Corse Net Infos - Pure player corse


Battu 2 à 0 le SC Bastia méritait mieux à Nantes


La rédaction le Jeudi 10 Février 2022 à 22:50

Un penalty encaissé d'entrée de jeu et un second but concédé à un quart d'heure de la fin ont ôté tout espoir au Sporting club de Bastia de figurer dans le dernier carré de la coupe de France. Mais le beau match livré par les Bastiais face à des Nantais, qui étaient bien moins sereins que l'on aurait pu le croire, laissera des regrets aux insulaires qui ce jeudi soir méritaient incontestablement mieux en pays nantais.



'attaquant congolais de Nantes Randal Kolo Muani défie le défenseur français de Bastia Dominique Guidi LOIC VENANCE AFP
'attaquant congolais de Nantes Randal Kolo Muani défie le défenseur français de Bastia Dominique Guidi LOIC VENANCE AFP
Stade de La Beaujoire, FC Nantes : 2  SC Bastia : 0 (1-0)
Buts pour Nantes : Blas (3e) sur penalty, Kolo Muani (72e)
Arbitre : Antony Gautier
Avertissements : Sainati (1e), Robic (85e) au SC Bastia, 


FC Nantes
Descamps, Corchia, Girotto, Pallois, Merlin puis Appiah (90e), Cyprien puis Guebbels (60e), Chirivella, Pereira De Sa, Blas, Simon puis Coco (78e), Kolo Muani


SC Bastia
Placide, Palun puis Roncaglia (76e), Guidi, Sainati, Le cardinal puis Boyer (68e), Schur, Ducrocq puis Robic (61e), Vincent, Salles-Lamonge, Magri puis Taoul (61e), Santelli puis Ben Saada (76e


Cueillis à froid les 700 supporters bastiais présents à la Beaujoire. Assommée d'entrée de jeu l'équipe du SC Bastia ce jeudi soir à Nantes à l'occasion de ce dernier quart de finale de la Coupe de France.

On jouait depuis 40 secondes quand Antony Gautier sifflait, sans hésiter, un penalty pour les locaux après une faute sur Kolo Muani. 
Ludovic Blas ne laissait pas passer pareille aubaine : il tirait en force  sous la barre et permettait à l'équipe de Kambouaré de prendre l'avantage.



Bastia avait encore très peur quelques secondes plus tard quand  Kolo Muani, lancé en profondeur, s'écroulait à la rencontre de Placide loin de son but mais l'arbitre ne bronchait pas cette fois.
Les Bastiais entreprenaient alors de relever la tête par l'intermédiaire de Santelli qui, au terme d'un centre millimétré, obligeait Descamps à un arrêt-réflexe.
Cette première occasion était suivie par une belle période bastiaise au cours de laquelle les joueurs de Brouard avaient la maîtrise du jeu  et se montraient menaçants à plusieurs reprises, comme sur cette frappe de Vincent  qui trouvait le poteau de Descamps ! (26e).

Et le Sporting continuait sur sa lancée : son pressing empêchait Nantes de déployer son jeu mais si à l'approche de la pause les locaux parvenaient à refaire surface et à se montrer menaçants à leur tour, c'était encore Bastia qui, juste avant le retour aux vestiaires, se créait la plus belle occasion grâce à Vincent puis Santelli qui obligeait Descamps à intervenir en deux temps pour écarter le danger.
A la mi-temps, la messe était loin d'être dite : avec 6 tirs cadrés sur 7 contre 1 seul pour Nantes (le penalty) les Corses pouvaient, en effet, entretenir l'espoir de faire mieux en seconde période.

En tout cas c'était dans les mêmes dispositions d'esprit que les Bastiais reprenaient le jeu en imposant leur rythme et en monopolisant le ballon face à des Nantais campés sur leur moitié de terrain.
Face à leur public les joueurs du FCN ne pouvaient pas rester sans réagir.
C'était Pereira de Sa qui, le premier, prenait sa chance, Blas  n faisait de même à son tour d'une d'une trentaine de mètres puis Simon l'imitait peu après  avec cette frappe qui frôlait la transversale corse.
Mais si les contres déclenchés des visiteurs restaient dangereux le FC Nantes finissait par faire respecter la hiérarchie par Kolo Muani.
En effet à la 72e minute Servi sur le côté gauche, Ludovic Blas centrait fort devant le but bastiais. Placide semblait sur la trajectoire mais ne pouvait se saisir le ballon dans l'axe. Bien placé, RKolo Muani ne ratait pas l'occasion de creuser l'écart !

2 à 0 à un peu plus d'un quart d'heure de la fin : l'issue de la soirée ne pouvait plus être favorable pour la belle équipe corse qui a fait étalage de solides qualités qui lui permettront de se maintenir, sans difficulté,  en Ligue 2.
 

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047