Corse Net Infos - Pure player corse


Le poignant hommage de Calvi et de la Corse au docteur Alain-Charles Astolfi


(Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 21 Novembre 2019 à 16:49

Décédé subitement le 16 novembre dernier, le Docteur Alain-Charles Astolfi, médecin urgentiste, médecin chef au 2e REP,Conseiller municipal de Calvi a reçu les honneurs militaires ce jeudi sur la place d'armes de la citadelle à l'issue de la cérémonie religieuse en la Cathédrale Saint-Jean-Batiste de Calvi




Les honneurs militaires sur la place d'Armes, dans la citadelle de Calvi
Les honneurs militaires sur la place d'Armes, dans la citadelle de Calvi

Cette cérémonie qui s'est déroulée ce matin dans la citadelle de Calvi lors des obsèques du Docteur Alain-Charles Astolfi, décédé subitement à l'âge de 66 ans devant son domicile, dans la nuit du 15 au 16 novembre restera à jamais gravée tant elle fut poignante.
L'hommage rendu au Docteur Alain-Charles Astolfi, Médecin Urgentiste, colonel de réserve, Médecin-Chef au 2e Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi, ancien responsable du SAMU 2b et du SMUR de Calvi, a été à la hauteur de ce grand homme qu'il était.
Au moment de la levée du Corps ce matin à 10 heures, au Camp Raffalli où il avait été veillé par ses frères d'armes et la population qui souhaitait lui rendre un dernier hommage, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste dans la citadelle était déjà comble, alors qu'à l'extérieur des centaines de personnes attendaient.
L'abbé Ange-Michel Valery, archiprêtre de Calvi-Balagne accueillait dans la Maison de Dieu la dépouille d'Alain-Charles, le cercueil recouvert du drapeau tricolore porté par des légionnaires du 2e REP et précédé de trois militaires tenant un portrait du défunt, ses décorations et son képi de médecin Colonel de réserve.
Au premier rang prenait place la famille et les autorités dont le maire de Calvi, Ange Santini avec, à ses côtés, Florent Farge, sous-préfet de Calvi, Jean-Louis Delpoux, premier adjoint au maire de Calvi, conseiller territorial de Corse, le capitaine Régis Marchandeau, adjoint au commandant de la Compagnie de Gendarmerie Calvi-Balagne.
Dans la cathédrale, on notait aussi la présence de plusieurs adjoints et conseillers municipaux de Calvi, des maires et élus de Balagne, de Pascal Carlotti, conseiller territorial...
Parmi cette foule venue accompagner Alain-Charles Astolfi, il y avait de nombreux militaires du 2e REP mais aussi et surtout des représentants de différents services de santé qui, un jour ou l'autre, ont été amenés à collaborer avec cet excellent médecin urgentiste qu'était Alain-Charles Astolfi: Samu, Smur, personnel CH Calvi et CH Bastia, Sécurité Civile, Pompiers de Haute-Corse....

Avant que l'Abbé Valery ne célèbre  la messe de requiem, le colonel (er) Eric Zanolini devait donner lecture d'un message adressé au nom de tous les anciens par le général Alain Bouquin ancien chef de corps du 2e REP (de 2000 à 2002) puis commandant la Légion Étrangère (COMLE) qui a eu Alain-Charles Astolfi sous son commandement, notamment en opération au Kosovo en 2001.
Dans celui-ci, il a rappelé les qualités d'homme d'Alain-Charles, affectueusement surnommé Fifi, sa volonté  de s'intégrer à la famille du 2e REP, n'hésitant pas à passer son brevet de parachutiste à l'âge de 40 ans, au milieu d'une promotion de jeunes légionnaires: " Tu étais devenu un lien entre nos deux communautés. Passionnément Corse, tu avais appris à être avec la même passion un légionnaire parachutiste (...). "Alain, nous avons été heureux et fier de te compter dans nos rangs. Nous porterons ta mémoire dans nos coeurs de soldats"


Au cours de la cérémonie religieuse rehaussé par les chants des confrères de Saint-Antoine et Saint-Erasme, l'abbé Valery rappelait aux fidèles que l'on était là pour accompagner notre ami Alain, se recueillir et écouter la parole de Dieu. S'adressant au défunt, il ajoutait : " Tu savais penser aux autres avant de penser à toi. Tu as exercé ton métier comme un sacerdoce.  Il a été fidèle, je vous invite à rendre grâce au travail qu'il a accompli (...)".
C'est ensuite Jeny, nièce d'Alain-Charles qui après quelques mots poignants d'un enfant qui rendait hommage à Alain Charles: " Ton humanité, ta bienveillance, ton humour parfois caustique nous manquent déjà. Ta famille est dévastée par le chagrin mais certaine que Dieu t'accueille auprès de lui. Nous t'aimons".


Ange Santini, maire de Calvi rappelait la malédiction qui frappe cette mandature après les décès d'Eric Rochault et de Jean-Toussaint Guglielmacci et aujourd'hui Alain-Charles qui était à ses côtés depuis 1995, et soulignait à nouveau les quatre passions d'Alain-Charles, personnage atypique, fidèle en amitié, figure marquante et  attachante : " Alain avait quatre passions: sa famille, la médecine, principalement tournée vers les urgences , le 2e REP de Calvi qui était sa seconde famille.
Alain -Charles a choisi les urgences pour être plus près des gens et pour sauver des vies.
Il a été pendant quelques années à  la tête du SAMU2B et membre du Conseil de l'ordre des Médecins. C'était un médecin au diagnostic sûr, fiable.
Enfin, la quatrième passion, c'était celle qu'il vouait à sa Ville. Il était à mes côtés depuis  1995. Dévoué, fidèle en amitié, il a beaucoup oeuvré pour la couverture sanitaire de la Balagne et il était notre référent Défense au sein du Conseil Municipal (...)
Repose en paix en cette terre calvaise, corse, française que tu as si bien su servir, que tu as tant aimé. Nous t'aimons et nous t'assurons pour l'éternité de notre amitié
".


Enfin, deux représentantes du SMUR de Calvi-Balagne s'invitaient pour manifester leur peine et saluer les qualités d'Alain-Charles.
Au rythme  lent de la marche funèbre, le cercueil était porté jusqu'à la Piazza, tout près du domicile d'Alain Charles, devant lequel il a perdu la vie.
Là, un piquet d'honneur en armes rendait les honneurs militaires, en présence d'une très forte délégation d'officiers, sous-officiers, caporaux chefs, caporaux et légionnaires.
Le lieutenant-colonel Lancelot Dampierre, devait prononcer l'éloge funèbre en terminant par " Les deux devises que tu as faites tiennes, celle du service de santé des armées "Pro ,;patria et humanitate" et celle  de la Légion Étrangère " Legio, Patria Nostra" pourraient résumer à elles seules quel grand homme tu étais, mettant ton honneur à sauver les vies... ou à donner la vie... et ta fidélité au service de tes frères d'armes.
Nous allons maintenant te laisser rejoindre ta dernière demeure en  gardant dans nos coeurs l'image de l'homme et du soldat que tu étais, passionnés, joyeux et attentif à tous".

Le Lieutenant-Colonel Dampierre s'avançait devant le cercueil pour épingler sur le coussin de velours,  à titre posthume et  au nom de la ministre des Armées la médaille de bronze d'honneur du service de santé des armées.
Après la sonnerie aux morts, porté sur les épaules des légionnaires, la dépouille prenait au son de la marche funèbre la route du cimetière communal où devait avoir lieu l'inhumation.
En cette triste circonstance, la rédaction de CNI renouvelle à sa famille et à toutes les personnes que ce deuil afflige ses sincères condoléances.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708