Corse Net Infos - Pure player corse


François Filoni : « Réconcilier la fonction de maire avec les intérêts collectifs »


Pierre BERETTI le Jeudi 6 Février 2020 à 07:54

Il y a quelques mois, François Filoni, adjoint à la propreté urbaine et à la police municipale, avait annoncé sa rupture avec la majorité municipale actuelle. Il conduit aujourd’hui sa propre liste « Ajaccio change de visage » avec l’ambition de réconcilier la fonction de maire avec les intérêts collectifs des Ajacciens. Son projet se base sur un changement radical dans la méthode de travail : le candidat affirme vouloir " ne vouloir pas s’attaquer aux conséquences mais aux causes des maux que connaît Ajaccio".



(Photo : Michel Lucioni)
(Photo : Michel Lucioni)
Pourquoi avez-vous décidé d’être candidat ? 
J’ai décidé de me porter candidat à l’élection municipale car j’estime que ma ville régresse et manque d’ambition. Bien qu’ayant appartenu à la majorité municipale, beaucoup d’orientations étaient à contre-courant des besoins des gens. Je ne veux plus d’une ville-béton où les résidences poussent comme des champignons, sans aucun lien entre elles, dépourvues de lieux de vie. Mon ambition est de réconcilier les Ajacciens, les fâchés de la vie politique, ceux qui n’y croient plus avec les intérêts collectifs de la ville. Je ne serai pas le maire des intérêts individuels et des petits arrangements occultes. Une nouvelle ambition doit naître en matière de transport, d’environnement, de propreté, d’urbanisme, de sécurité et d’équipements collectifs. Ajaccio mérite d’avoir un nouveau souffle, une oxygénation nouvelle, basée sur la proximité, sur le ressenti de ses habitants. Les Ajacciens seront considérés ! 

Sous quelle étiquette, vous présentez vous ?
Je suis un candidat sans étiquette dont la liste sera le reflet de la diversité politique des Ajacciens. La liste Ajaccio change de visage, que j’ai le plaisir de conduire, est composée de femmes et d’hommes qui viennent des forces populaires de la Droite, des Gaullistes, des souverainistes, de la gauche, des environnementalistes mais également du Rassemblement National. Je ne pratique aucune discrimination, aucun délit de sale gueule, j’entends la voix de tous. Comme je l’ai précisé précédemment, trop longtemps les représentants politiques se sont coupés de la réalité du quotidien. Je serai le porte-parole des sans voix, de ceux qui n’y croient plus, de ceux qui en ont marre des belles paroles. Les Ajacciens me connaissent, j’ai avec eux un lien de proximité et de vérité. Ma seule étiquette, c’est Ajaccio !  

Avec quelle liste et quels soutiens ? 
Ajaccio change de visage sera composée d’Ajacciens qui aiment leur ville et participeront à sa transformation. Nathaly ANTONA, enseignante, sera numéro 2, son engagement en faveur de l’environnement et de la cause animale est connu de tous et depuis de nombreuses années ; Antoni CHAREYRE est le symbole de la jeunesse ajaccienne qui se bat, chef d’entreprise, conseiller municipal, membre du RN. Isabelle SANNA, ancienne syndicaliste, développe une sensibilité humaniste ; Guy CASTELLANA, membre et responsable des LR en 2019, un sarkozyste fidèle de la première heure ; Anna-Lisa CHIAPPINI, commerçante qui maîtrise parfaitement les difficultés du commerce de proximité ; Sylviane CRETAL connue pour son engagement associatif ; Patrice SCARPELLINI qui symbolise le handicap et toutes ses difficultés ; Josette LECA, enseignante – conférencière, une référence en matière culturelle et patrimoniale ; Bati SIMEONI, homme de gauche et syndicaliste. Notre soutien le plus fort sera celui des Ajacciens. Il faut sortir des clichés et du vieux monde. Mes colistiers sont mobilisés autour d’un projet et d’une ambition : Ajaccio Change de Visage.

Quel bilan tirez-vous de l’action du maire sortant ? 
Le bilan est visible par tous. Il est négatif en matière d’équipements collectifs, d’urbanisme, de déchets, d’infrastructures sportifs, etc. C’est un bilan où se sont succédées les occasions manquées. Ajaccio a été sacrifiée sur l’autel de l’à-peu-près avec une politique de sparadraps dans tous les domaines. 
Le maire actuel a fait d’Ajaccio une ville béton, une ville sans jardins, sans parcs, sans lieux de vie, sans équipements nouveaux, sans âme. Ajaccio est défigurée, l’entrée de ville est offerte aux promoteurs et à la spéculation.  L’argumentaire suivant lequel on applique le PLU de 2013 est fallacieux. En effet, ce sont les avocats mandatés par l’actuel maire qui ont plaidé pour ce PLU en mai 2016 devant la Cour administrative d’appel. En dehors de cela, on ajoutera la gestion tardive de la crise de déchets. En 6 ans, Ajaccio n’a toujours pas de centre de traitement des déchets. Cela ne paraîtrait rien si nous n’étions pas face à un fonctionnement de cour, avec la prédominance du premier cercle au fonctionnement opaque. J’ai été en charge du nettoiement pendant 5 ans. Ajaccio détient des machines qui datent de l’époque de Marc Marcangeli avec un sous-effectif permanent. Ce n’est pas faute d’avoir demandé ces moyens indispensables pour faire d’Ajaccio une ville propre. Quant à la citadelle, il suffit de regarder cette étude cachée qui a couté 50.000€ pour en faire un bar lounge à ciel ouvert... Arrêtons-nous là car un livre de 500 pages n’y suffirait pas ! 

Quel est votre projet pour cette nouvelle mandature ? 
Il est simple : réconcilier la fonction de maire avec les intérêts collectifs des Ajacciens. Nous voulons une ville arborée, propre, faisant la part belle à ce phare patrimonial et historique qu’est la citadelle, un urbanisme maitrisé qui impose que l’on construise autrement, un urbanisme qui fasse la place au végétal, un urbanisme qui recycle et traite ses déchets et qui ne les laisse plus en plein air, un programme environnemental qui prévoit la nécessaire usine de sur-tri et valorisation. Nous mettrons les moyens physiques et matériels pour faire d’Ajaccio une ville propre. Nous ferons de la Citadelle, ce lieu chargé d’histoire, un endroit ouvert sur la Méditerranée et la civilisation. Nous mettrons en place une nouvelle politique de transports avec des bus gratuits, fiables, 7 jours sur 7, qui mailleront les quartiers de notre ville. Nous créerons 1000 places de stationnement pour redynamiser le centre-ville et les quartiers. Nous solliciterons du gouvernement la mise en place d’une zone franche urbaine pour soutenir les commerçants asphyxiés. Nous mettrons également les moyens nécessaires pour lutter contre les incivilités en renforçant la Police Municipale. 
 
Quelle est votre priorité ? 
Tout d’abord, il n’y a pas une priorité mais plusieurs ! La circulation, le stationnement, l’urbanisme, la propreté sont toutes des priorités qu’il faut actionner en même temps. Le changement radical sera dans la méthode de travail qui consiste non plus à s’attaquer aux conséquences mais aux causes des maux que connaît Ajaccio. 

L’Axe fort de votre programme ? 
L’axe fort sera la lutte contre la spéculation immobilière que connaît notre ville par une mesure de transparence en donnant à l’opposition des droits nouveaux avec un avis sur tous les permis de construire et la consultation des associations agréées pour les projets et les aménagements dépassant 50 logements. Notre volonté n’est pas de bloquer la corporation du bâtiment mais de construire Ajaccio en intégrant toutes les problématiques environnementales et climatiques que connaît notre siècle. 

Quel score comptez-vous obtenir au 1er tour ?   
Le meilleur possible ! Nous avons un programme clair, net, précis qui va redonner aux habitants d’Ajaccio la fierté d’être Ajacciens. Un engouement certain s’est construit autour de notre démarche et projet de vie citoyen. La population ajaccienne est très réceptive à la sincérité de notre discours ! Nous espérons un score qui nous ouvre les portes du second tour. Devant l’accueil que nous recevons, l’objectif est à portée de voix.
 
 
Que ferez-vous pour le second tour ? Avez-vous déjà discuté d’éventuelles alliances ? 
Je compte bien réunir les suffrages pour peser sur ce second tour. Les alliances ne pourront se faire que sur la base du projet, sur des conditions précises, actées et respectées car rien ne pourra se faire sans le respect réciproque. 

Pensez-vous l’emporter ? 
Bien évidemment ! Je n’en fais pas un enjeu personnel ou d’égo. Mon seul souci est de faire gagner Ajaccio à travers un programme crédible qui nous rassemble !  

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047