Corse Net Infos - Pure player corse

Encore une belle année pour la clémentine corse


Livia Santana le Dimanche 31 Octobre 2021 à 20:53

Le cru de la clémentine corse 2021 sera une nouvelle fois très bon malgré la sècheresse qui a touché toute l'île. La filière estime pouvoir produire près de 29 000 tonnes.



Photo illustration filière
Photo illustration filière
Bientôt les étals de Corse et de Navare seront emplis de belles clémentines juteuses. Depuis 10 jours, la récolte a débuté en plaine orientale et celle-ci s’annonce bonne. « On a un beau calibre, une belle quantité, pas trop de précocité », annonce Simon-Pierre Fazi, producteur à Ghisonaccia. Le président de la filière clémentine, Jean-Paul Mancel estime la production 2021 à 28 voir 29 000 tonnes : « C’est un peu moins que l’an passé, on estime à environ la baisse à 10 voir 15%, mais cela reste tout de même une belle année. » 
 
Selon les premiers prélèvements, la qualité du fruit est aussi très bonne. Les analyses réalisées pour contrôler la bonne correspondance avec l’indication géographique protégée (IGP), le confirment. Une belle surprise quand on connaît l’ampleur de la sécheresse cette année. « On a dû augmenter l’irrigation des vergers pour compenser le manque d’eau. Normalement au début du mois d’octobre nous n’arrosons plus les arbres mais là nous avons été obligés de continuer à le faire pour éviter que les fruits ne sèchent », explique Simon-Pierre Fazi. 
 
1100 travailleurs marocains 
 
Depuis près d’un mois, les travailleurs marocains ont rejoint les exploitations agricoles.
Le 4 novembre prochain, le 6ème avion en provenance du Maghreb emmènera la dernière main d’œuvre. En tout, ils seront 1100 travailleurs sur l’île pour une durée de 3 à 6 mois. A cause de la Covid-19, le voyage a relevé d’un vrai défi administratif. « Cela a été très compliqué de tout gérer avec la préfecture, le Maroc, pour les autorisations », se remémore Jean-Paul Mancel qui se dit à présent « soulagé » de voir que finalement « tout s’est bien déroulé »
 
Des ambitions croissantes 
 
La filière de la clémentine corse a cette année encore, tout misé sur la communication pour promouvoir sur le territoire national le produit insulaire d’exception. Ils ont d’ailleurs investi dans la campagne 530 000 euros, avec un financement de la collectivité de Corse. Dans la poursuite de ce même objectif, la filière a commandé à l’Association d'organisations de producteurs nationale (AOPN) une étude de marché concernant les pays européens limitrophes. « On veut savoir si la Suisse ou la Belgique pourraient constituer un marché potentiel », indique Jean-Paul Mancel.
Une autre étude porte aussi sur l’idée que se font les continentaux de la clémentine corse. Cette enquête permettra notamment de déterminer pourquoi dans certains endroits comme le Sud-Ouest de l’hexagone elle n’est presque pas commercialisée contrairement à la clémentine espagnole. « On va essayer de comprendre pour pouvoir corriger le tir », continue-t-il. 

Graphique IGP clémentine corse
Graphique IGP clémentine corse





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047