Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Morgane Bastid-Albertini, l'étoile montante de l'humour corse


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 8 Janvier 2021 à 17:45

Elle vient d’être élue deuxième personnalité corse préférée des lecteurs de Corse Net Infos. Morgane Bastid-Albertini, jeune humoriste corse de 27 ans révélée sur les réseaux sociaux, a fait le buzz en 2020. Cette grande timide, au rire toujours présent, a répondu aux questions de CNI.



Morgane Bastid-Albertini a fait rire les Corses sur les réseaux sociaux pendant une année 2020 morose. Elle a été élue deuxième personnalité de l'année par les lecteurs de CNI.
Morgane Bastid-Albertini a fait rire les Corses sur les réseaux sociaux pendant une année 2020 morose. Elle a été élue deuxième personnalité de l'année par les lecteurs de CNI.
Dites-nous, qui se cache derrière la jeune corse qui fait rire toute l’île à travers ses vidéos ?
- Je suis originaire de Centuri, village où j’ai grandi avec mes grands-parents bergers. J’ai aujourd’hui 27 ans et je suis collaboratrice en agence d’assurance de Bastia, après avoir eu un master en marketing. Je suis quelqu’un de timide mais qui adore faire rire les gens, et je me suis lancée dans cette voie, de manière non professionnelle, en faisant de courtes vidéos humoristiques d’une minute sur Facebook.
 
- Quand avez-vous commencé et pourquoi ?
- J’ai commencé pendant le premier confinement, au printemps 2020. C’est un rêve de gosse de faire de la comédie et j’adore "macagner" les gens au quotidien. Je regardais beaucoup d’humoristes professionnels faire des vidéos sur les réseaux sociaux et un jour je me suis dit : pourquoi pas moi ? L’histoire a commencé alors que j’attendais des colis pendant le confinement qui tardaient vraiment à arriver, j’ai décidé d’en faire une vidéo humoristique et tout s’est accéléré très vite. Au départ je ne voulais même pas la publier mais ma sœur m’a forcé à la partager sur les réseaux alors qu’au début elle était seulement destinée à mes amis et à ma famille. Puis des gens m’ont incité à continuer et je dois dire que j’adore me mettre dans la peau d’autres personnes et amuser la galerie.

- Quelles sont vos inspirations ? Vos modèles ?
) Je ne sais pas où je vais les chercher mais tout vient de moi. Je m’inspire de mon vécu et j’observe aussi la vie des gens de tous les jours. J’adore Camille Lellouche mais une fille qui m’a vraiment inspiré c’est Anaide Rozam. Un jour j’ai regardé un reportage sur elle et je l’ai adoré ! Je suis une grande fan de Tzek et Pido, ils m’ont fait rire pendant toute ma jeunesse et ça continue encore.

- Quelle relation entretenez-vous avec l’Ile de Beauté ? 
- La Corse c’est toute ma vie ! Je suis fière d’être corse et d’avoir grandi dans un village avec mes grands-parents bergers. Je suis très attachée à notre langue et à notre culture. Je suis allée vivre quelques mois à Londres mais je savais très bien que je reviendrai vivre en Corse. C’est aussi à ce moment là que je me suis rendu compte qu’on est très bien chez nous !

- Comment expliquer que la solidarité et l’humour sur les réseaux sociaux aient supplanté les thèmes habituels ?
- Je pense que les gens ont eu besoin de rire cette année et de s’évader. L’humour et l’autodérision sont une forme de solidarité. Je suis surprise que ça soit moi mais ça ne m’étonne pas que les gens aient voté pour des humoristes comme I Kongoni et pour une fille aussi dévouée pour les autres qu’Océane Baldocchi plutôt que pour une personnalité politique. Le contenu Instagram et les concours d’Océane permettent aux gens de rêver et s’évader et I Kongoni permettent de rire de notre quotidien qui a été très dur cette année. Aujourd’hui je pense que les gens préfèrent rire sur une vidéo humoristique parlant de la grande roue de Bastia plutôt que de parler du prix et des problèmes politiques qui sont autour. Cette épidémie de Covid-19 a permis d’unir les gens en montrant que tout le monde est dans la même galère et le rire et le rêve ont encore plus rapproché les gens. Je suis contente de voir qu’on prenne du temps pour rire, surtout de nous-même. Ça prouve que l’ouverture d’esprit nécessaire à l’auto-dérision est bien présente en Corse.

- Des projets dans le monde de la comédie ?
- J’aimerai bien. Pourquoi pas faire du théâtre ? Je n’en ai jamais fait et mon père a écrit une pièce. Pourquoi ne pas la jouer ? Je suis partante ! Ça m’a toujours attiré d’être comédienne mais aujourd’hui je ne me prends pas la tête, je reste naturelle et je me dis que j’ai réussi à faire rire les gens, c’est le plus important. Des fois je réalise et je me dis : tu imagines que tu as réussi à faire rire autant de gens en Corse ? Alors je vais continuer à le faire le plus simplement possible sur mes pages Facebook et Instagram.

- Que souhaitez vous aux lecteurs de CNI pour 2021 ?
- Je les remercie énormément parce que c’est incroyable. Je souhaite la meilleure des années possibles à tout le monde et que ce covid-19 s’en aille. Je félicite Océane et I Kongoni qui me font rire et rêver au quotidien. Je souhaite à tous une année remplie de cacciate, de joie et de santé !


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047