Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Elus corses : une gerbe de vœux pour 2021


La rédaction le Vendredi 1 Janvier 2021 à 17:34

Président du Conseil exécutif de Corse, président de l'assemblée de Corse, sénateur, président de groupe à l'"assemblée, maire, président de communauté de commune, conseiller municipal, adressent en ce premier jour de l'année 2021leurs vœux aux Corses.



Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse


Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse

Chères compatriotes, chers compatriotes,
Une fois de plus, je vous présenterai mes vœux pour l’année nouvelle.
Celle qui s’en va n’a pas été facile. Pour les Corses comme pour les autres, les derniers mois ont apporté d’innombrables malheurs.
En ce moment solennel, je veux penser aux familles en deuil, aux malades, à ceux qui, assaillis par les problèmes matériels, luttent pour assurer l’avenir des leurs. Je pense également aux prisonniers, car la Covid rend aussi la vie plus dure derrière quatre murs aveugles...
Mais ce soir, je veux aussi remercier ceux qui prennent tous les risques pour faire triompher les forces de la vie : les personnels médicaux bien sûr, les personnels éducatifs, mais également ceux que l’on ne voit pas, ceux dont personne ne parle, mais qui permettent à notre société de continuer malgré tout à vivre : ceux qui entretiennent les routes, ceux qui nettoient nos villages et nos villes, celles et ceux qui permettent à nos anciens et aux malades de demeurer dans leurs maisons, tous les anonymes qui, par leur travail, contribuent à maintenir un souffle de vie et le lien social dans les moments les plus difficiles.
Je pense aussi aux acteurs culturels, car leur activité est plus qu’essentielle. L’homme ne peut être réduit à un consommateur, pas même de numérique.
Je vous parlerai également de la situation de la Corse face à la crise. Vous l’aurez compris : les élus corses n’ont pas eu leur mot à dire sur la politique sanitaire et c’est Paris qui a décidé de tout. Si ses décisions avaient été bonnes, il y aurait déjà un problème de démocratie. Mais de surcroît, nous avons eu l’impression d’être à la merci de n’importe quoi : à en croire les ministres et les préfets, à un certain moment les masques ne servaient à rien, et puis ensuite il fallait les porter même pour dormir. Il fallait à tout prix rester enfermés à la maison mais il était possible de sortir pour voter aux élections municipales. De couvre-feux en confinements, les commerçants et autres professionnels ont été tourmentés sans que personne ne puisse comprendre la politique d’ensemble de l’Administration. La certification sanitaire pour entrer en Corse, votée par notre Assemblée, a été refusée, puis annoncée mais sans obligation, ce qui ne sert à rien...
Pour les Corses, et surtout pour les responsables, il est plus que temps de dire non. Il faut cesser d’obéir à des règles ineptes qui nous conduisent à la ruine. Il faut prendre et mettre en œuvre nos décisions.
Il faut vraiment le faire car nous en sommes capables. Les réflexions de notre Assemblée sur le fameux « monde d’après » sont plus avancées que de l’autre côté de la mer. Dans le domaine de l’innovation sociale, nous avons préparé l’avenir. Par exemple, le Revenu Universel dont parle le monde entier depuis quelques mois, nous, nous y travaillons depuis trois ans et notre projet serait déjà mis en application sans le blocage de Paris, une fois de plus...
Sur tous les sujets, nous sommes entravés par une administration française absurde qui a déjà réussi à dévaster son propre pays.
Cette année, nous ne pouvons nous contenter de dire « Pace è salute » et de continuer comme avant. Cette année, nos vœux devront trouver la force de devenir réalité.
C’est pourquoi, Chères compatriotes, chers compatriotes, je vous dis avec foi :
La paix et la santé bien sûr, l’amour, le bonheur...
Mais aussi la volonté, la force, la détermination.
Et la confiance en ce que nous sommes.
Soyez sûrs de vous, sûrs de nous tous. Et vivez heureux! Evviva a Nazione!
Evviva a Corsica!

Jean-Jacques Panunzi, sénateur de la Corse-du-Sud

Elus corses : une gerbe de vœux pour 2021
L’année 2020 restera à jamais marquée par ces longs mois d’incertitudes liés à l’apparition, à la propagation et à la lutte contre la COVID-19. Des moments compliqués que nous espérons derrière nous avec les progrès médicaux sur le traitement du virus et la perspective d’une campagne de vaccination.
 
Le marasme économique qui a accompagné les périodes de confinement et les fermetures administratives a fait l’objet d’un soutien sans précédent de la puissance publique à tous les niveaux de décision et pourtant, le monde entrepreunarial se trouve mis à mal et doit concentrer nos efforts pour juguler les conséquences d’un tel choc économique.
 
Malgré ces circonstances particulières, en ce début d’année 2021, je souhaite adresser à tous les Corses mes vœux les plus sincères. A Paci e a Saluta. Avec une pensée appuyée pour les plus démunis, ceux frappés par la précarité et que nous n’avons pas le droit de laisser au bord du chemin.
 
De même pour notre jeunesse que nous devons aider à dépasser cette situation inédite afin de bâtir des perspectives nouvelles. Notre engagement constant en faveur de la jeunesse corse doit permettre de lui redonner espoir et confiance en l’avenir.
 
D’un point de vue politique enfin, je formule le voeu d’une réussite collective qui ne peut passer que par un partenariat renforcé de la Collectivité de Corse avec les autres échelons de pouvoir, de l’Etat aux communes.
 
A l’aube de cette nouvelle année, fondons ensemble l’espoir d’une Corse qui avance sans se renier, assumant sa place unique au sein de la République, dans un monde qui aura surmonté la crise sanitaire pour mieux appréhender l’avenir.
 
Paci e Saluta a tutti pè l’annu novu,
 
Jean-Jacques PANUNZI

Laurent Marcangeli, maire d'Ajaccio, président de la Capa


Jean-Martin Mondoloni, président du groupe Per l'Avvene à l'assemblée de Corse

Elus corses : une gerbe de vœux pour 2021
C’est dans des circonstances inédites marquées par la crise  sanitaire que l’année 2020 s’est déroulée et s’achève, dans la morosité et le doute. Notre génération, et au- delà notre civilisation, ne s’attendait pas à vivre une telle épreuve, habitée par la crainte de la contamination et du lendemain. A l’effroi sanitaire, s’est ajoutée la détresse économique, culturelle, sociale, et conséquemment psychologique. La Corse, dans les proportions qui sont la siennes, n’a pas échappé à ce drame, comptant plus de 140 disparus et trop de personnes affectées dans leur chair.
 
Aussi et parce que les fêtes font souvent miroir à la détresse, nos pensées vont prioritairement à toutes celles et ceux qui ont été touchés par le deuil ou la souffrance.
 
A l’issue de ce Noël qui s’est tenu dans un format particulier et au seuil de cette nouvelle année, je souhaite adresser à tous les Corses mes vœux de paix, de santé mais aussi d’espoir en l’avenir. Bien que cette épreuve ne soit pas encore dernière nous, nous savons aujourd’hui mieux qu’hier comment la gérer et en sortir. Faire œuvre de résilience et d’espérance est salutaire.
 
Cette année aura permis de remettre l’humain au cœur des préoccupations de chacun,  et conduire les  décideurs à envisager autrement les années à venir: 2021 devra être d’abord au rendez-vous de la solidarité envers les plus démunis. Il n’est plus acceptable de laisser pour compte tant d’hommes et de femmes, en marge de nos efforts de développement.   2021 devra dans le même temps  promouvoir la relance, en aidant les acteurs socio-économique à revenir vers une stabilité garante d’emplois.  2021 doit être enfin une année de transition que la Corse peut et doit saisir au bond afin de s’inscrire dans une logique de développement durable. Elle a tous les atouts pour réussir cette conversion et devenir un modèle au cœur de l’espace euroméditérranéen. Ce serait un gage d’avenir pour notre jeunesse qui a besoin de garanties pérennes pour s’engager et porter des projets dans l’île. Les débats qui animent la vie politique régionale, nationale et internationale autour de la transition écologique doivent nous rappeler que la Corse dispose de potentialités pour constituer un modèle alternatif. Notre devoir collectif est de prendre les décisions qui s’imposent pour faire de la Corse un exemple environnemental. C’est l’ambition que je forge pour 2021 qui sera une année charnière, celle du rebond après « l’annus horribilis » que nous venons de vivre.
 
In grazia di Diu, Pace, Salute e Speranza a tutti,
 
Jean-Martin Mondoloni

Julien Morganti, Un futur pour Bastia

Elus corses : une gerbe de vœux pour 2021
Que cette nouvelle année vous apporte bonheur, santé et réussite tout en permettant l’épanouissement dans un monde plus fraternel. L’année 2020 a été inédite et éprouvante pour chacun d’entre nous. La crise sanitaire, économique et sociale a profondémen tbouleversé notre quotidien.
Si l’incertitude persiste des espoirs sont permis. Ces progrès sont à notre portée à conditions de surmonter les défis auxquels nous sommes confrontés. Notre société doit réapprendre le vivre ensemble en recréant du lien face aux enjeux sociaux et climatiques. Les générations futures nous appellent à sortir de cette société de gaspillage et de pollution, où les richesses sont captées par quelques-uns et dont les fabuleux progrès laissent le plus grand nombre dans un dénuement grandissant. L’Europe reste l’une des solutions car ensemble nous sommes plus forts pour lutter contre ces problèmes globaux.
Nos idéaux n’ont pas changé, nos rêves non plus.Ce sont ces défis que le pays est appelé à relever et auxquels la Corse doit prendre toute sa part, car ici aussi, la précarité et l’injustice se sont enracinées. Avec le Mouvement Un Futur Pour Bastia, nous avons la conviction que l’engagement politique c’est inventer, partager et agir.
C’est aussi refuser la fatalité pour rendre possible un monde meilleur.A Bastia, plus particulièrement, nous serons les artisans de cette démarche, à vos côtés au quotidien. C’était la promesse de mars 2020:nous l’honorerons avec force et détermination. Au travers de notre charte de valeurs, notre projet vise à obtenir plus d’équité et de justice sociale pour que nos concitoyens retrouvent dignité et espoir.Nous voulons briser les monopoles, libérer les initiatives, créer de l’activité durable, mobiliser la jeunesse et stimuler la démocratie.Ce sont autant de chantiers complexes mais enthousiasmants!
En 2021, créons les conditions d’un changement durable pour construire un avenir serein pour notre région. Et défendons les valeurs qui nous rassemblent : justice, solidarité et liberté.
Pace è salute a tutti!

Demain la suite des vœux des élus et personnalités de l'île



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047