Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


DOSSIER. Face à l’explosion des prix de l’immobilier, "envisager de quitter la Corse"


le Dimanche 16 Octobre 2022 à 13:12

De plus en plus de jeunes insulaires éprouvent des difficultés à se loger du fait de prix en constante hausse. Au point que certains se sentent aujourd’hui totalement découragés par la réalité du marché.



Photo illustration
Photo illustration
La situation immobilière tendue en Corse, il y a ceux qui préfèrent en rire.  À l’instar du compte Twitter « Corse Logement » qui recense de « bons plans » pour louer ou acheter sur l’île. Des offres aux prix ubuesques comme celle d’un charmant 3 pièces à Ajaccio vendu pour 435 795 euros. « Idéal pour les petits budgets. Jeunes Corses, ce bien est fait pour vous ! », raille le créateur de ce compte parodique qui s’est donné pour mantra de « trouver un logement adapté à chaque situation »fustigeant par là le fait que la conjoncture devient de plus en plus alarmante. 

Ces difficultés liées aux prix du marché, Jean-Baptiste, trentenaire ajaccien, les expérimente de plein fouet. « Du point de vue des locations, il est très compliqué de trouver quelque chose d’abordable, y compris lorsqu’on a des critères pas forcément très exigeants. C’est d’autant plus complexe que bon nombre de logements sont loués à l’année scolaire et qu’ils doivent donc être quittés à peine les beaux jours arrivés », regrette-t-il en ajoutant : « De plus, quand on souhaite passer par une agence immobilière il y a souvent la fameuse garantie loyer qui s’applique et qui fait que l’on doit pouvoir justifier de gagner trois fois le montant du loyer pour prétendre à une location, ce qui rend les choses parfois impossibles ». 

Comme lui, de plus en plus de jeunes insulaires éprouvent des difficultés à se loger correctement. Et les appels au secours pour essayer de trouver un bien à la location se font nombreux sur les réseaux sociaux. Avec plus ou moins de succès. 
Cherchant à acquérir un bien depuis très longtemps, Jean-Baptiste est pour sa part aujourd’hui totalement découragé. « En l’état actuel des choses, c’est tout simplement impossible. Je gagne moins de 1700€ par mois, et vu le montant que pourrait me prêter une banque, je pourrais tout au mieux acquérir un petit studio à Ajaccio », déplore-t-il. « Ce sont des choses qui font réfléchir et donnent parfois envie de partir ailleurs en Corse, même si là aussi les prix commencent à exploser, ou alors d’envisager l’inenvisageable, c’est-à-dire de quitter l’île pour aller vivre dans un lieu où les logements seront plus abordables », ajoute-t-il dans un souffle. 

Une décision toutefois encore difficile à considérer pour ce jeune homme très attaché à sa terre, qui lui laisse un goût d’amertume. « Je trouve cela honteux que des jeunes Corses qui ont la volonté d’accéder à la propriété chez eux ne puissent pas le faire, alors que des gens qui n’ont aucune attache ici arrivent du continent avec des budgets illimités et peuvent tout acheter, y compris, souvent, pour faire du locatif. On est tout de suite mis sur le carreau.C’est scandaleux que l’on n’ait pas encore légiféré pour lutter contre ce type de phénomène », tonne-t-il encore.

LIRE AUSSI En Corse, les prix de l’immobilier s’envolent