Corse Net Infos - Pure player corse



DOSSIER. Quelles sont les tendances du mariage en Corse ?


le Dimanche 20 Novembre 2022 à 18:05

Après deux années de ralenti lié à la crise sanitaire, les mariages sont revenus en nombre, notamment cet été, aux quatre coins de l'île. Tour d'horizon de ce qui a le plus marché au cours de cette saison de reprise



Y a-t-il eu un boom des mariages en Corse en 2022 après deux années de ralenti du fait du Covid ? Pas sûr à y regarder les chiffres de l’état civil des trois plus grandes communes de Corse* qui ne montrent pas forcément d’augmentation significative cette année. Des données auxquelles il faut toutefois ajouter un grand nombre d'unions pour lesquelles seules des cérémonies religieuses ou laïques se sont tenues sur l'île, après de premières célébrations civiles sur le continent. 
 
La Corse est en effet devenue au fil des ans une destination très tendance pour ces moments uniques et certains n’hésitent pas à venir de l’autre bout du monde pour se dire "oui" ici. La wedding planner ajaccienne Laurence Statuto, dont 95% de la clientèle vient du continent ou de l’étranger, explique : « Les futurs mariés qui me sollicitent ont toujours des attaches avec la Corse. Ce sont soit des Corses qui vivent ailleurs soit de futurs mariés qui ont passé des vacances sur l'île et qui souhaitaient absolument se marier ici ». Une clientèle qui se montre toutefois essentiellement intéressée par le Sud de l’île pour célébrer le grand jour. « J’ai très peu de demandes sur la Balagne ou sur la région bastiaise. On me demande plus Ajaccio, Propriano, Porto-Vecchio ou encore Bonifacio », note l’organisatrice de mariages. Elle indique par ailleurs avoir remarqué certains changements récents dans les demandes des couples : « Nous sommes obligés de réapprendre à travailler différemment. Avant tout était calé par avance, maintenant on nous demande des choses parfois même pas une semaine avant le mariage. On m’a par exemple demandé un feu d’artifices au dernier moment. On constate que les futurs mariés ont envie de se faire plaisir et faire plaisir ». 
 
Des "gros mariages"
Depuis la crise sanitaire, une évolution se fait également sentir sur le nombre d’invités. « Avant, on était sur de grosses organisations avec 250 à 400 invités. Maintenant les gens ont revu le nombre d’invités à la baisse, mais par contre avec des beaux budgets », observe Laurence Statuto. « Pour les Corses cela restent toujours de gros mariages de minimum 150 personnes », tempère Mélanie Morracchini de l’agence Perluette, elle aussi organisatrice de mariages à Ajaccio. « Au niveau du cadre, les insulaires vont plutôt rechercher les terres ou la pierre et vont encore très souvent vouloir se marier au village, généralement celui de la mariée », précise-t-elle par ailleurs. Pour les futurs époux venus de l’extérieur de l’île, en revanche, la plage fait rêver plus que jamais. « Les futurs mariés qui viennent du continent ou de l’étranger, vont obligatoirement me demander du bord de mer », souligne Laurence Statuto. La wedding planner de LS Events relève également une récurrence de plus en plus marquée des cérémonies laïques que ces futurs époux souhaitent célébrer directement sur lieu de la réception, les pieds dans le sable. 
 
Elégance et sobriété
Avec les nombreuses idées qui fleurissent sur les réseaux sociaux et donnent de l’inspiration, les organisatrices de mariages ont d'autre part constaté que les futures mariées savent désormais ce qu’elles veulent de façon assez précise. « C’est un avantage, mais en même temps c’est aussi un gros challenge », glisse Laurence Statuto en dévoilant : « On recherche beaucoup l’élégance, mais en même temps que cela reste sobre et raffiné. Cette année on a eu beaucoup de fleurs colorées. On est sorti un peu des sentiers battus du pastel avec beaucoup de décorations qui mélangeaient le crème avec par exemple du bleu, ou des couleurs qui donnaient du peps et qui changeait un peu la vision de la décoration d’une table où il n’y avait que du blanc et de la verdure ». « Chaque couple est différent et on voit vraiment les personnalités des mariés sur la déco. Mais c’est vrai qu’en ce moment on voit beaucoup de naturel. La tendance est à la nature avec des tons clairs, du bois, du lin, du gaze de coton, des fleurs séchées avec de la pampa et des graminées. L’éclairage événementiel mais intimiste, à travers des ciels étoilés et éclairages indirects, contribuent à finaliser la décoration mais fait partie intégrante de l’ambiance du mariage », relève pour sa part Mélanie Moracchini. 
 
Les cadeaux des invités ont eux aussi évolué et ne sont plus seulement cantonnés à la seule classique bonbonnière de dragées. « Les dragées restent dans les traditions même si ça se fait moins », livre Mélanie Moracchini. « Cette année pour les cadeaux beaucoup m’ont demandé des fioles de protection avec un peu de gros sel, du corail, un œil de Sainte Lucie, une feuille d’olivier. Cela a beaucoup plu », dévoile-t-elle. Les deux organisatrices de mariages mentionnent également que les mariés aiment à offrir de jolis contenants avec des produits issus de la gastronomie insulaire comme du miel artisanal, de l’huile d’olive, ou encore de la liqueur de myrte. 

La musique... incontournable
Au niveau des animations, les couples demandent de plus en plus souvent des groupes de musiciens pour faire du live. « Il y a toujours un DJ. Mais les groupes prennent de plus en plus de place car on compte beaucoup sur eux pour mettre l’ambiance tout de suite, dès le cocktail. On n’attend plus la pièce montée pour danser », sourit Mélanie Moracchini. « Et puis les mariés s’organisent souvent pour prolonger leurs mariages sur un week-end pour profiter au maximum de leurs convives et prennent à cœur de plus en plus à organiser des mariages respectueux de l’environnement », signale-t-elle enfin. 


LIRE AUSSI Wedding planner, une profession qui a de plus en plus la côte en Corse

Combien y-a-t-il eu de mariages annuels lors des quatre dernières années dans les trois plus grandes villes de Corse ?


Ajaccio :
2019 : 154
2020 : 104
2021 : 140
2022 : 194 (chiffre arrêté mi-novembre)
 
Bastia
2019 : 83
2020 : 49
2021 : 92
2022 : 80 (chiffre arrêté fin octobre) 
 
Porto-Vecchio
2019 : 75
2020 : 46
2021 : 48
2022 : 58 (au total sur l’année)














L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022