Corse Net Infos - Pure player corse


Après 24 années à la tête du football calvais Didier Bicchieray tire sa révérence 


Jean-Paul-Lottier le Jeudi 21 Mai 2020 à 18:20

Au cours d'un entretien accordé à CNI, Didier Bicchieray, président du FC Balagne a annoncé qu'il présenterait sa démission lors de la prochaine assemblée générale du club. Une décision de se mettre en retrait du monde du football amateur motivée par l'ampleur de la tâche sans cesse grandissante mais aussi et surtout en raison d'une vie professionnelle et familiale intense et d'obligations en sa qualité d'élu au sein de la municipalité de Calvi et de la Communauté de Communes Calvi-Balagne.



Photos Eyeinfinity Prod
Photos Eyeinfinity Prod

Son nom est lié depuis plus de 34 ans -dont 24 à la présidence- au football amateur calvais. Didier Bicchieray, compte à son actif un titre de champion de Division d'Honneur, une montée en National 2 et surtout, il a été le premier à ramener la Coupe de Corse à Calvi. Performance qui sera renouvelée à deux reprises. Il est également à l'initiative de la création du Challenge dédié au regretté Président du Club « Dominique Rutily » décédé le 29 mars 1996. On lui doit également une fusion avec le Club d'Aregno, une autre avec la Squadra Balanina et enfin celle avec le club de l'Ile-Rousse qui a débouché en juillet 2018 vers un rapprochement historique entre les deux clubs phares de la microrégion de Balagne.

-  Quest ce qui a motivé cette décision de mettre un terme à votre engagement dans le milieu du football amateur ?
- Cette décision n'a pas été prise sur un coup de tête, elle est mûrement  réfléchie. Cela fait plusieurs années que j'ai manifesté mon souhait de prendre du recul, notamment après les fusions en 2015 entre les deux clubs calvais  (FC Calvi -Squadra Balanina)  et ensuite  plus récemment  en 2018  entre le Football Balagne Ile-Rousse et le FC Squadra Calvi.
Mes amis ont mis la pression pour que je reste en attendant que tout rentre dans l'ordre, et c'est ce que j'ai fait. Mais aujourd'hui, il est temps que je passe le relais et ce pour plusieurs raisons.
Il y a bien entendu le poids des années  mais aussi plusieurs évènements qui ont fait que je prenne cette décision. La première d'entre elles , c'est le décès de ma maman en février dernier qui m'a beaucoup affecté. Un peu plus tôt, en août dernier, mon frère Jean-Pierre avec qui nous tenons un établissement sur le port de Calvi a été victime d'un grave accident de la route, ce qui sur le plan professionnel m'oblige à m'impliquer davantage dans l'affaire familiale et enfin, comme vous le savez, j'exerce des fonctions d'élu au sein de la municipalité de Calvi mais aussi de la Communauté de Communes Calvi-Balagne. Des fonctions qui me prennent de plus en plus de temps et qui m'imposent une présence de tous les instants .

- C'est donc une décision irrévocable ?
- Tout à fait. Comme vous avez pu l'apprendre à travers des communiqués de presse, après la rétrogradation du FC Balagne de la N3 à la R1, plusieurs dirigeants calvais du FC Balagne ont présenté leur démission avant d'annoncer la création d'un nouveau club  à Calvi dédié à la formation des jeunes.
D'autres personnalités calvaises auraient dans le même temps accepté de s'investir au sein du FC Balagne, permettant ainsi un équilibre entre dirigeants île-roussiens et calvais. Et c'est tant mieux ainsi. Le football balanin a besoin de gens qui s'investissent .
 
- Quel a été votre parcours de dirigeant et quel bilan sportif en tirez-vous ?
-Mon investissement date de 1986, année de création du FC Calvi présidé par le regretté Robert Prudenti. Pour la première fois, à 18 ans je deviens dans le même temps joueur, dirigeant et éducateur ! Le club était en 1re série. 
Ma fonction de dirigeant a pris une autre tournure en 1992 avec l'arrivée de Dominique Rutily qui avait de grandes ambitions pour le club. 
Deux ans plus tard, en 1994, de la PH « A » on monte en Division d'Honneur et la saison suivante, en 1995, pour la première fois, le FC Calvi accède au niveau national, en CFA 2. Malheureusement en 1996 nous perdons notre mentor, celui qui a été à la base du renouveau du football calvais, mon ami, notre ami Dominique Rutily.
J'ai assumé l'intérim de la présidence avant de céder le relais à Alexandre Rutily et enfin d'être élu à la tête du club l'année suivante. Le club deviendra , avec la complicité de notre regretté Augustin Andréani ,  le FC Aregno-Calvi
En 2009 , avec René Navarro à mes côtés on remporte le titre de champion de DH et on retrouve le CFA2.
En 2011, le club redevient le FC Calvi et accède au CFA. Dans la foulée on remporte à trois reprises la Coupe de Corse (2011-2012-2013)   un triplé  historique qui crée dans la ville une effervescence que nul n'est prêt d'oublier.
En 2015, le FC Calvi  fusionne avec la Squadra Balanina  pour devenir le Football Club Squadra Calvi . En juillet 2018  le FC Squadra Calvi fusionne enfin avec  le Football Balagne Ile-Rousse pour devenir le FC Balagne. Improbable, cette fusion a pu se réaliser grâce à la volonté des dirigeants des deux clubs.
Une fusion qui a débouché dans les conditions que l'on sait vers une titre de DH en 2019 et une accession en N3 dont on connaît hélas l'issue .
 
-Vous êtes à l'origine de la création du Challenge Dominique-Rutily. Qu'adviendra t-il de ce tournoi ?
- Oui, mais tout d'abord jre voudrais rappeler que je suis  aussi à l'origine  du Tournoi de Noël qui porte le nom de Gilbert Angelotti, ancien entraîneur du club et ami  décédé en 2012.
Effectivement, après la tragique disparition de notre ami, je voulais que son nom reste à jamais gravé dans l'histoire du football calvais. Avec l'aide  de ma famille, de nombreux bénévoles, de Carole Bruckman qui s'est investie comme personne et en accord avec la famille Rutily , j'ai souhaité organiser ce tournoi de Pâques dédié aux jeunes footballeurs, avec un concept particulier qui a fait sa renommée en Corse, sur le continent et au delà de nos frontières. Je suis fier que ce tournoi existe et même si pour les raisons sanitaires que vous connaissez a du être annulé cette année pour cette 18e édition. Ce Challenge « Dominique-Rutily » existe et existera toujours. Pour l'heure, je ne sais encore sous quelle forme mais ce dont je suis certain, c'est que je ne ferait rien sans concertation avec toute sa famille dont je suis très proche. Si je dois garder un pied dans le football ce sera uniquement pour ce Challenge "Dominique Rutily auquel  avec son fils Anthony nous sommes très attachés.
 
 - Une page se tourne donc. Qu'en retiendrez-vous ?
- Que du bonheur, même si cela n'a pas toujours été facile. Sur le plan humain ça été une expérience très enrichissante. Le sport et en particulier le football est un vecteur social très efficace dans l'éducation et l'éveil à la citoyenneté. Le club de foot est aussi ce lien qui nous identifie à notre commune. Au moment de tourner la page j'ai bien sur une pensée pour ceux  qui nous ont aidé dans cette aventure et qui aujourd'hui nous ont quittés mais aussi un immense merci à toutes ces personnes complètement désintéressées qui s'investissement pour l'amour du club, pour l'avenir de nos enfants et pour cette volonté de servir la société. Je terminerai  en ayant une pensée pour Jean Guglielmacci mon parrain, ancien élu et conseiller général et en  remerciant la municipalité de Calvi et mon ami le  maire Ange Santini  soutien de la première heure  et supporter inconditionnel,  sans oublier nos sponsors emblématiques: Super U Calvi et les Eaux de Zilia, les partenaires qui ont toujours répondu favorablement à nos sollicitations et tous ceux qui ont contribué à l(essor du football calvais.
Bon  vent à tous ceux qui continuerons à porter haut et fort nos couleurs  ».
 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047