Corse Net Infos - Pure player corse


Déconfinement : assouplissement des règles de visite dans les EHPAD


Julia Sereni le Mercredi 3 Juin 2020 à 08:37

Avec la nouvelle phase du déconfinement, il sera plus aisé de rendre visite à nos anciens dans les EHPAD, à partir du 5 juin. Pour autant, ces visites restent très encadrées, afin de ne pas mettre en danger un public déjà fragile.




Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni
À l’EHPAD l’Olivier Bleu à Ajaccio, le confinement a duré un peu plus longtemps qu’ailleurs. En effet, sa directrice Hélène Tramoni a décidé de la fermeture une semaine avant les recommandations du 16 mars : « c’était une mesure forte de fermer l’établissement aux familles et aux intervenants extérieurs ». Mais une mesure nécessaire, face à la propagation galopante du COVID-19 dans une ville cluster. L’établissement n’a d’ailleurs pas été épargné par le virus, malgré cette précaution : « Notre établissement a été touché, il y a eu plusieurs cas », déclare Hélène Tramoni.
 
Une période compliquée s’est alors ouverte pour le personnel de l’EHPAD, très sollicité, pour les familles, privées de visite, et pour les 98 résidents, pas toujours en capacité de comprendre les mesures imposées. D’autant qu’à cette coupure avec les familles s’est ajoutée, au plus fort de l’épidémie, un confinement en chambre pour les résidents.
 
Pour rompre l’isolement, l’établissement a dû se réinventer. Un système de visites par visio a été mis en place grâce aux dons de tablettes. Mais encore fallait-il avoir du réseau… Si à Ajaccio cela ne pose pas de problème, à l’EHPAD de Sarrola, dirigé également par Hélène Tramoni, c’est une autre paire de manches. Les personnels ont dû utiliser leur propre connexion pour permettre aux personnes âgées de voir leurs familles. Des proches « malheureux et angoissés » de ce protocole si strict, « mais ils savaient que c’était pour protéger leurs parents », explique la directrice.
 
Depuis le 4 mai, les visites ont repris, mais elles sont très encadrées : quatre par jour maximum, sur rendez-vous, limitées dans la durée et en priorité à l’extérieur - lorsque l’état du résident le permet.  Seules deux personnes sont autorisées à l’extérieur, une si la visite se déroule en chambre, et la présence d’un soignant est obligatoire. Malgré la prise de température systématique, l’utilisation de masques et de gel hydroalcoolique, qui limitent les risques de contamination, les contacts physiques sont interdits. Et c’est la mesure la plus contraignante : « C’est difficile le tactile pour les familles qui n’ont pas vu leur proche depuis longtemps » reconnait la directrice.
 

« Ces retrouvailles sont très émouvantes » confie Hélène Tramoni. Notamment celles de Xavier avec sa maman Odile Schuller, 86 ans, guérie du COVID-19, après trois semaines passées en réanimation. Depuis son retour de l’hôpital, il est exceptionnellement autorisé à la voir tous les jours « pour l’aider à reprendre un peu de force et de vie », car loin de sa famille et de ses repères Odile ne s’alimentait plus. Aujourd’hui elle va beaucoup mieux. « Le personnel a fait un travail fantastique d’aide et de soutien » raconte Xavier. Il reconnait qu’il est bien difficile de ne pas pouvoir avoir de contact physique mais « la voir c’est déjà un bonheur ».

 

À partir du 5 juin certaines règles pourront être assouplies : la présence d’un soignant ne sera plus requise lors de la visite, et le nombre personnes autorisées passera à plus de deux à l’extérieur, et à deux en chambre. Un changement qui devrait égayer la fête des mères ce dimanche et la fête des pères le 21 juin prochain.

 






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047