le Mardi 23 Octobre 2018 à 17:32 | Modifié le Jeudi 25 Octobre 2018 - 00:36


C’est dans une classe bilingue de l’école maternelle de Folelli, située sur la commune de Penta-di-Casinca, que le président du SYVADEC, François Tatti, accompagné du représentant de l’inspecteur d’académie, Pierre-Louis Cacciaguera, et du maire, Yannick Castelli, a lancé la 4ème édition du Programme EcoScola 2018-2019. Ce dispositif propose de former, dès le plus jeune âge, les élèves aux gestes du tri sélectif des déchets et à lutter contre le gaspillage alimentaire dans les cantines scolaires. En prime, vidéo en langue corse.


La classe bilingue de l'école maternelle de Folelli en Casinca.
La classe bilingue de l'école maternelle de Folelli en Casinca.
Déployer une véritable académie verte à l’échelle de la Corse, faire des enfants des trieurs et des prescripteurs du tri sélectif ! C’est l’ambition affichée par EcoScola. Ce programme régional pluriannuel, créé il y a quatre ans par le SYVADEC, a pour objectif d’ancrer les comportements éco-responsables dans les établissements scolaires en aidant à former, très tôt, les élèves au développement durable et à une gestion vertueuse des déchets. Il lutte aussi contre le gaspillage alimentaire et la réduction des déchets des cantines scolaires. L’idée est d’accompagner tout au long de l’année, en collaboration avec les communes et intercommunalités, les écoles qui souhaitent s’impliquer dans l’élaboration de projets personnalisés, adaptés à leur fonctionnement. Depuis le lancement du dispositif, 87 établissements scolaires ont été labellisés et plus de 8500 élèves ont été sensibilisés au tri et au recyclage. Leur nombre croit chaque année. Des trophées sont même décernés, en fin d’année scolaire, au meilleur projet réalisé par les enfants.
 
Tous, trieurs !
Pour le programme EcoScola 2018-2019, le SYVADEC a sélectionné, comme établissement pilote, l’école maternelle de Folelli, située sur le territoire de la Communauté de communes de Castagniccia-Casinca. C’est, donc, dans cet établissement tout neuf, qui comprend 6 classes, 127 élèves et 7 enseignants, au cœur d’une des trois classes bilingues, que, mardi matin, le président du SYVADEC, François Tatti, accompagné du représentant de l’inspecteur d’académie, Pierre-Louis Cacciaguerra, du maire, Yannick Castelli, et du représentant de la ComCom, a donné le coup d’envoi de cette quatrième édition. « Le SYVADEC labellise un certain nombre d’écoles pour initier aux gestes de tri. Nous savons combien cette question du tri sélectif est devenue majeure dans la gestion des déchets de la Corse. Nous devons réussir impérativement à faire que demain, nous soyons, tous, trieurs. C’est pourquoi depuis quatre ans, des animateurs du SYVADEC en partenariat avec les intercommunalités développent, conjointement avec les enseignants, des animations pour former au tri et au recyclage », explique François Tatti.
 
Une académie verte
Cette année, 40 établissements sont inscrits. Plus de 340 interventions sont prévues en direction de 4 300 élèves. 25 cantines seront accompagnées dans leur démarche anti-gaspillage alimentaire. « Il est majeur d’initier les enfants à bien manger, à bien se nourrir, à les sensibiliser aux produits locaux, de bonne qualité, dont les déchets sont réutilisables en compost », ajoute le président du SYVADEC. « Le but est de créer une académie du tri sélectif qui englobera tous les établissements scolaires de l’île. C’est la raison pour laquelle nous tenons beaucoup au partenariat avec l’Education nationale et les intercommunalités, il nous permet de conjuguer nos efforts. Nous comptons beaucoup sur la jeunesse pour convaincre les parents qui ne le sont pas encore afin que le tri devienne un réflexe pour tout le monde ».
 
Le rôle de l’école
Un vœu partagé par l’Education nationale qui se félicite de l’initiative. « L’Education nationale a trois priorités : l’éducation du français, des mathématiques et apprendre à respecter autrui. Dans le respect d’autrui, il y a l’éducation à la citoyenneté, à la santé et à l’environnement. Apprendre des gestes simples pour développer le tri sélectif et sauver la planète est essentiel. Il en va de l’avenir de tous. L’école a un rôle à jouer. Ce partenariat avec le SYVADEC doit être généralisé dans toutes les écoles du département, mais aussi de l’académie », renchérit Pierre-Louis Cacciaguerra.
 
Folelli, site pilote
Sur le site pilote de l’école maternelle de Folelli, le SYVADEC, en partenariat avec la ComCom, prévoit un certain nombre d’actions :
-  Réaliser un diagnostic pour connaitre la production de déchets annuelle
-  Former et sensibiliser les enseignants et les élèves au tri et à la réduction 
des déchets
-  Aider à la mise en place de dispositifs de tri (conteneurs, composteur, etc.) dans l’école en collaboration avec 
la ComCom  pour favoriser le tri au sein de l’établissement
-  Equiper l’école avec des collecteurs de tri des piles, des cartouches d’impressions et des instruments 
d’écritures 
Pour être labellisée « EcoScola », l’école devra obligatoirement :
-  Fabriquer des petits collecteurs de tri personnalisés pour faciliter le tri au sein des salles de classe
-  Mettre en place des actions en faveur du tri et de la réduction des déchets (ex : création d’affiches de tri, 
créations à partir de matériaux de récupération, don de jouets, etc.)
-  Trier les piles 
#Focus sur la Communauté de Communes Castagniccia-Casinca
-  Un territoire très impliqué dans EcoScola : 7 écoles labellisées et engagées dans le programme
-  Une politique ambitieuse pour le tri : diagnostic et optimisation du service déchets en vue de la mise en place de la collecte des bio-déchets et de la tarification incitative, présence auprès des socio-professionnels 
avec une collecte spécifique des cartons et des bio-déchets, ambassadeurs du tri.
 
N.M.

EcoScola : C’est parti pour la 4ème édition du tri des déchets à l’école !

EcoScola in Fulelli

François Tatti, président du SYVADEC, et Murielle Dionisi, enseignante bilingue à l'école maternelle de Folelli.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie