Corse Net Infos - Pure player corse

Jean Zuccarelli : "Le Parti communiste feint d’oublier que la perspective d’une union large a toujours été claire"


Nicole MARI le Vendredi 5 Juin 2020 à 15:38

C'est la réponse du berger à la bergère. A ses alliés communistes qui l'accusent de trahison, Jean Zuccarelli, qui a fait l'union avec Jean-Sébastien De Casalta et le libéral Jean-Martin Mondoloni sans eux, réplique en les accusant de faire table rase de décennies d'alliance et de loyauté. Il explique dans un communiqué que le principe d'une telle union était actée par les Communistes qui ont participé aux discussions tripartites. Taclant ce qu'il nomme "des querelles partisanes", il estime que Bastia vaut bien une messe !



Jean Zuccarelli, candidat à l'élection municipale bastiaise. Photo Livia Santana
Jean Zuccarelli, candidat à l'élection municipale bastiaise. Photo Livia Santana
Voici le communiqué :

« Le second tour des élections municipales à Bastia doit offrir aux habitants une alternative crédible et solide à la municipalité nationaliste dont l’échec est patent.
 
Cet objectif est essentiel pour notre ville. Il ne pouvait être entravé par les querelles partisanes.
 
A cet égard, la réaction du Parti Communiste à l’accord intervenu entre 3 listes pour constituer l’Unione per Bastia m’attriste.
 
Sur la forme d’abord puisqu’il fait table rase des décennies d’amitié et d’alliance loyales entre nos sensibilités.
 
Sur le fond ensuite parce qu’il feint d’oublier que la perspective d’une union large a toujours été claire.

Il était parfaitement clair, d’abord, que l’objectif prioritaire, vital pour Bastia, supposait l’union de forces de gauche et de droite. Cela était si bien admis, d’ailleurs, que le Parti Communiste a participé avec moi aux négociations tripartites de notre liste avec celles de Jean-Sébastien de Casalta et de Jean-Martin Mondoloni.

On ne peut sceller une union avec quelque partenaire que ce soit sans lui accorder reconnaissance et juste représentation. La place faite à Jean-Martin Mondoloni résulte d’une négociation sérieuse et, au final, équilibrée. Que le PCF la juge trop importante et se retire finalement d’un accord où toute sa place lui était faite dans le projet comme dans la gouvernance, relève de sa liberté et je la respecte. Même si je la regrette profondément.
 
L’essentiel demeure cet objectif : remettre impérativement Bastia sur les rails du progrès.
 
C’est pourquoi j’appelle tous mes amis et, au-delà, tous les Bastiais et Bastiaises qui ont pu constater la gestion désastreuse des six dernières années, à se mobiliser pour assurer le 28 Juin prochain la large victoire de l’Unione per Bastia ».

La riposte immédiate des Communistes bastiais :
https://www.corsenetinfos.corsica/Michel-Stefani-Jean-Zuccarelli-ment-par-omission-sur-le-fond-et-sur-la-forme_a50189.html
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047