Corse Net Infos - Pure player corse


Derby de Ligue 2 : l’ACA piégé par le Sporting (0-1)


Philippe Peraut le Samedi 12 Mars 2022 à 17:47

Dominateur en première période mais de manière stérile, l’ACA, qui a faibli après la pause, a été battu par des Bastiais très réalistes.



Alerte sur le camp bastiais. (Photo Michel Luccioni
Alerte sur le camp bastiais. (Photo Michel Luccioni
L’ambiance
L’arrêté préfectoral interdisant l’accès au stade aux supporters bastiais donne, comme dans le sens inverse au match aller, un stade 100 % « biancu è rossu ». À l’exception des tribunes Faedda et JB Poli centrales, et de la tribune honneur, tout est fermé mais la capacité est portée à 4000 spectateurs qui vont soutenir les leurs durant 90 minutes. En vain...
 
L’enjeu
Une rivalité, certes, et l’esprit revanchard par rapport à l’aller pour l’ACA qui était, il est vrai, passé à côté de son sujet mais surtout trois point ô combien précieux pour les deux équipes. Poursuivre la dynamique dans la perspective de décrocher une accession directe dans les rangs « bianchi è rossi », et s’éloigner de la zone rouge pour un SCB sous pression parce qu’incapable de gagner à Furiani. On connaît la suite...
 
Les équipes
L’ACA est quasiment au complet à l’exception de Moussiti Oko en phase de reprise. Olivier Pantaloni a opté pour un 4-4-2 classique avec Kalulu préféré à Youssouf à droite et El Idrissy à Courtet en attaque. Retour de Micka Baretto dans le groupe. Des absents de marque au Sporting où Vincent (suspendu), Salles Lamonges, Taoui et Bocognano blessés. Le coach bastiais avait décidé de brouiller les cartes quant au choix tactique, il se présente finalement dans un 3-5-2 habituel plus souvent modulé en 5-3-2.
 
Le match
 
Face à des Bastiais qui ont fait le choix de les laisser venir, les Ajacciens rentrent bien dans leur match et vont mettre une grosse pression sur le but de Placide. Du rythme, de l’intensité, un gros pressing sur des Turchini en mode « Catenaccio », rien ne manque côté ajaccien, à part, l’essentiel, les buts. Diallo donne le tempo d’un lob astucieux (6e) et les Ajacciens insistent sur les côtés ou dans la profondeur, notamment avec les remuants El Idrissy et Krasso aux avant-postes. Mais la défense bastiaise tient bon. Pourtant, le cadenas menace à plusieurs reprises de lâcher. Et puis arrive cette 28e et un centre d’El Idrissy repoussé par Santelli...du bras. Tout le stade l’a vue...sauf M. Ben El Hadj. Qu’importe, les Ajacciens repartent de plus belle. Ils manquent toutefois de précision dans les coups de pieds arrêtés. Ce n’est pas le cas du Sporting qui hérite, sur l’une des première sorties, d’un bon coup franc à une vingtaine de mètres sur la droite du but de Leroy. Kaïboué trouve la tête de Roncaglia pour l’ouverture du score (41e). Hold-up parfait pour le Sporting à la pause.
 
Les Bastiais rentrent mieux dans le second acte. À l’inverse d’Ajacciens en dedans de longues minutes. Il faut encore une action litigieuse sur El Idrissy, à la lutte avec Le Cardinal, pour réveiller Timizzolo. Mais les ballons n’arrivent plus dans de bonnes conditions devant. L’ACA déjoue dans un match beaucoup plus équilibré qu’en première période. Avd un double changement (Krasso-Courtet et Bayala-Baretto), Olivier Pantaloni compte apporter du sang neuf et aussi des solutions au sein d’un collectif qui a faibli. Les Ajacciens reprennent leur domination mais manquent de vitesse et de précision dans les choix. Les occasions se font très rares et les minutes défilent. La fin de rencontre est à l’avantage des « bianchi è rossi » avec une dernière frappe de Nouri au-dessus (88e) mais le Sporting tient bon et s’impose. Une fin de match émaillée de quelques incidents entre supporter ajacciens et dirigeants bastiais.
 
L’homme du match
 
Difficile, dans ce match où l’ACA a déjoué, de sortir un joueur. El Idrissy, par son activité en attaque et Marchetti, omniprésent dans l’entre-jeu méritent une palme. Côté bastiais, on retiendra le réalisme de Roncaglia, la sérénité d’un secteur défensif à son avantage avec Guidi en véritable patron et l’abattage de Santelli devant.
 
Le fait du match
On joue la 28e, sur un centre de la droite d’El Idrissy, Santelli repousse le ballon du bras décollé. L’arbitre n’a pas vu et l’ACA se voit privé d’un pénalty flagrant.
 
Les buts
 
41e : Suite à une faute sur la gauche, le Sporting hérite d’un coup franc. Kaïboue le tire parfaitement et son centre trouve Roncaglia qui ouvre le score de la tête.
 
Le bilan de la soirée
Mauvaise soirée pour les « rouge et blanc » qui rétrogradent à la 4e place du classement. Les Bastiais, en revanche, ont fait un grand pas vers le maintien.
 
Ils ont dit 
Olivier Pantaloni (entraîneur de l’ACA) 
« On encaisse un but sur coup de pied arrêté alors que c’est notre force depuis le début de la saison, on a jamais su trouver la solution face à un bloc bas. Il a manqué un peu de folie. C’est un match qui fait mal. On va travailler et se préparer pour mardi à Quévilly. »
 
Régis Brouard (entraîneur du SC Bastia) 
« On avait fait le choix de les laisser venir volontairement. Il y avait beaucoup de joueurs qui ne jouaient pas ces derniers temps, c’est un collectif qui a remporté ce match. Cette victoire nous fait le plus grand bien. »
 
Stade François Coty
 
ACA-SCB 0-1 (0-1)
 
Temps frais
Bon terrain
Spectateurs : 4000
Arbitre : M. Bel Hadj assisté de MM.Benkemouche et Pa squalotti
But : Roncaglia (41e)
Avertissements : Boyer (10e), Robic (26e), Palun (48e), Sylla (84e), Santelli (86e) pour le SCB
Expulsions :
 
ACA
Leroy- Kalulu, Gonzalez, Avinel (Vidal 74e), Diallo- Bayala (Baretto 61e), Coutadeur (cap.), Marchetti (Laçi 74e), Cimignani (Nouri 55e)- El Idrissy, Krasso (Courtet 61e)- ent : O.Pantaloni
 
SCB
Placide-Le Cardinal, Sainati, Guidi (cap.)- Boyer, Roncaglia (Sylla 74e), Kaïboué, Talal, Schur (Palun 45e)- Santelli, Robic (Ben Saada 60e)-ent : R. Brouard

Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni
Stade François Coty
ACA-SCB 0-1 (0-1)
 
Temps frais
Bon terrain
Spectateurs : 4000 
Arbitre : M. Bel Hadj assisté de MM.Benkemouche et Pa squalotti
But : Roncaglia (41e)
Avertissements : Boyer (10e), Robic (26e), Palun (48e), Sylla (84e), Santelli (86e) pour le SCB


Expulsions :
 
ACA
Leroy- Kalulu, Gonzalez, Avinel (Vidal 74e), Diallo- Bayala (Baretto 61e), Coutadeur (cap.), Marchetti (Laçi 74e), Cimignani (Nouri 55e)- El Idrissy, Krasso (Courtet 61e)- ent : O.Pantaloni
 
SCB
Placide-Le Cardinal, Sainati, Guidi (cap.)- Boyer, Roncaglia (Sylla 74e), Kaïboué, Talal, Schur (Palun 45e)- Santelli, Robic (Ben Saada 60e)-ent : R. Brouard


§Photos Michel Luccioni)

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047