Corse Net Infos - Pure player corse



Couvre-feu. Aveu d'« échec » ou « dictature sanitaire » : les réactions en Corse entre grogne et scepticisme


Victoria Leonardi le Dimanche 25 Octobre 2020 à 08:46

Les réactions indignées n'ont pas tardé à arriver après l'annonce de Jean Castex qu'un couvre-feu serait imposé dès ce 24 samedi octobre minuit, pour six semaines, en Corse.
A Ajaccio vendredi dernier, cafetiers et restaurateurs, inquiets pour leur avenir, ont manifesté leur mécontentement devant la préfecture de région.
A Bastia un rassemblement de protestation des propriétaires de bars, salles de sport et restaurants est prévu ce lundi 26 octobre à 15 heures devant la préfecture.
Sur la toile politiques, citoyens et professionnels ont exprimé, parfois avec ironie, leur scepticisme.

Revue de Tweets



Gilles Simeoni : "Le Conseil exécutif de Corse n’a jamais été consulté sur le #couvrefeu"


Forza Nova : " Ces mesures vont détruire l’économie locale déjà mise à mal suite au confinement. "

« Le gouvernement français, sans concertation avec les autorités locales et notamment la Collectivité de Corse, a décidé d’imposer un couvre-feu aux corses pendant une durée d’au moins 6 semaines. Cette mesure s’accompagne également de la fermeture de tous les débits de boissons et des salles de sport, restreignant toujours plus la liberté de nos concitoyens.  Ces mesures du gouvernement français et du préfet de Corse sont un aveu d’échec de toutes les décisions prises précédemment, notamment le port obligatoire du masque dans certaines communes de Corse. Ces nouvelles dispositions, dont rien ne prouve l’efficacité, vont détruire l’économie locale déjà mise à mal suite au confinement. L’État français, par ses dirigeants, porte l’entière responsabilité de la situation sanitaire sur notre île en ayant, durant toute la période estivale, laissé entrer sur notre territoire des centaines de milliers de touristes sans aucun contrôle et suivi. De plus, l’État a rejeté toutes les mesures de bon sens adoptées par la Collectivité de Corse comme le Green Pass.
Le lundi 26 octobre, à 15h, Forza Nova se joindra, par solidarité aux commerçants touchés par ces mesures inadaptées et discriminatoires, au rassemblement prévu devant la Préfecture de Bastia. Nous ne pouvons laisser l’État français et son représentant local continuer à mener leur dictat sanitaire en toute impunité. « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres. », Etienne de la Boétie. »

Henri Malosse : "C' est sûr que le #couvrefeu après 21 heures dans le #Boziu va freiner la propagation du #Covid19"


"Dictature sanitaire"


Laurent Carlini "es mesures annoncées n’auront pas « d’effets » significatifs avant 3 semaines"


L'ironie de I Kongoni


"pas de tests obligatoires pour rentrer sur l’île. On y vient comme dans un moulin"


"Un merci particulier aux élus de l'extrême sud de la Corse qui ont condamné le Green pass et ont crié au scandale"


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047