Corse Net Infos - Pure player corse


Le programme des 32èmes Musicales de Bastia dévoilé !


Philippe Jammes le Vendredi 4 Octobre 2019 à 12:38

« C’est un programme très riche que l’on va offrir au public cette année, plus copieux, du 20 au 24 novembre, avec des concerts, des spectacles et d’autres animations qu’on révélera au public un peu plus tard » indique Raoul Locatelli, président des Musicales de Bastia. « Un programme plus ouvert sur le monde que d’habitude, avec des concerts et des spectacles qui seront autant de clins d’œil à l’Argentine, au Québec, à Israël, à l’Espagne et bien sûr aux créateurs corses » ajoute t-il.




Raoul Locatelli, entouré d'une partie de l'équipe des Musicales de Bastia
Raoul Locatelli, entouré d'une partie de l'équipe des Musicales de Bastia

Au programme ?
Luz Casal, une chanteuse espagnole bien connue du public des Musicales pour s’y être déjà produite. (Théâtre de Bastia le 21 novembre 20h30)

 
Steve Hill, un homme orchestre québécois qui emmène son auditoire dans un univers de folie musicale, imprégné de blues et de rock‘n’roll. (vendredi 22 novembre 20h30 Alb’Oru)


Sofaz, un groupe Maloya elektro. Sofaz est à l’image de la Réunion, un creuset de rencontre entre cultures et savoirs où chant, musique, danse, poésie disent les rêves et réalités communes, les espoirs et les colères, la transe pour mieux nous relier et nous relever. (vendredi 22 novembre Alb’Oru à 20h30 et samedi 23 pour l’after à 23h30 au théâtre)



Noa, de son vrai nom Achinoam Nini, une chanteuse israélo-américaine qui fait un retour en force avec un album de chansons inspirées des musiques de Bach : « Letters to Bach ». (Samedi 23 novembre 20h30 Théâtre de Bastia)



Patricia Poli qui présentera son nouvel album : « Versuniversu » (Théâtre de Bastia le 21 novembre 20h30),


Doria Ousset en version acoustique, (Samedi 23 novembre 20h30 Théâtre de Bastia)

Nicolas Torracinta (vendredi 22 novembre Alb’Oru 20h30)

A ces concerts s’ajouteront des spectacles 
« Gainsbourg confidentiel ». Un spectacle de Stéphane Roux (comédien/chanteur) accompagné par deux musiciens :David Fabre (guitare) et Aurélien Maurice (contrebasse). Ce spectacle part à la découverte du jeune Gainsbourg des années 60 avant le Gainsbar qui lui succédera. On y voit ainsi naître une écriture authentique à la prosodie riche et inventive. On redécouvre la chanson à texte très jazzy qui a fait la patte de l’homme à la tête de chou. On y apprend beaucoup du Gainsbourg avant-gardiste, qui se cherche et expérimente. Une belle histoire de musique… à laquelle participera aussi l’écrivain Pierre Mikailoff  auteur de « Gainsbourg confidentiel » publié en septembre 2018. (vendredi 22 novembre Fabrique de théâtre 20h30 et samedi 23 Fabrique de théâtre 15h)


« Caminandu, de la Corse à Buenos Aires » Avec Bertrand Cervera et Daniel Piazzolla (petit-fils d’Astor) et son trio. Caminandu c’est la rencontre de deux visages du tango, la rencontre entre la musique classique, le tango, le jazz et la musique corse. Ce spectacle se veut un véritable chemin vers le métissage culturel, autour d’un projet artistique exigeant et authentique. (mercredi 20 novembre 20h30 Théâtre)


« Rosso, Vivaldi du sacré au profane ». De la musique baroque avec cette création née de la rencontre du Trio Elixir (Célia Picciocchi, Marie-Pierre Malaterre, Anne-Lise Herrera) avec Jean-Paul Bonnevalle, contre-ténor originaire d'Ajaccio, spécialiste du chant baroque et passionné de la musique d’Antonio Vivaldi et Elise Lancerotto (orgue positif). Les œuvres musicales seront entrecoupées de lectures sur Vivaldi et Venise. (Samedi 23 novembre 15h Eglise de Ville di Pietrabugno)


Enfin le jeune public ne sera pas oublié avec 2 grands spectacles. La compagnie Okkio, tout d’abord, composée de Isabelle Lega et Eric Dubos, pour « A nous deux. Tour du monde en chansons ». Les jeunes spectateurs des écoles maternelles seront embarqués dans un voyage imaginaire à travers comptines et chansons diverses en plusieurs langues y compris en Corse puisque Isabelle Lega est bastiaise.

Pour les enfants des CP au CM2, un autre spectacle : « La converserie » de la compagnie « La distraction de la mandibule »créée par Barbara Trojani. Les membres de la troupe sont chanteurs, instrumentistes, improvisateurs, comédiens… Dans ce spectacle trois femmes (Barbara Trojani, Catherine Faure et Alice Waring) jonglent avec des mots, claquent des dès à coudre sur des tabourets, polyphonent leurs voix et leurs instruments.

Pour la clôture le dimanche 24 novembre : « Caminandu incù a Musica », une itinérance musicale, entièrement gratuite, où les spectateurs auront le loisir, au gré de leur balade, d’entendre ou de réentendre quelques artistes du festival.

CNI a rencontré le créateur et président des Musicales de Bastia, Raoul Locatelli.
 

*Contact : 04 95 32 75 91 – 06 02 05 28 32 - musicales-de-bastia.com - musicalesdebastia@wanadoo.fr


 






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Octobre 2019 - 19:50 Bernard Tapie, une imposture nationale

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude