Corse Net Infos - Pure player corse


Ajaccio : le festival « Addiction à l'oeuvre» a fait une première halte au cinéma Ellipse


La rédaction le Samedi 27 Novembre 2021 à 20:38

Ce vendredi 26 novembre le cinéma Ellipse d’Ajaccio lançait le festival « Addiction à l'œuvre- La collection » porté par l’Association dfilms, présidée par Philippe Bérard. Un programme oeuvrant au développement d’une offre filmique évolutive et destinée à « re » découvrir l’histoire du cinéma en lien avec toutes les formes d’Art.

CNI a rencontré Lucia Arrio, actrice culturelle corse et conceptrice de la manifestation



Philippe Berard, président de l'association dfilms Annick Peigné-Giuly, présidente de Corsica.doc Lucia Arrio, conceptrice et coordinatrice de la manifestation
Philippe Berard, président de l'association dfilms Annick Peigné-Giuly, présidente de Corsica.doc Lucia Arrio, conceptrice et coordinatrice de la manifestation
Lucia Arrio est étudiante en Master de Politiques culturelles et Mécénat à Sciences Po Aix lorsqu’elle rencontre Philippe Bérard dans un salon d’Art contemporain. De leurs échanges naîtra la volonté d'un projet commun alliant plusieurs catégories d’Art, ainsi que celle de mettre la Corse à l’honneur autour d’un sujet : la Collection. La jeune femme ayant grandi à Ajaccio, elle tenait à valoriser la collection du Cardinal Fesch, hébergée au Palais Fesch, selon elle trop peu connue malgré sa richesse. C’est ainsi qu’un travail sera constitué autour du cinéma, de la peinture, et de tout art puissant s’y lier. 
 
Le point de départ de la concrétisation de ce projet : ce week-end au cinéma Ellipse avec la diffusion de trois films mettant différentes formes d’expression artistique à l’honneur. 

Le premier, présenté par Annick Peigné-Giuly, présidente du festival Corsica.Doc : National Gallery, de Frederick Wiseman avec comme fil conducteur la mise en abîme permanente entre cinéma et peinture.  « Un tableau doit raconter son histoire en une seule image. Rien à voir avec un livre que l’on mettra six mois à lire. Un tableau, lui, n’a pas le temps » (extrait du film).
 
Au programme ce samedi Le Mépris, de Jean-Luc Godard, comprenant tout au long du film des références à la peinture, une des passions de l’auteur. Et The Devil in the details, de Yuyan Wang, qui capture les langages des mains indépendamment de leur contexte d’origine.
 

Suite des évènements en Mars
Les organisateurs ont tenu à rassembler les Corses autour de ce projet dans des périodes creuses, hors saison touristique ou hors période de festivals en choisissant les mois de Novembre et Mars. « Nous voulions vraiment cibler les corses et leur proposer une programmation originale » précise Lucia Arrio.
 
La seconde partie de la programmation se déroulera donc juste avant le printemps 2022 à l’Ellipse, mais également au musée Fesch avec des conférences au coeur de la galerie.  Des présentations de travaux effectués par des classes du lycée Fesch : médiation nocturne autour de la mise en avant d’une oeuvre choisie et étudiée…
Un workshop de 2018 établi par la prépa d’Art de Sartène, n’ayant pu être présenté en raison de la Covid 19 sera repris pour l’occasion.
 
L’horizon du festival
Lucia Arrio précise que la première édition de ce festival, sous un format pluridisciplinaire tend à se perpétuer, avec, pour chaque édition un thème qui soit en lien avec la Corse et l’Art. Elle ajoute avoir pour ambition d’agrandir le champ en ouvrant la perspective au reste du monde.
 
Un festival à suivre d’un bout à l’autre de l’hiver...
 













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047