Corse Net Infos - Pure player corse

Bassano-Romano et Bastia : l'Histoire en héritage


le Mercredi 31 Juillet 2019 à 06:58

I Mercatini del 600 de Bassano-Romano et l'association du comité des fêtes et de l'animations du patrimoine de Bastia partagent en commun leur amour de l'Histoire. En Corse, comme dans le Viterbe, on célèbre en effet et de belle façon annuellement un épisode remarquable de l'histoire des deux cités qui ont décidé récemment de se rapprocher autour d'une charte commune afin que successivement et réciproquement Bassano-Romano et Bastia se retrouvent simultanément dans le Latium et en Corse. Un rapprochement qui avait été scellé le 20 Juillet dernier à Bastia. Et confirmé vendredi à Bassano devant le palais Giustiniani auquel Enrico Giustiniani, qui n'est autre que le descendant d’Agostino Giustiniani, évêque du Nebbio auquel on doit notamment Dialogo nominato Corsica (Description de la Corse), n'est pas étranger…




La jeune et dynamique équipe municipale de Bassano-Romano rassemblé autour de son sindaco Emanuele Maggi, qui semble à peine sorti de l'adolescence, s'est sont multipliée ce vendredi pour réserver le meilleur accueil à une forte délégation de  l'association du comité des fêtes et de l'animation du patrimoine de Bastia qui, emmenée par son président Jean-Baptiste Raffalli, et Philippe Peretti adjoint au maire de Bastia, adjoint. délégué à la mise en valeur du patrimoine et du mécénat, avait rallié le Latium pour, à son tour, concrétiser à la faveur de la signature d'une charte, le jumelage intervenu quelques jours auparavant à Bastia.



Allocutions de Emanuele Maggi, de Yuri Gori, son plus proche collaborateur, de Batti Raffalli, de Philippe Peretti, signatures de la charte, visite du Palais Giustiniani, séjour à l'imposant monastère San Vincenzo, où l'on peut admirer le Christ de Michel-Ange (avec la vena nera sur le visage), concert au palazzo Giustiniani etc..., ont rythmé cette cérémonie certes toute simple, mais qui ne s'est pas moins déroulée dans une ambiance de chaude cordialité dans une ville qui compte environ 5 000 âmes.


Mais par delà ce second acte du rapprochement entre les deux associations, ce dont on se félicite plus particulièrement de de part et d'autre, c'est de cette amorce d'un véritable tourisme culturel entre l'Italie et la Corse, le Latium et dans le capitale du Nord de l'île que l'on veut , unanimement, multiplier et dont Philippe Peretti et Batti Raffalli ont saisi toutes les belles opportunités pour la ville à la notoriété de laquelle ils se consacrent, de bien belle façon, chacun à leur niveau.

Les images de ce rapprochement entre ces deux associations qui ont reçu l'histoire en  héritage !





L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Tocc’à voi
















Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria