Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Baisse drastique de la vente d'automobiles neuves en Corse en 2020


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 18 Janvier 2021 à 17:03

L’année 2020, sur fond de crise sanitaire, n’aura pas épargné les concessionnaires corses. Malgré un rebond observé à la fin du premier confinement, le marché de la vente d’automobiles neuves a connu un recul de 24% par rapport à l’année 2019. Une baisse importante qui fait écho à celle du marché mondial qui accuse une chute des ventes à hauteur de 20%.



Malgré des chiffres encourageants après le premier confinement, les concessionnaires corses réalisent leurs objectifs de ventes de justesse. Une tendance qui suit celle du marché mondial de l'automobile.
Malgré des chiffres encourageants après le premier confinement, les concessionnaires corses réalisent leurs objectifs de ventes de justesse. Une tendance qui suit celle du marché mondial de l'automobile.
Une année en partie sauvée mais perturbée par la crise sanitaire. Voila le constat des concessionnaires corses qui accusent une chute de leurs ventes par rapport à l’année 2019. Si le rebond observé à la sortie du confinement du printemps 2020 laissait augurer un exercice normal, ce sont des ventes de voitures neuves qui ont reculé à hauteur de 24% en Corse sur l’ensemble de l’année.


Un pourcentage qui peut être observé à la loupe :  les ventes de véhicules aux sociétés ont baissé de 7%, celles des véhicules utilitaires de 18% mais le recul le plus fort se situe au niveau des ventes de voitures de tous types aux particuliers avec un recul enregistré de 31%. Une baisse drastique qui laisse aux concessionnaires un goût amer quand on sait qu’en 2019 le marché avait connu une hausse à hauteur de 1,7%, représentant une vente totale de 34 808 véhicules particuliers sur l’île selon les chiffres de l’Insee.

Si la tendance repartait à la hausse à la fin du printemps 2020 grâce aux primes à la conversion octroyées par l’Etat, le secteur a connu « un fléchissement après le deuxième confinement » selon la concession Toyota Monti Autos de Bastia. Du côté de Citroën, le constat est le même pour François Orenga de Gaffory, directeur général de la concession de Biguglia qui parle « d’un envol des commandes après le mois de mai permettant de rattraper le retard mais qui ne s’est pas fait ressentir à la fin de l’année à la sortie du confinement automnal ».

Des mesures sanitaires en partie responsables
Malgré la réouverture au mois de mai, l’activité des concessionnaires a été perturbée par les différents protocoles sanitaires. À la concession Monti Autos on parle « d’un impact direct sur les ventes en raison d’évènements de type salons et présentations des nouveaux modèles au public qui n’ont pas pu se tenir ». Un manque de communication et de présence auprès du public qui ont été accentués par « des constructeurs qui n’ont pas joué le jeu en permettant aux concessionnaires de baisser les prix » selon François Orenga de Gaffory.

Un avenir compliqué
Le ministre de l’économie Bruno Le Maire l’a répété ces derniers jours « le pire est devant nous. Nous aurons plus de faillites en 2021 qu’en 2022 ».
Une inquiétude qui gagne les concessionnaires corses sur fond de crise économique post crise sanitaire.
Pour François Orenga de Gaffory l’inquiétude principale se situe au niveau « de la fin des Prêts Garantis par l’Etat, pouvant occasionner une hausse des redressements judiciaires et des faillites qui va impacter l’ensemble du tissu économique corse ». Des PGE dont le remboursement devrait en principe commencer au printemps prochain. Cependant le gouvernement plaide pour un report de cette échéance auprès des banques.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047