Corse Net Infos - Pure player corse


Folelli : Le groupe Isulatine rend hommage à Danielle Casanova


J.C. le Dimanche 22 Mai 2022 à 07:53

Le trio polyphonique féminin Isulatine a présenté dernièrement à la médiathèque Mari è Monti de Folelli le clip qu'elles ont réalisé en hommage à Danielle Casanova



Le groupe réuni à la médiathèque de Castagniccia
Le groupe réuni à la médiathèque de Castagniccia

Le trio Isulatine chante la gloire posthume de Vincentella Perini, l'héroïque résistante plus connue sous le nom de Danielle Casanova. "A lettera di Lella", le titre de leur chanson est un concentré d'émotion que les voix d' Elisabeth Volpei Parigi, Maryline Girard Pietrucci et Laure Degiovanni subliment. Les paroles de Paulu Santu Parigi racontent l'horreur vécue par la résistante Corse pendant sa déportation à Auschwitz, et dans une envolée poétique évoquent aussi les souvenirs de Lella (le diminutif de Vincentella) auprès de sa mère.
C'est à travers ce balancement entre l'enfer du camps et les souvenirs heureux de Danielle Casanova que le choeur féminin d'Isulatine nous transporte.

Elisabeth, à l'origine de la création du trio, retrace la genèse de A lettera di Lella. "Danielle Casanova est une femme au destin exceptionnel, qui a mis de côté ses avantages, et s'est mise au service des juives pendant sa déportation, c'est une figure très importante de notre histoire." indique l'artiste. "Dans cette chanson, Paulu Santu aborde les choses avec une sensibilité féminine, car il a voulu faire parler Danielle Casanova, et pas parler d'elle, il s'est mis à sa place, dans cette chanson c'est elle qui s'exprime."

Une ressemblance surprenante avec Danielle Casanova
Un clip vidéo qui illustre la chanson vient de voir le jour, l'idée du tournage de ce clip est née d'une rencontre avec une jeune femme qui a marqué Paulu Santu Parigi tant sa ressemblance avec Danielle Casanova est frappante. Faustine Giovanni, ostéopathe de son métier, sans aucune expérience d'actrice a accepté d'incarner le rôle de la résistante. En janvier dernier, a eu lieu le tournage du clip, dans lequel ressort toute la poésie du texte, et le jeu de la comédienne vous donne la chair de poule tant par sa prestation que par sa ressemblance avec Danielle Casanova.


Les images du clip sont très fortes, il y a un va et vient entre la souffrance du camps et l'apaisement, cette part de rêve lorsqu'elle se rappelle sa mère et les roches rouges de Piana baignées de soleil'. La composition musicale d'Antoinette d'Angeli vient renforcer les mots et Jimmy Ronchi à la guitare accompagne le trio féminin. Fernando de Azevedo, le réalisateur du clip, a su mettre en valeur la mise en abîme des souvenirs avec des plans qui évoquent à la fois la douleur et la douceur de la vie de cette grande résistante.

La première projection du clip a eu lieu le 8 mars dernier, lors de la journée la femme, une première dont la date ne tient pas du hasard, car Isulatine est un groupe qui laisse la part belle aux femmes, qui comme Danielle Casanova doivent participer à leur avenir, ne pas subir et atteindre toujours leur rêve. Le clip sera de nouveau projeté lors du festival Femin'arte, qui se déroulera à Santa -Lucia -di -Mercuriu pendant la saison estivale, un festival qui rappelons-le est entièrement dédié au chant féminin.
 
 
 

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047