Corse Net Infos - Pure player corse



«Cette politique de la CAB étrangle la population »: le PCF dénonce l'augmentation de la taxe foncière à Bastia


Philippe Jammes le Mercredi 29 Septembre 2021 à 15:43

Lors d’une conférence de presse donnée ce 29 septembre, la section de Bastia du Parti Communiste de Haute-Corse a tiré à boulets rouges sur la Communauté d’Agglomération de Bastia au sujet de la taxe foncière.



Les communistes dénoncent la hausse de la taxe foncière à Bastia
Les communistes dénoncent la hausse de la taxe foncière à Bastia
«Les contribuables de la CAB viennent de recevoir leurs taxes foncières et on s’aperçoit que la bombe fiscale à retardement que nous annoncions en mai dernier explose aujourd’hui avec les hausses de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères, +50%, de la taxe intercommunale, +100%, et de la GEMAPI, Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations, +30% » dénonce Michel Stefani, secrétaire régionale pour la Corse du PCF. «Cette agression sociale est insupportable et le président de la CAB et sa majorité doivent assumer leur mauvais coup et la responsabilité sociale de ses effets dévastateurs pour des milliers de ménages populaires. Il faut savoir en effet que personne ne sera exonéré de la taxe des ordures ménagères. Tout le monde paiera y compris dans les HLM où forcement la hausse sera répercutée sur les locataires. Alors la question est aujourd’hui : combien ne pourront pas payer leurs loyers, combien se priveront de manger pour payer ?».


Deux logiques qui s’affrontent
Pour le PCF aujourd’hui ce sont deux logiques qui s’affrontent. Celle de la gauche qui, à la barre auparavant, avait freiné les investissements pour éviter les augmentations et  soulager les foyers, et, la logique de l’équipe en place aujourd’hui qui est l’inverse. « Quand la gauche dirigeait la CAB, la pression fiscale avait été contenue » ajoute M.Stefani. «Il y avait eu des choix à faire. Aujourd’hui, il n’y a eu de la part de la nouvelle majorité, aucune anticipation, alors que c’était annoncé.  Nous nous adressons donc aujourd’hui à l’Etat, mais aussi aux élus locaux qui disposent de la possibilité de réviser les taux de fiscalité. Il faut baisser les impôts pour les ménages populaires et augmenter leur pouvoir d’achat. »
Pour Francis Riolacci, «dès l’année prochaine, ces hausses doivent être annulées. Les choix politiques doivent être débattus alors qu’aujourd’hui on aggrave la situation sociale de la population pour traiter le problème de la cité. La population est soumise à des ponctions considérables. Cette politique doit être changée car elle étrangle la population. N’oublions pas que 1 ménage sur 2 à Bastia a un revenu inférieur à 1300 €/mois. Cette augmentation est d’autant plus insupportable que la population est soumise à bien d’autres augmentations comme l’électricité, le gaz, sans oublier l’essence. La précarité énergétique touche aujourd’hui un tiers des ménages insulaires».


Elargir notre démarche
En montant au créneau, le PC de Bastia espère que ça démarche va s’élargir. Des rencontres sont d’ores et déjà prévues avec les syndicats et les associations dites solidaires.

Le PCF appelle dès à présent à une mobilisation et à un rassemblement le jeudi 21 octobre à 17h devant les locaux de la CAB à Port Toga pour faire entendre l’exigence de baisser la fiscalité.  
 















L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022