Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Tom Donnenwirth et Angélique Scipilliti vainqueurs de la cyclo Isula Race


Philippe Jammes le Dimanche 24 Octobre 2021 à 16:40

Au 2ème jour de l’Isula Race, une cyclosportive était au programme de ce dimanche avec pour décor le Cap Corse. Tom Donnenwirth et Angélique Scipilliti se sont montrés les plus rapides sur le parcours. Le double champion du monde Julian AlaPhilippe y participait auprès de 144 autres concurrents de tous âges et de tous horizons.




Parti du stade Armand-Cesari à Furiani, le peloton de 145 coureurs s’est vite étiré sur plusieurs kilomètres au fil des ascensions des cols de Teghime et de Sainte Lucie. Un parcours d’une centaine de kilomètres comprenant des segments chronométrés et des parcours de liaisons conviviaux avec des haltes gourmandes.
Le triathlète de Tourcoing, Tom Donnenwirth s’avérait le plus rapide* en 36’47"9 devant le jeune insulaire Julien Ricci (CESR2 – Mutuelle de Corse), 37’57"00 et le triathlète de Courchevel Will Juillaguet, 37’59"6.
Chez les féminines, l’insulaire Angélique Scipilliti, 74ème au scratch remportait sa catégorie en 58’20", devançant Clara Chapuis et Aurore Jarlier.
Sur le podium pour remettre ces prix, Julian Alaphilippe donnait son ressenti sur ses deux jours passés en Corse : «L’accueil a très chaleureux. En arrivant ici j’avais hâte de découvrir les routes corses. Celles d’aujourd’hui dans le Cap Corse étaient magnifiques avec de très beaux paysages. On a passé un super moment ensemble sur les routes »
 
Ils ont dit
 
Michel Gélizé, speaker du Tour de France et de cette Isula Race : «J’étais déjà venu en Corse pour les Critériums à Porto Vecchio et pour le Tour de France en 2013. De voir tous ces gens dans les rues fait plaisir et le format choisi par les organisateurs est une super idée. Un plaisir d’être ici»  
 
Guillaume Peretti, 2ème des Series samedi soir : «Cette course de samedi soir était pour moi une sorte de jackpot. J’ai tout donné. En plus j’étais frais, en forme. Ce qu’il y a de bien avec ce genre de champions c’est qu’ils sont abordables. Tu peux discuter, partager, c’est très enrichissant d’autant que je suis dans cette démarche de partage. C’est bien qu’il y ait ce genre de courses en Corse car ça manque. J’espère que ça motivera tout le monde. Enfin, je garde cette belle image : partager le podium avec un champion du monde. C’est quelque chose qui n’arrive pas tous les jours
 
Julien Ricci, 24 ans, 2ème de la cyclo, coureur du CESR20 sous les couleurs de la Mutuelle de la Corse : «Le format de cette cyclo était super avec aussi la présence de champions. On a pu les approcher, discuter, partager. A coté de ces champions on apprend à rester à sa place, à être humble. On réalise que souvent les meilleurs ce sont ceux qui le montrent le moins et ceux qui en apprennent le plus, qui partagent le plus. Ce que je retiens ? Le plaisir, le partage, la pédagogie des professionnels. J’espère que le vélo va retrouver son lustre et que cette manifestation va susciter un bel engouement pour le cyclisme en Corse
 
*Le classement complet
 






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047