Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Ajaccio : Les deux prix annuels de A Casa di a Puisia décernés


Philippe Jammes le Mardi 10 Octobre 2023 à 09:56

Ce vendredi 13 octobre à partir de 17 heures à l'école des Jardins de l'Empereur à Ajaccio, l’association A Casa di a puisia remettra ses prix aux deux lauréats : Marianghjula Antonetti-Orsoni et Michel Orban.



« Cette cérémonie donnera lieu à d'une prestation scénique orchestrée par Céline Vincent avec les enfants- Nouveaux arrivants - de l'école des Jardins de l'Empereur » souligne Norbert Paganelli initiateur de cette Maison de la Poésie de la Corse. « Les différents moments seront ponctués par le guitariste Pierre Jaccard et les réalisations des scolaires seront abritées dans l'une des salles. Nous aurons en partenaires l'OCCE, Office Central de la Coopération à l'Ecole et l'association culturelle A Funicella »

Lauréate en langue corse : Marianghjula Antonetti-Orsoni pour « Cunfini»
Marianghjula Antonetti-Orsoni, enseignante à la retraite, est originaire de Moltifau. Née à Paris, elle vit aujourd’hui à Bastia. Ses écrits ont été publiés dans de nombreuses revues comme Rigiru, Terres de femmes, Bonanova… ainsi que dans plusieurs ouvrages collectifs : Musa d’un populu, Par tous les chemins, Decameron, Petre senza nome… Elle a également signé deux recueils de poésies : Sfoghi et Sogni di culori aux éditions Albiana/CCU.
« Son poème Cunfini/Confins a séduit le jury par la simplicité de ton et la dimension humaniste qui s’en dégage » indique Norbert Paganelli.
 
Primé en langue française, Michel Orban pour « Polyphonie »
Né en Belgique en 1967, Michel Orban découvre sa passion pour la poésie en 2008, au tout début d’un travail de développement personnel, initié dans le but de métamorphoser sa vie. Par ailleurs, il s’est lancé sur le Chemin de Compostelle en 2009, 2010 et 2016. Ses textes ont été accueillis dans de nombreuses revues tant en France qu’en Espagne, au Royaume-Uni ou au Québec. Il a signé plusieurs ouvrages : Renaissance, Profondeur, Regards, Empreintes poétiques sur le Chemin de St-Jacques, Liberté infinie. Il a obtenu le 1er prix de la Ville de Lardy, dans le cadre du Printemps des poètes 2021 et le prix Arlette Baros au 36e Prix littéraire du Pays de Buch en 2020.
« Son poème, dépouillé et raffiné illustre sa grandeur d’âme et invite à la méditation sur les valeurs essentielles » souligne Norbert Paganelli.

Le jury

Le jury, qui s’est prononcé sur des textes anonymes, était composé de :
Président du jury :Alain di Meglio (professeur, poète et parolier)
François Salvan Renucci (maîtresse de conférences HDR)
Dominique Colonna (professeure en langue et culture corses, autrice) 
Fatima Eddahbi Echehbar (enseignante)
Mita Vostok (plasticienne, poète)
Jean-Jacques Beuclerc (diplomate) ; 
Mariantonia Salini (conseillère pédagogique en langue et culture corses)
Xavier Dandoy de Casabianca (éditeur, poète, graphiste)
Téric Boucebci (directeur de revue, poète)
Marcandria Peraut (doctorant en langue et culture corses).
 

Ajaccio : Les deux prix annuels de A Casa di a Puisia décernés