Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : les "urgences" de Maymard ferment pour congés


La rédaction le Samedi 30 Octobre 2021 à 11:40

Faute de trouver des médecins remplaçants, le service de soins non programmés de la polyclinique Maymard de Bastia sera fermé pour congés du lundi 1er au mardi 9 novembre 2021.



Photo illustration archives CNI
Photo illustration archives CNI
Les Bastiais les appellent erronément "les urgences de Maymard", mais le service de soins non programmés, qui fêtera bientôt ses 10 ans d'existence, est un "simple cabinet médical de ville installé au sein de la polyclinique", indique Franck Vanlangendonck, directeur des établissements d’Almaviva à Bastia. "Ce n’est pas un service d’urgence qui a une obligation de permanence de soins et qui doit donc rester ouvert en continu, mais un service qui assure les premiers soins grâce à la présence de deux médecins urgentistes et qui met en œuvre des procédures de diagnostic et de traitement en lien avec les spécialistes de la structure.".  


Entre 60 et 80 patients pris en charge chaque jour

Faute de trouver des médecins remplaçants, ce service qui fait fonction de service d'urgence fermera ses portes du lundi 1er au mardi 9 novembre prochains pour permettre aux docteurs Bandittini-Landucci et Pavanacci de souffler après 22 mois de travail non stop. " Ça fait depuis janvier 2019 qu'on ne prend pas un seul jour de repos - explique Marc Bandittini-Landucci -  avec la crise sanitaire et les déclenchements des plans blancs, notre service à absorbé la majeure partie des malades des "urgences classiques", hors Covid, de l'hôpital de Bastia et cette année plus de 18 000 patients ont été pris en charge."

Chaque jour, du lundi au dimanche, ce service accueille entre 60 et 80 personnes  :"on travaille à un rythme fébrile, détaille le praticien, tous les jours, entre 9 et 20 heures, deux médecins urgentistes prennent en charge jusqu'à 80 patients alors que, par exemple, à l'hôpital sur les 24 heures, 7 ou 8 médecins visitent 120 malades."

C'est la première fois depuis son ouverture, il y 10 ans, que le service de soins non programmés ferme temporairement  : "On a besoin de faire un breack. On a cherché des remplaçants pour éviter de fermer le service, mais il s'agit d'une activité très spécifique et soutenue. Il n'y pas beaucoup de monde qui accepte  de travailler à ce rythme, détaille le médecin. "Même si on remplit une mission de service public et qu'on pallie les carences du service public, on n'est pas reconnus par l'ARS comme un service d'urgence. Sur le plan administratif on ne l'est donc pas." , regrette Marc Bandittini-Landucci.

La polyclinique Maymard n'a effectivement pas d'autorisation de l'ARS de Corse pour exercer l'activité de soins de médecine d'urgence même si de facto, et pas seulement dans l'imaginaire des Bastiais, l'unité de soins non programmés l'est déjà.
Sa fermeture pendant dix jours mettra peut être en évidence les carences d'un système de soins non programmés qui a "montré ses limites pendant la crise Covid" et que de nombreux professionnels de santé jugent "destructuré".

La clinique précise  que "la population est invitée à appeler le 15 qui, en fonction de l’état de santé de l’appelant, activera le dispositif le plus adapté."





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047