Corse Net Infos - Pure player corse


Bastia : rassemblement pour la paix en Ukraine


P.-L. B le Dimanche 27 Février 2022 à 14:07

Ce dimanche matin 27 février à l'appel de Julien Morganti, conseiller municipal de Bastia et Michel Stefani, secrétaire fédéral du PCF, un rassemblement a eu sur la place Saint-Nicolas à Bastia. Il marquait la solidarité et le soutien des participants avec le peuple d’Ukraine. Mais il s'agissait aussi de réclamer un cessez le feu immédiat comme l'ont souligné tous les intervenants.



Pour Michel Stefani, secrétaire régional du Parti Communiste en Corse, « un cessez-le-feu immédiat et le retrait des troupes russes s’imposent. Il faut de toute urgence arrêter une guerre dont les premières victimes sont les populations civiles prisent au milieu des combats ou contraintes à la fuite. Une initiative diplomatique de la France pour la paix et la sécurité collective s’impose ».
Julien Morganti, conseiller municipal dans l’opposition a lui aussi exprimé son soutien au peuple ukrainien  
Sur place des Russes et des Ukrainiens vivant sur l’île ont exprimé leurs craintes.
 
 


LDH (Section de Corse) : solidarité avec le peuple ukrainien

La section de corse de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) condamne la décision du président russe Vladimir Poutine de déclencher une guerre d’invasion contre l’Ukraine, après des mois de discussions diplomatiques stériles. Elle voit dans cette agression la confirmation de la tendance lourde qu’ont les régimes totalitaires à faire prévaloir la force en tout temps, au mépris du droit international, de la souveraineté des Etats et des droits fondamentaux des peuples.
Elle souligne que l’absence de réactions effectives face aux atteintes portées aux libertés, aux droits de l’Homme et à leurs défenseurs nourrit une culture de la violence, de la guerre et du conflit. Les compromissions au nom d’intérêts économiques ont toujours légitimé et renforcé ces régimes. Aujourd’hui, notre soutien doit aussi s’exprimer en direction des citoyennes et des citoyens russes qui s’opposent publiquement à cette guerre d’invasion.
Face à ce lourd défi menaçant toutes les démocraties, elle appelle la communauté internationale et la France à intervenir d’urgence pour obtenir une désescalade immédiate et la protection des populations civiles déjà durement touchées. Le droit d’asile doit être mobilisé immédiatement et la Corse ne peut être écartée de sa mise en œuvre comme ce fut le cas en 2016 lors du démantèlement du plus grand bidonville, « la jungle de Calais » à l’époque, empêchant l’accueil d’Afghans, de Syriens et d’Érythréens. Des propositions de la collectivité territoriale de Corse et des initiatives permettaient cet accueil au nom de la fraternité.
La LDH exprime sa totale solidarité avec le peuple ukrainien et participera à toutes les initiatives allant dans le sens de la paix et de l’intérêt des peuples concernés.  

Bastia : rassemblement pour la paix en Ukraine

Per a pace : oui à la paix, non à la guerre

De nouveau la guerre vient de frapper aux portes de l’Europe, juste 30 ans après le début de la guerre en Yougoslavie. La Russie a pris la lourde responsabilité d’un conflit armé avec l’Ukraine. 
Un vent mauvais souffle amenant avec lui les craintes d’un conflit mondial. 
L’association Per a Pace, Pour la Paix condamne avec la plus grande fermeté cette intervention militaire de la Russie. Elle se prononce résolument pour la Paix et appelle aux dialogues et à la raison afin qu’une issue négociée dans le respect de chacun aboutisse. Elle apporte son soutien inconditionnel aux populations civiles qui aujourd’hui sont devenues les otages de confrontations politiques et géostratégiques.
Elle se tourne vers l’ONU qui dans l’article 2 de sa charte « érige en principe le règlement pacifique des différends entre États et prohibe le recours à la force. »
Per a Pace considère qu’il faut aujourd’hui démilitariser l’Europe à l’Est et à l’Ouest comme l’avait souhaité Mickaël Gorbatchev en 1991. 
L’association continue de réclamer, comme en 1999 lors des bombardements de Belgrade en Serbie, la dissolution de l’OTAN ainsi que celle de l’Organisation du Traité de Sécurité Collective (OTSC) mis en place en 2002 par la Russie.
La Corse doit manifester sa solidarité et son attachement à la Paix. Elle doit rassembler toutes celles et ceux qui disent NON à la guerre. 

L’affirmation de la paix est le plus grand des combats » Jean Jaurès













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047