Corse Net Infos - Pure player corse

Les maladies hivernales en net recul en Corse


Julia Sereni le Samedi 5 Décembre 2020 à 09:28

Cette année, les pathologies hivernales semblent être pour le moment en net recul par rapport aux années passées, en Corse comme sur le reste du territoire. Un effet positif du confinement et de l’application des gestes barrières ?



Les maladies hivernales en net recul en Corse
Grippe, bronchiolite ou encore gastro-entérite, le gouvernement redoutait leur arrivée, en pleine pandémie de COVID-19. Et pourtant, il semble que les pathologies hivernales soient pour le moment en recul, par rapport aux années précédentes. C’est du moins le ressenti du docteur Antoine Grisoni, médecin généraliste et président de l'Union Régionale des Professionnels de Santé libéraux de Corse. « Depuis huit mois je n’ai pas vu une seule gastro, et les pathologies rhinopharyngées, très peu » constate t-il dans son cabinet de Solenzara.
 
Et ce changement, il l’interprète très simplement : « Cela résulte de l’application généralisée des gestes barrières et du port du masque » analyse t-il. En effet, la transmission des virus saisonniers de l’hiver se fait soit par le contact avec les mains d’une personne infectée ou les objets qu’elle aurait touché, soit par les gouttelettes chargées de virus émises lors de toux ou d’éternuements. « Et aujourd’hui, les gens prennent des précautions qu’ils ne prenaient pas avant » avance le médecin.
 
Ce ressenti se vérifie dans les chiffres. Ainsi, selon les données de Santé Publique France, sur le mois de novembre 2020 on constate une nette diminution des consultations pour les pathologies hivernales en Corse, par rapport à l'année précédente à la même période : 76 consultations pour gasto-entérite cette année contre 166 en 2019 et 3 concernant la grippe contre 12 l’an passé. Pour ce qui est de la bronchiolite, même constat puisque l’on passe de 65 consultations en 2019 à seulement 10 en 2020.
 
Du côté de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Corse, si on reconnait que les indicateurs sont au plus bas, on préfère néanmoins rester prudent, en rappelant que « ce type d’épidémie a tendance à démarrer plus tardivement dans la saison. À titre d’exemple, lors de l’hiver 2019-2020, la grippe a débuté en janvier en Corse ».
La prudence devra donc être de mise pour ce début d’année prochaine.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047