Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-André Miniconi : "oui, je suis bien candidat aux municipales"


le Vendredi 20 Septembre 2019 à 17:54

Jean-André Miniconi a annoncé vendredi sa candidature pour les élections municipales de Mars 2020 à Ajaccio.




Jean-André Miniconi n'a pas fait durer le suspense lors de la conférence de presse tenue vendredi à Ajaccio.
Il a dit d'emblée et sans détour qu'il était candidat à l'élection municipale d'Ajaccio

"Je veux en finir avec une rumeur qui se répand depuis quelques jours, Oui, je suis bien candidat aux municipales.
Des bruits diffus laissaient en effet entendre que je renoncerai notamment après les deux attentats incendiaires qui ont touché mon groupe.
Loin d’affaiblir ma détermination ces évènements n’ont fait que la conforter
" a t-il déclaré entouré de plusieurs de ses colistiers.


"Elle s’enracine dans une évidence" a t-il poursuivi.
" Laquelle ? La nécessité de rassembler le plus largement possible afin de proposer une véritable alternative à la politique menée par l’actuelle équipe municipale.
Rassembler non pas seulement pour gagner les élections mais pour réussir à créer un nouvel élan afin de bâtir une société équilibrée et fraternelle dans laquelle, chaque Ajaccien, chaque Ajaccienne pourra se reconnaître."


Un pacte municipal
Et pour lui tout cela passe par un pacte municipal.
"Il s’agit d’un vrai pacte municipal qui fédère l’ensemble des énergies au service d’une stratégie collective. Une charte sera élaborée qui reprendra nos grands principes fondateurs et qui traduira notre volonté de réussir ensemble" a souligné Jean-André Miniconi en expliquant qu'il s'agit "d’une nouvelle offre politique qui répond aux attentes de la population".


Une politique qui "doit nécessairement reposer sur des valeurs partagées d’intégrité, de transparence, de démocratie, d’éthique et de solidarité.
Valeurs dans lesquelles peuvent et doivent se reconnaitre toutes les bonnes volontés d’où qu’elles viennent.
C’est pour cela, que j’entends avec toutes celles et tous ceux qui adhèrent à cette démarche nous situer en dehors des clivages politiciens. Je sais que cela peut paraitre galvaudé mais en mon âme et conscience je reste persuadé que c’est la seule voie pour en finir avec des pratiques anciennes et pour offrir aux Ajacciens une perspective tangible de progrès
."

 

Puis Jean-André Miniconi s'est attardé sur le constat de la situation de la ville d'Ajaccio.
Pour lui Ajaccio c'est "une ville qui perd son âme, un centre-ville qui meurt, une circulation catastrophique, une carence de places de stationnement, une précarité qui s’accroit, un lien social qui se délite, une identité culturelle qui disparaît, une urbanisation anarchique et béton remplace les arbres."


Un programme en 10 points

"Que proposent le Maire et sa municipalité : plus de béton, plus d’immeubles, plus d’habitants, le tout sans aucun équipement public. Inutile d’insister, je vous renvoie au PLU" a poursuivi Jean-André Miniconi.


Pour lui, il faut réagir.
"C’est ce que nous faisons. Des groupes de travail sont à l’œuvre. Ils examinent les réalités et les perspectives. Ils s’attèlent à proposer des solutions ambitieuses mais néanmoins réalistes. Elles seront présentées prochainement.Je peux déjà vous dire qu’elles seront en rupture avec la politique actuelle de la ville" a t-il commenté

Elles s’articuleront autour de 10 points.
Identité et culture
Lien social
Centre-Ville et quartiers périphériques
Les grands projets
Politique du logement
La mobilité
Traitement des déchets
PLU
Sport et jeunesse
Finances locales


"Ces priorités expliquent s’il le fallait le sens de mon engagement. Chacun connait ma sensibilité politique, toutefois je ne suis inféodé à aucun parti.
Au risque de me répéter je crois au nécessaire rassemblement qui transcende les clivages et s’adresse à tous les Ajacciens et toutes les Ajacciennes, à toutes les composantes politiques, économiques, culturelles et sociales qui partagent nos valeurs pour bâtir un projet partagé porteur d’un progrès collectif.

Pour moi les élections municipales ne doivent pas être l’occasion d’exacerber les appartenances politiques. Il y a d’autres scrutins pour cela.

Là aussi, pour couper court à certains fantasmes je n’ai d’autre ambition que de servir ma ville et l’intérêt général. J’ai prouvé par le passé que je n’étais pas accroché au mandat électif " a commenté le candidat à l'hôtel de ville d'Ajaccio

Une fois exposé "les éléments de clarification qui s’imposaient" à se yeux. Jean-André Miniconi n'a pas manqué de rappeler que c'est  mettre en avant ce qui l'anime dans  sa démarche : "une volonté de changement et de renouvellement des pratiques et de l’action publique : en deux mots l’alliance des compétences et de l’intégrité."

Et cette ultime phrase : "J’insiste sur le fait que le ciment de notre engagement n’est pas constitué par l’hostilité ou l’ambition mais simplement par une volonté forte de changement."

En clair : "Un projet, des compétences, de l’expérience, des hommes et des femmes de bonne volonté levant la tête et regardant dans la même direction. Celle d’une ville où chacun y trouve sa place et où il y fait bon vivre."




Entretiens | Municipales 2020 | Elections | Corse | Institutions
















Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria