Corse Net Infos - Pure player corse



Ajaccio : L’inquiétude des agents du centre financier de La Poste


Philippe Peraut le Mardi 19 Octobre 2021 à 20:07

À l’appel de l’intersyndicale FO, CGT, CFDT, STC, une cinquantaine d’agents du centre financier de La Poste se sont réunis ce mardi 19 octobre devant le bâtiment d’Ajaccio pour manifester leur inquiétude. En cause, la restructuration du Centre Financier qui pourrait causer de nombreuses suppressions de postes.



La manifestation de ce mardi 19 octobre
La manifestation de ce mardi 19 octobre
C’est dans une ambiance conviviale mais sur un fond d'inquiétude qu’une cinquantaine d’agents de La Poste s'est réunie ce mardi matin devant le Centre Financier d’Ajaccio où, à l’appel d’une intersyndicale (FO, CGT, CFDT, STC) et dans l’attente de la venue, dans l’après-midi, d’Yvan Croteau, directeur national du Centre Financier, l’inquiétude restait, toutefois de mise. « C’est l’inconnue totale, peste l’un des agents présents sur place, cette journée d’action a été décidée suite à la venue du Directeur National, mais nous n’en connaissons pas ses raisons. »
Le contentieux perdurerait depuis déjà quelques mois. En cause, la restructuration du centre financier incluse dans le cadre d’un processus visant, à terme, à développer de nouveaux centres d’expertise et de compétences. « Sauf, reprend l’agent, que cette restructuration va causer 50 suppressions de postes.» Une inquiétude exprimée par l’intersyndicale. « Dès le mois de juin dernier, explique François Torre, représentant syndical STC, nous avions alerté la population et la Direction de La Poste sur la mise en place de ce projet puisque le Centre Financier d’Ajaccio devait y perdre la moitié de son effectif. Cette inquiétude se confirme malheureusement. »


Une restructuration qui pourrait déboucher, en 2023 sur un seul service

Structurée, l’intersyndicale a demandé à rencontrer Yvan Croteau. « Il a avoué être venu officiellement dans le cadre d’une visite ordinaire, explique Patricia Curcio, au nom des agents présents, en réalité, il a rencontré le directeur régional de La Poste. On a bien été reçus vers 15h45, mais il n’a pas répondu clairement à nos préoccupations. Une réunion d’une heure à peine au cours de laquelle rien ne s’est dégagé. Il nous a dit que rien n’était figé mais la restructuration est en route et il a refusé de l’admettre.  »
Selon l’intersyndicale, c’est l’ensemble des salariés de La Poste qui est menacée (ils sont 1200 en Corse-du-Sud). Une restructuration qui pourrait déboucher, en 2023 sur un seul service. « Un centre ne peut pas vivre avec une mono-activité, ajoute Patricia Curcio, le Plan Territorial prévoit même la suppression du centre financier d’Ajaccio. Tout cela va conduire à des licenciements, c’est très grave. Nous allons interpeller les élus afin qu’ils se positionnent clairement car c’est le devenir du personnel qui est en danger. »
L’intersyndicale devrait se réunir rapidement et envisage de se rendre à la prochaine session de l’Assemblée de Corse. Une affaire qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.
 
 














L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022