Corse Net Infos - Pure player corse



Des élèves du lycée Jean Nicoli créent Erbalunga, un parfum aux notes étrusques


Philippe Jammes le Jeudi 8 Septembre 2022 à 09:54

Sur un projet de Linda Piazza, responsable de la bibliothèque d’étude et de recherche Tommaso Prelà de Bastia, avec le concours de l'INEACEM (Institut d'études appliquées des civilisations et des espaces méditerranéens), une classe du parcours patrimoine du lycée Jean-Nicoli, se penche depuis plus d’un an sur la civilisation étrusque. Il en est né un parfum signé Givaudan.




Ils sont à l'origine du parfum "Erbalunga"
Ils sont à l'origine du parfum "Erbalunga"
La 1ère phase de ce travail sur les Etrusques a débuté en octobre 2020 avec une dizaine de lycéens de la classe « Parcours patrimoine » du lycée Jean Nicoli.
Sous la direction de Jean Castela (INEACEM), Mathilde Mattei, enseignante et Anne-Solen Gourdon, professeur documentaliste, les élèves avaient étudié, via notamment les documents de la bibliothèque Prelà mis à disposition par Linda Piazza, la civilisation étrusque et ses liens avec la Corse et créé une iconographie qui avait été ensuite peinte sur un cratère du très célèbre céramiste italien Roberto Paolini, le seul à connaitre les techniques de l’antiquité, des grecs et des étrusques.

Depuis, ce cratère est exposé à la bibliothèque patrimoniale.  Dans une seconde phase, en mai 2022, les élèves et leurs professeurs étaient partis 4 jours sur les traces des Etrusques à Populonia, Cerveteri et Vetulonia.   

Puis l’idée de créer un parfum à l’étrusque est venue, les étrusques étant passés maîtres en l’art de les confectionner.   Linda Piazza a alors contacté la très réputée maison Givaudan, le plus grand fabricant mondial d’arômes et de parfums. Frédérique Walter, son directeur marketing et Benoit Lapouza, maître parfumeur, se sont montrés très intéressés et le projet a pu se concrétiser. « Nous leur avons tout d’abord expliqué le principe et la technique de création avec notamment la reconnaissance des plantes de base des parfums étrusques, notamment la rose ou l’encens » explique Benoit Lapouza. « Puis on a décidé d’y incorporer les plantes du maquis corse : Myrte, cyste, immortelle, genêt, thym, romarin, cyprès et on y ajouté une touche de mandarine ». 

Le parfum a ensuite été élaboré dans les laboratoires Givaudan à Paris. « C’est un parfum d’un jour, qui n’a aucune vocation à être commercialisé. C’est un travail très intéressant, une belle expérience que nous avons vécue avec ces jeunes » souligne Frédérique Walter.  

Ce mercredi, en présence de Pierre Savelli, maire de Bastia, de Philippe Peretti, son adjoint en charge du patrimoine, ce parfum « Erbalunga » a été présenté par les élèves et leurs encadrants puis Dominique Frère, étruscoloque, professeur d’histoire et d’archéologie à l’Université de Bretagne, a donné une intéressante conférence sur le thème des parfums étrusques.

Quant à Jean Castela, il a encore de très beaux projets avec ses élèves sur cette passionnante civilisation étrusque. Histoire à suivre !   















L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022