Corse Net Infos - Pure player corse


ESN Corsica : un regard sur l'international au sein de l'Université de Corse


Benjamin Bourgeois le Mercredi 20 Novembre 2019 à 08:15

Quand on s’intéresse à la vie internationale de l’Université à Corte, on ne tarde pas à faire connaissance avec les membres de l’association ESN Corsica. Ne manquant pas de dynamisme, après avoir acquis le statut international ESN (Erasmus Student Network) en 2016 qui lui donne pertinence et recevabilité auprès des nouveaux arrivants en programme d’échange universitaire (Erasmus, Free Mover, Stages), celle-ci continue de progresser d’année en année tout en conservant son charme familial et son sens de l’esprit d’équipe.




Malte Becker est un étudiant allemand venu à Corte pour une période de 4 mois pour suivre les cours de Master 2 en Economie Appliquée. Malgré la difficulté de combiner le contenu de ses cours allemands avec ce qu’il étudie ici, l’adaptation s’est révélée assez facile. “La découverte n’est qu’un plaisir car les gens, les coutumes, sont différentes mais c’est encore l’Europe, ça fait moins peur.”
Le dépaysement n’est pas si fort et participer à ce genre de programme pourrait être un bon moyen de faire ses premiers pas dans un autre pays. Cependant il ajoute : “Mais nous devons faire face à un vocabulaire spécifique parfois, comme la bureaucratie par exemple, j’ai conscience que pour certains ça peut être un challenge.” C’est ici que ESN Corsica peut intervenir.
La secrétaire de l’association Amelia Cruz Saiz, originaire d’Andorre, actuellement en Master 2 MEEF Parcours Espagnol, explique :
 “ESN se veut d’accueillir et d’intégrer au mieux les étudiants internationaux qui sont en programme d’échange, il s’agit d’un des ses objectifs majeurs. On leur présente les locaux universitaires, on les aide dans les différentes démarches administratives comme la caf, ouvrir un compte bancaire, faire une carte pour le train, etc...ça permet de les accompagner dès le départ. Au début, la démarche est associative mais elle se transforme très vite pour devenir amicale.”


Avec une trentaine d’étudiants en programme d’échange, les membres du bureau organisent tous ensemble différents événements leur permettant de récolter des fonds. Ces fonds leur permettent de réaliser un autre objectif important : faire découvrir le territoire et la culture corses. En effet, Malte et Amelia sont tous les deux d’accord pour dire que la Corse est mal desservie et qu’il est compliqué de se déplacer comme on le voudrait sans voiture. C’est en voulant répondre à cet optique que ESN s’applique à organiser, entre autres activités, 2 voyages par semestre. Le premier voyage était fin octobre :“Nous sommes allés en bateau, nous avons vu la réserve de Scandola, dit Malte, c’était la première fois que je voyais une nature comme ça!”  Et comme les souvenirs acquièrent plus de valeurs quand ils sont partagés, Malte ne perd pas de vue le plus important : “Intensifier le contact, l’objectif principal c’est de faire des choses avec les personnes.” 

Le 24 Novembre ils vont tous ensemble faire du Krav Maga à Ajaccio pour se détendre et s’amuser, pour le weekend du 30 il y a un autre voyage de prévu les menant à Aleria, puis à Bonifacio. Leur emploi du temps est bien rempli. 
 
Malte est déjà sur le départ car son séjour se termine fin décembre. Il est enchanté et pense déjà à revenir pour les vacances. La Corse lui a beaucoup apporté mais il se pourrait que lui même puisse apporter quelque chose pour la Corse vis à vis de son regard extérieur. “Ce qui est vraiment différent de l’Allemagne c’est le rapport des gens avec le plastique. Le recyclage est très bien ici, mais il y a encore beaucoup de plastique utilisé pour rien.” 
Il y a de nombreux thème suggérés par Malte où nous pourrions nous remettre en question tels que l’usage de la voiture pour les courtes distances, ou l’avion.

On s’approche alors d’un troisième objectif important de l’association qui est de créer cet espace où les locaux pourraient interagir avec les internationaux. C’est dans ce domaine, confient-ils, qu’ils ont le plus de difficultés malgré les événements créés dans ce but :
 “Il y a des contacts  bien sûr, mais dans la majorité des cas il y en a moins qu’on ne le souhaite.Il n’y a pas assez d’étudiants de langues dans les tandems de langue, par exemple. L’intérêt d’apprendre une langue s’accompagne pourtant de l’intérêt d’aller vers l’autre.” Il y a donc encore du chemin à parcourir pour cette association qui a pourtant, déjà, réussi à faire germer cette idée de de l’étranger dans la tête de certains jeunes Corses aujourd’hui partis pour quelques mois. 
“On ne soupçonne pas la variété des programmes qui existent, il y en a pour tout le monde. Il existe aussi des aides financières. C’est plus cadré qu’on ne le pense et on en ressort enrichi forcément.”
 
C’est par cette conviction que
ESN Corsica et par celle-ci aussi que cette association a vu le jour auprès des ses créateurs : partir est un des meilleurs moyen pour enrichir son chez-soi quand on rentre.  





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 16:04 Incendie : 3,5hectares détruits à Venaco

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047