Corse Net Infos - Pure player corse


Football : Le GFCA voit grand !


Philippe Peraut le Jeudi 14 Juillet 2022 à 16:02

Lors d’une conférence de presse donnée ce 14 juillet dans les locaux du club, Yohan Carta, nouveau président du GFCA a décliné les grands axes du projet qu’il entend mener. Un projet qui passe au niveau sportif par le retour du club dans le monde professionnel d’ici 2028 mais qui devrait également se décliner au niveau éducatif, social, culturel et même événementiel



La conférence de presse de ce 14 juillet
La conférence de presse de ce 14 juillet
« Impossible n’est pas GFCA » ! La célèbre boutade du regretté Fanfan Tagliaglioli prend toute sa dimension avec les nouveaux projets du club présentés ce matin au stade Ange Casanova par Yohan Carta, président du GFCA. D’entrée, ce dernier annonce la couleur...rouge et bleue bien sûr ! « L’objectif majeur, souligne-t-il, c’est le retour dans le monde professionnel dans les cinq ans. Il y aura, pour cela, différents engagements sur la méthode. J’ai pour ambition de professionnaliser le club dans tous les secteurs et de faire en sorte que l’entité GFCA ne soit pas seulement un club de football mais une structure où le volet éducatif, social, culturel et événementiel auront leur importance. De même que les notions de respect et les valeurs qui ont jalonné l'histoire du club. »
Pour mener à bien ses idées, le nouveau président veut redonner au GFCA, la place qui lui revient. D’où un remaniement au niveau sportif et extra-sportif de manière à professionnaliser l’ensemble dans toutes ses composantes. Ainsi, trois premiers axes ont été définis : les anciens joueurs. « Ils sont au cœur du projet, ajoute-t-il, ce qu’ils ont réalisé est extraordinaire. Un événement annuel leur sera dédié. »
Deuxième volet, les enfants. « Le club doit être le lieu où ils puissent réaliser leur rêve, prendre du plaisir à jouer au football, voir un match ou travailler pour arriver si possible dans le monde pro. Mais s’ils n’y parviennent pas, il leur faudra une porte de sortie. »
Enfin, dernier volet, les personnes. «Les valeurs du club doivent rayonner en Corse comme ailleurs. Pas question de débordements quels qu’ils soient. Le GFCA doit être aussi un acteur majeur de l’inclusion sociale. »
 
Retour de Loulou Poggi
Pour ce qui est de l’aspect commercial, Yohan Carta ne lésine pas sur les moyens. « Pour l’heure, il n’est pas question d’une tarification qui n’est pas conforme aux prestations proposées. Cette année, et tant que d’importants travaux de rénovation n’auront pas été effectués (ndlr : à terme, la pelouse sera entièrement refaite en synthétique dernière génération), les abonnements seront à 10 euros et les billets les jours de match à un euro. Tous les bénéfices seront reversés à une association. »
Autre idée évoquée par le président, la perspective d’ouvrir le capital à toutes les personnes qui le souhaitent et d’intégrer supporters et bénévoles au futur projet.
Un projet dont la mission principale vise à permettre au club de retrouver son standing. « On repart d’une page blanche. L’objectif est de remettre sur les rails, une structure qui est sortie de la route. Le GFCA a marqué le football français, il fait partie du patrimoine ajaccien et corse. Il doit retrouver son ADN car c’est un club emblématique. »
D’un point de vue sportif, le club a frappé un grand coup en s’attachant les services de Loulou Poggi, un ancien de la maison de retour après trois ans de retraite. « Il incarne à lui seul les valeurs et l’ADN du club, reprend Yohan Carta, il est l’une des pierres angulaires de notre projet sportif »
À  38 ans, l’ancien joueur emblématique revient dans le club où il s’est révélé. « C’est vrai, précise-t-il, que j’étais parti avec un goût amer. Quand le président m’a contacté, j’ai d’abord regardé si le corps suivait. Ensuite, le projet m’a plu et j’ai une grosse envie de m’y investir. L’objectif sera d’accéder dès cette année, en N2. Pas question de végéter ! »
Côté staff, Yohan Carta s’entoure de personnalités compétentes : Stéphane Paganelli, aguerri au haut niveau en tant qu’ entraîneur, Jérôme Lemoigne, coordinateur sportif, lui aussi ancien de la maison, Robert Bonardi, à la carte de visite déjà conséquente adjoint, responsable technique et sportif du club, Frédéric Gacon (préparateur physique dont la méthode est renommée) et Yvann Bojko entraîneur des gardiens. Enfin, Jean-Carl Tonin, ancien recruteur du RC Lens, vient également grossir les rangs. « Ce projet vise à redorer le blason du club, explique Robert Bonardi, nous allons nous attacher, autour de joueurs tels que Loulou Poggi ou Rodé Filippi, à bâtir un groupe compétitif dès cette année. L’osmose entre les anciens et de nombreux jeunes notamment ceux qui étaient de l’aventure en U17 nationaux cette année constitueront une belle ossature.On ne se met pas de pression mais si l’on peut retrouver la N2 dès cette année, on ne s’en privera pas. »
Le nouveau projet sera présenté prochainement aux responsables de la Ville d’Ajaccio et de la Collectivité de Corse. Côté terrain, reprise de l’entraînement ce samedi...













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047