Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Cunfraterna Santa Croce di Bastia, gardienne des traditions pascales dans les rues de la Citadelle


JC le Jeudi 28 Mars 2024 à 19:48

Le via Crucis glorifie la profondeur de l’amour divin. Ce chemin de croix est un acte dévotionnel qui commémore la crucifixion de Jésus-Christ. À Bastia, la dévotion vouée au Vendredi saint donne lieu à une cérémonie organisée par la confrérie de Santa Croce. L’office de la Passion débutera en la cathédrale Sainte-Marie à 21 heures. La procession revivra les 14 stations représentant les moments particuliers de la condamnation à la mise au tombeau du Christ.



Sainte Croix
Sainte Croix
La confrérie de Santa Croce de Bastia, remontant au XVIe siècle et agrégée à Saint-Jean-de-Latran, demeure un pilier immuable du patrimoine culturel et religieux de la ville. Comptant environ cinquante membres cette confrérie témoigne d'un attachement profond à ses traditions, notamment à travers la procession du Vendredi saint, ancrée dans les rues de la citadelle depuis des siècles. Emile Blanc, un de plus anciens confrères, souligne l'importance de cet événement annuel. Il explique que lors du via Crucis, chaque membre porte la croix en se relayant, symbolisant ainsi l'engagement collectif dans la pénitence. « Chez nous, il n'y a pas qu'un seul pénitent : nous sommes tous pénitents », affirme-t-il, soulignant l'unité et la dévotion qui caractérisent la confrérie. Pour le Vendredi saint, la confrérie revêt son habit ordinaire, mais ôte la mantelletta et l'appareil, marquant ainsi un moment de recueillement et de dévotion particulier. Cette année, le crucifix quittera l'église Sainte-Croix pour rejoindre Sainte-Marie, point de départ de la procession. Les stations du chemin de croix, jalonnant les ruelles de terra Nova, résonneront des chants sacrés, notamment du Perdono Mio Dio, dans un rituel empreint de solennité et de ferveur religieuse.
Les lectures ponctuant ce chemin de croix sont confiées aux membres de la paroisse, témoignant de la coopération entre la confrérie et la communauté religieuse locale. Ces lectures, délivrées en français et en corse, renforcent le caractère inclusif et rassembleur de l'événement. "L’archiprêtre Olivier Culioli sera avec nous. L’archiconfrérie de San Ghjisè nous rejoindra. Elle reviendra ensuite à sa paroisse et le cortège poursuivra son chemin vers la cathédrale Sainte-Marie.", ajoute Emile.  

La procession historique de la ville
Les fidèles se rejoindront à la cathédrale Sainte-Marie pour entamer le Chemin de croix. L'évocation des 14 tableaux qui déclinent les moments forts du Calvaire se poursuivra dans le quartier de la citadelle. On traversera des lieux bien connus des Bastiais u chjostru, a pozza en passant par u giardinè, on poursuivra ensuite vers le Mantinum, une halte aussi dans la cour di u Palazzu di i Guvernatori, pour à l'unisson avec l'archiconfrérie de San Ghjisè gagner la place Vincetti. Les extraits évangéliques portés par les antiennes O Croix, Parce Domine ponctueront tout le parcours. Emile Blanc souligne "Les Bastiais de tradition suivent beaucoup cette procession, qui est la procession historique de la ville."

Les pénitents vêtus d'aubes et cagoules blanches en signe d'humilité porteront Le Crucifié. L'église Sainte-Croix en rénovation depuis 3 ans et réouverte au culte récemment, mais pas encore aux visites, recevra à la fin de la cérémonie le Christ noir envers lequel à Bastia et au-delà on loue une grande vénération, considéré comme miraculeux depuis des siècles, le Crucifix qui selon la légende a été ramené par des pêcheurs sur la rive bastiaise retournera 'à l'église de Sainte-Croix ,où il reposera dans son écrin sacré dans l'attente de sa Résurrection à Pâques.