Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Malgré une bonne prestation, le SC Bastia partage les points face au Paris FC (1-1)


Philippe Jammes le Vendredi 17 Mai 2024 à 22:48

Pour cette ultime journée du championnat de Ligue 2, le Sporting, assuré de son maintien, accueillait le Paris FC qui lui entretenait encore l’espoir d’une place de barragiste. Pas de cadeau à attendre cependant des joueurs de Michè Moretti qui entendaient bien finir la saison à Furiani sur une bonne note. Les travaux du stade devant débuter dans quelques jours, c’était aussi la dernière de la tribune Est dans sa configuration actuelle. Avant le match aussi, hommage au jeune Facinet Conte qui va quitter le club et la Corse pour la Suisse. Au terme d’un bon match, le Sporting partageait logiquement le score avec son adversaire 1 – 1. Le SCB qui termine cette saison à la 13ème place avec 50 points. Le PFC jouera lui les barrages à l'extérieur, à Rodez, vainqueur de l'ACA.



La der de la tribune Est
La der de la tribune Est

Stade Armand Cesari à Furiani SC Bastia 1 – 1 Paris FC (1-1)
Spectateurs : 12 600
 Buts 
Kolodziejczak (28ème) pour Paris
Alfarela (sp 45ème) – Santelli (77ème) pour Bastia.
 
Arbitre : Mikael Lesage
Avertissements  
Kolodziejczak (25ème) à Paris
Alfarela (75ème) à Bastia
 
 
 
SCB 
Placide – Roncaglia – Drame – Bohnert (Tomi 65ème )– Traore – Meynadier – Vincent (c) (Siby 81ème)– Ducrocq (Janneh 46ème) – Santelli- Alfarela (Loubatieres 81ème) – Bianchini (Charbonnier 65ème) .
Entr. : M. Moretti
 
PFC 
Nkambadio – Mbow – Dabila – Kolodziejczak – Gaudin (Ollila 81ème) – Marchetti – Kebbal (Camara 42ème) – Mandouki (c) (Chergui 62ème) – Doucet (Lopez 81ème) – Dicko – Jabbari (Gory 65ème) .
Entr. : St. Gilli



 Les  bastiais donnaient le coup d’envoi, attaquant face à la tribune Est. Dans la minute qui suivait ils ouvraient même le score mais le drapeau du juge de touche s’agitait sur la droite signalant la position de hors jeu du buteur, Santelli.
Les bleus repartaient bille en tête mettant la pression sur le but parisien. Les visiteurs laissaient passer et l’orage et s’organisaient alors. Le match agréable où on jouait vite et bien s'équilibrait
A la 20ème minute sur un contre de Bohnert, Santelli héritait du ballon et après s’être infiltré dans la surface parisienne adressait un tir vicieux au gardien NKambadio qui voyait le ballon frôler son montant droit.
Mais ce sont les Parisiens qui ouvraient le score à la 29ème par Kolodziejczak suite à un corner bien joué tactiquement par les visiteurs. Le gardien Placide ne pouvait rien sur la reprise  du Parisien au point de penalty. 0-1.
Les joueurs du président Ferrandi repartaient à l’attaque mais malgré de belles combinaisons ne mettaient pas en danger le gardien Nkambadio. Nkambadio qui à la 45ème minute jeu accrochait Ducrocq dans la surface de réparation. L’arbitre n’hésitait pas et désignait le point de pénalty. Il était transformé en force par Alfarela. 1-1
La pause était sifflée sur ce score de parité somme toute logique.


En seconde période, les Parisiens étaient les plus rapides à se remettre en jambes et à la 47ème Dicko obligeait le gardien Placide à une superbe envolée dans son coin gauche pour éviter le 2ème but. En ce début de 2ème période les visiteurs prenaient l’initiative du jeu faisant bien circuler le ballon. Il fallait 10 bonnes minutes pour voir les Bastiais se réveiller avec un joli tir en pivot d’Alfarela au-dessus de la transversale de Nkambadio (56ème).
Sur un centre de la gauche de Tomi, ce même Alfarela d’une tête décroisée expédiait le cuir juste à coté des buts de Nkambadio (68ème).
Les joueurs de Moretti étaient mieux dans le match, un match qui perdait quand même en intensité.
A la 78ème, sur un contre, Tomi chipait le ballon à un adversaire et lobait le gardien parisien avancé. Le ballon terminait sa course au-dessus de la transversale, sur le filet.
Dans la minute qui suivait un bolide de Vincent, bien servi par Charbonnier, était détourné du bout des gants par le gardien parisien.
Les 5 dernières minutes étaient plutôt parisiennes. Des 9 mètres, Dicko expédiait le cuir bien au-dessus de la barre de Placide.
Dans le temps additionnel, bon coup-franc pour les visiteurs à 25 m face au but. Le tir puissant de Gory était bien bloqué par Placide.
1-1 sera le score final.
 

Le but égalisateur d'Alfarela à la 45ème
Le but égalisateur d'Alfarela à la 45ème