Corse Net Infos - Pure player corse

Biguglia : les bouleversantes «E Lettere di Santa» mises en scène par Corinne Mattei


Philippe Jammes le Mardi 12 Octobre 2021 à 20:14

Le Spaziu Culturale Carlu Rocchi à Biguglia propose ce vendredi soir 15 octobre à 20h30, une pièce de théâtre tout public, bilingue corse-français : Les lettres de Toussainte – E lettere di Santa de Nadine Fischer *(1998). A ne pas manquer.



Cette pièce raconte l’histoire d’une vie simple qui tient à un fil mystérieux, indestructible, celui qui relie une femme corse à son île, où qu’elle soit dans le monde.
« J’avais vu cette pièce il y a une vingtaine d’années à Olmi Capella » souligne Corinne Mattei, comédienne (Toussainte) et metteur en scène, «Cette pièce a une résonnance dans ma vie car ma mère avait elle-même était institutrice et avait failli quitter la Corse ».
1920, la Corse porte le deuil de ses fils tués pendant la Grande Guerre. Toussainte Ottavi-Wurmser a alors 20 ans. Son brevet élémentaire en poche, elle quitte son village de Ventosa en Corse du sud pour rejoindre sa sœur et son beau-frère au Maroc où elle deviendra institutrice, enseignant ensuite en Indochine. A travers la correspondance qu’elle adresse durant toute sa vie d’exilée à frère Jean (Pierrick Tonelli), l’auteure fait partager au public ses joies et ses peines, ses contradictions, ses surprises, ses révoltes aussi. Sur scène, Toussainte tout d’abord jeune fille devient femme, épouse, mère. Retraitée, elle reviendra sur son île dans les années 60. Avec elle le public traverse la colonisation, la décolonisation, la seconde guerre mondiale, jusqu’en 1975, jusqu’aux évènements d’Aleria. Toussainte mourra le 22 août 1975, date symbole de l'Histoire corse.
Aux cotés de Corinne-Santa, Pierrick Tonelli. «On avait déjà travaillé ensemble et on avait envie de recommencer » indique C.Mattei, « C’est une pièce où les énergies doivent se rejoindre. La version corse qui existait déjà contient des mots puissants. 30 lettres sont lues sur scène et pour aérer la pièce, pour que le public ait une respiration, nous avons inséré de la musique qui recrée une ambiance. Un mariage de culture, Corse/Orient. Il y a aussi des extraits radio, des projections sur rideaux blancs, des photos de la Corse d’antan ». Les costumes, signés Claire Risterucci, ont été inspirés du livre : robe coloniale avec châle pour Toussainte, costume d’époque pour Jean. « Je ne connaissais pas le texte » précise Pierrick Tonelli. « Lorsque Corinne m’a fait lire le texte, j’ai été séduit. Cet effet du temps qui passe, l’histoire de cette femme qui va s’émanciper, sa relation avec sa sœur. Le coté bilingue renforce le caractère de l’œuvre. Les anecdotes et la langue apportent des références collectives, des anecdotes qui ont une résonnance aujourd’hui. Les gens peuvent aussi se reconnaitre dans cette relation frère/sœur ».
En résidence depuis lundi au centre culturel de Biguglia, la pièce sera donc restituée ce vendredi 15 à 20h30.
Une autre résidence aura lieu en janvier à l’Aria.    
.CNI a suivi une répétition

*Les lettres de Toussainte, de Nadine Fisher, spectacle bilingue corse-français avec Corinne Mattei et Pierrick Tonelli. Mise en scène Corinne Mattei, scénographie Milou Tomasi, musique Olivier Bertholet.  
 

Corinne Mattei et Pierrick Tonelli sur scène à Biguglia ce vendredi 15 octobre
Corinne Mattei et Pierrick Tonelli sur scène à Biguglia ce vendredi 15 octobre














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047