Corse Net Infos - Pure player corse

Crise sanitaire : les attentes politiques des professionnels du tourisme de Corse


Jean-Paul-Lottier le Mardi 5 Mai 2020 à 13:43

Face à la crise sanitaire, dans un communiqué commun les différentes organisations du tourisme en Corse en appellent à la concertation et demandent des réponses politiques à leurs interrogations et inquiétudes




 " En Corse, le secteur de l’Hébergement et de la Restauration représente une très grande part de l’économie touristique. Il compte aujourd’hui 451 Hôtels (dont 53% ouverts à l’année), 210 Campings, 344 Villages de Vacances et Résidences de Tourisme, ainsi que des milliers de Meublés de Tourisme.
Nos structures syndicales et associatives fédèrent la part la plus significative de ces diverses structures d’hébergement.
 
Nous croyons nécessaire de rappeler brièvement le poids du Tourisme et la place centrale qu’il occupe dans l’économie insulaire :
- 31% du P.I.B, soit 2,5 milliards d’euros/an
- 10% des emplois, soit 8 000 Équivalents Temps Plein (dont 20 000 emplois durant les seuls mois de juillet et août, au plus fort de la saison).
 
De nombreuses activités dépendent étroitement de la fréquentation touristique :
- Les entreprises artisanales, les commerces de proximités, les professions libérales.
- L’agro-alimentaire, et notamment les productions identitaires les plus qualitatives,
- Divers services tels que la location de véhicules, les autocaristes, les guides interprètes, les activités nautiques et de pleine nature, le commerce de détail, la blanchisserie, etc. ...
 
Nous sommes confrontés, depuis le mois de mars dernier, à une crise sanitaire mondiale sans précédent, qui suscite de légitimes inquiétudes, d’autant qu’elles s’accompagnent d’une totale incertitude quant au calendrier de reprise de l’activité, et donc de la durée et de la qualité de la saison 2020.
Les diverses réunions organisées avec les services et opérateurs de l’État, les élus territoriaux et locaux, ainsi que les organismes financiers ont permis la mise en place d’une première série de mesures d’urgence sociales, fiscales et financières.
 
Lors de la récente conférence téléphonique organisée avec le Secrétaire d’État en charge du Tourisme à laquelle nous participions, celui-ci s’est engagé, sur proposition du Président du Conseil Exécutif, à co-construire avec la Collectivité de Corse et les socio-professionnels, un Plan de Relance prenant en compte les spécificités de notre île, ainsi que la fragilité de son économie.
 
Le communiqué de presse du Conseil Exécutif daté du 28 avril dernier en a confirmé le calendrier et la méthode qui seront proposés pour en délibérer à l’Assemblée de Corse le 07 mai prochain.
 
À la fin du mois de mai, au regard de l’évolution de la situation sanitaire, nous espérons donc connaître le calendrier de la reprise de nos activités, assorti de ses conditions de mise en œuvre.
 
Car en tant que professionnels, notre souhait le plus ardent reste de pouvoir accueillir nos clients dans les meilleurs délais et conditions de sécurité sanitaire.
Pour mener à bien cet objectif, il convient évidemment que d’ici à la fin mai, une réflexion soit menée en concertation avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Corse afin de mettre en œuvre les moyens de Transport adaptés en terme de fréquence et de flux passagers, sans lesquels nous ne pourrions acheminer nos clients.
 
Des réponses politiques doivent être impérativement apportées aux acteurs de terrain que nous sommes.
C’est pourquoi les élus de la Collectivité de Corse doivent clairement exprimer, lors de la prochaine session de l’Assemblée, leur volonté de tout mettre en œuvre pour accepter et organiser la venue des vacanciers, dès lors que les consignes nationales l‘autoriseront.
 
Ils doivent également produire un effort de pédagogie en direction de nos concitoyens, traumatisés par la période de confinement et les deuils subis par de trop nombreuses familles, au point d’exprimer quelquefois sur les réseaux sociaux, des opinions dont certaines apparaissent, pour le moins, excessives.
Il convient de rappeler que la reprise de l’activité touristique ne sera possible que dans un délai d’un à deux mois, à la condition expresse que la situation sanitaire soit à nouveau maîtrisée.
 
Pour ce qui nous concerne, en notre qualité de professionnels responsables et attentifs aux problématiques de nos adhérents, nous renouvelons solennellement notre engagement à respecter scrupuleusement les protocoles sanitaires qui nous seront préconisés.
Nous réaffirmons par ailleurs notre entière disponibilité pour participer aux travaux d’élaboration du plan de sortie progressive du confinement, afin de l’enrichir de notre expertise.
 
Nous sommes conscients qu’il en va de l’avenir de nos entreprises !
La Corse a besoin de son Tourisme, toute la Corse !
 
Le 04 mai 2020
 Signé par les Président(e)s des Organisations suivantes :
 L’UNION RÉGIONALE DES MÉTIERS et des INDUSTRIES de l’HÔTELLERIE de CORSE
Mme Karina GOFFI
 La FÉDÉRATION CORSE de l’HÔTELLERIE de PLEIN AIR affiliée à la FNHPA
M. Alain VENTURI
 La FÉDÉRATION REGIONALE de l’HÔTELLERIE de PLEIN AIR
M. Guy LANNOY
 Les GÎTES de France-Corse
M. Toussaint COEROLI
 La CPME
M. Jean-André MINICONI – M. Philippe PASQUALINI
 MEDEF CORSE
M. Charles ZUCCARELLI
 L’U2P
Mme Louise NICOLAÏ














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047