Corse Net Infos - Pure player corse


Claudine Orabona, première femme à se présenter aux élections municipales de Calvi


Jean-Paul-Lottier le Jeudi 12 Mars 2020 à 17:33

A deux jours de la clôture de la campagne municipale de Calvi où elle sera opposée au maire sortant Ange Santini et à la liste emmenée par Jérôme Sévéon, Claudine Orabona, première femme à briguer le fauteuil de maire à Calvi, apporte dans une interview donnée à CNI quelques précisions sur des sujets sensibles et donne les raisons d'absence d'alliance pour une liste d'opposition unique.



Calvaise, Claudine Orabona est très attachée à sa ville
Calvaise, Claudine Orabona est très attachée à sa ville

- Quel regard portez vous sur  bilan de la mandature qui s'achève sur le plan de l'urbanime ?
- Je pense que Calvi a connu une urbanisation anarchique et pour le moins discutable sur le plan esthétique.
Il n'y a pas eu d'unité architecturale ni intégration dans l'existant. IL est donc indispensable d'intégrer et de faire respecter dans le futur PLU une carte architecturale et paysagère pour mettre un terme à ce processus ».


- Votre sentiment sur le PLU établi l'an dernier ?
- L'adoption de ce PLU a été annulée, ce qui a retardé l'enquête publique au cours de laquelle les citoyens pourront s'exprimer après pris connaissance de l'autre dossier.
Ce PLU intègre le projet de la nouvelle gare voulue par l'actuelle municipalité et qui devait être financé par la Collectivité de Corse à hauteur de plus de 10 millions d'euros.
Or, la déclaration d'utilité publique du préfet relative à ce projet a été annulée de manière définitive la le Tribunal Administratif de Bastia pour des raison de fond depuis septembre 2017.
Il faut donc, d'agissant de cette zone stratégique, élaborer un projet de rechange.
Par ailleurs, la vocation des espaces doit être revue en fonction de deux critères objectifs :
- leur réel potentiel
- les besoins de développement de la ville".


- Vous avez parlé de  déséquilibre entre résidences principales et résidences secondaires ?
- Ce déséquilibre illustre la carence entre résidences à l'année et la difficulté à se longer à Calvi.
L'activité touristique saisonnière est certes essentielle pour notre économie mais elle a pour effet de pousser les propriétaires à privilégier la location saisonnière.
Elle conduit également à une hausse des prix de l'immobilier et du foncier.
Il convient d'utiliser tous les moyens à notre disposition pour augmenter le nombre de logements disponibles à l'année et favoriser l'accession à la propriété :
- mettre en place une opération programmée d'amélioration de l'habitat sur un périmètre comprenant la basse-ville, la haute-ville et la citadelle,
- rechercher des partenaires en mettant à disposition des terrains communaux en contrepartie des constructions de logements réservés à la primo accession à des prix préférentiels,
- rechercher à signer des conventions avec les promoteurs de manière à réserver des logements à la location ».

- Quelques mots sur les paillotes et AOT
- Beaucoup de choses ont été dites sur la question sur la question et parfois quelques propositions fantaisistes ont circulé.
Rappelons que la plage de Calvi est en zone urbaine, semi urbaine ou en zone naturelle fréquentée, ce qui permet d'y consentir des autorisations d'occupation temporaires.
Les structures pouvant être installées doivent être totalement démontable et il sera souhaitable de veiller à une certaine harmonie.
En fonction de la durée d'exploitation il ne sera pas obligatoirement nécessaire de démonter tous les ans.
Le caractère démontable annuellement est déterminé par la permanence ou pas de la fréquentation des établissements, leur caractère saisonnier implique des installations démontables.
Il n'échappera à personne qu'il faut aller vite en vue de la prochaine saison 


- Vous dites que l'urbanisation ronge les terres agricoles, comment voyez-vous le développement de la commune ?
- Le besoin de logements disponibles à l'année implique la poursuite de l'urbanisation mais dans le respect des terres agricoles que l'on estime important pour l'économie et l'écologie.
Il existe à Calvi des espaces disponibles qui n'ont aucune vocation agricole.
A l'inverse, il existe à Calvi un certain nombre de parcelles à vocation agricole, ayant un potentiel et même des parcelles disposant d'une desserte en eau agricole.
Il faudra, si l'on souhaite permettre un regain d'activité agricole sur Calvi avoir une vision cohérente du territoire.
Il est nécessaire en effet, non pas de donner une valeur marchande à certains terrains mais de donner une vocation aux espaces : l'espace public qui sert à tous.
Définir les espaces agricoles que l'on estime importants pour l'écologie et l'économie et mettre en valeur notre patrimoine ».


- Un colistier de la liste « Calvi in core » vous tient pour responsable de l’absence d’union de l’opposition. Qu'avez vous à répondre ?
- Je tiens à rappeler que bon nombre de Calvais ont rejoint « Anima Calvese » car ils ne se reconnaissaient dans aucune des démarches jusqu'alors proposées et que d'autres qui avaient constitué la seule force d'opposition pendant 20 ans se sont heurtés au refus de Jérôme Sévéon d'assumer leur présence sur sa liste.
Notre liste a su coaliser au-delà des clivages politiques et des intérêts personnels des citoyens Calvais dont les compétences, le travail et l'investissement ne sont à démontrer.
Nous attendons sereinement l'issue du 1er tour.

Claudine Orabona (au centre) entourée de colistiers
Claudine Orabona (au centre) entourée de colistiers

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047