Corse Net Infos - Pure player corse


Collège de Lisula : une double enquête après la diffusion d'un fichier critique visant des professeurs


Livia Santana le Jeudi 23 Juin 2022 à 11:12

Ce mercredi 22 juin, l’hebdomadaire le Canard Enchaîné a révélé qu’au mois d’avril, un fichier informatique anonyme notant et évaluant les professeurs du collège de l’Isula avait été envoyé à l'ensemble de la communauté éducative. Deux enquêtes, une judiciaire et une administrative ont été ouvertes. Treize personnes ont été auditionnées par la brigade de recherche de la gendarmerie de Calvi.



Le collège de Lisula. Capture d'écran Google
Le collège de Lisula. Capture d'écran Google
Le 22 avril dernier, à la veille des vacances scolaires de printemps, les enseignants du collège de L’Ile-Rousse ont reçu un mail anonyme pour le moins étonnant. En l’ouvrant, ils ont pu y découvrir un fichier informatique évaluant et critiquant la quarantaine d’enseignants de l’établissement, le tout envoyé d’une messagerie cryptée. L’histoire a été révélée ce mercredi 22 juin par nos confrères du Canard Enchaîné qui ont eu accès au document transmis. 
Dans ce document, les qualificatifs utilisés par ce corbeau pour accabler l’ensemble des professeurs ne manquent pas : « Dès qu’elle sort, de la classe devient invivable », « un vrai caractère de cochon », « contractuel incompétent », « ne comprend pas les contraintes de fonctionnement d’un collège, une vraie casse-couilles » 

Immédiatement averti par le principal du collège de Calvi qui assure depuis le départ de l’ancien principal le 1er avril, le recteur de l’Académie de Corse Jean-Philippe Agresti, avait rapidement réuni une cellule de crise et pris deux décisions immédiates. « J’ai adressé un courrier de soutien à l’ensemble du personnel dans lequel je condamnais ces faits avec une grande fermeté », raconte le recteur qui a pris la décision d’engager une procédure pénale et une procédure administrative. « Il y a trois chefs qui constituent un délit. Tout d’abord la constitution de ce fichier, son contenu et sa diffusion », précise  Jean-Philippe Agresti. 

Les quinze jours de vacances passés, le recteur s’est rendu au collège pour y rencontrer la communauté éducative et passer des entretiens individuels et collectifs. « J’ai trouvé des professeurs extrêmement touchés avec des variantes en fonction des personnalités. En plus, les commentaires ne correspondaient en rien avec leur investissement au sein de l’établissement », continue Jean-Philippe Agresti. À leur demande, une cellule psychologique a été mise en place. 

Deux mois plus tard, les investigations confiées à la brigade de recherche de gendarmerie de Calvi sont toujours en cours. Contacté, le procureur de la République de Bastia, Arnaud Viornery, indique qu’à ce jour « treize personnes ont été entendues » et rajoute que « l’enquête avance à un rythme très satisfaisant si bien qu’elle devrait être résolue avant la fin de l’été ».

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047