Corse Net Infos - Pure player corse

Autodétermination : La question embarrasse-t-elle l’Exécutif corse ?


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 22 Septembre 2017 à 22:04 | Modifié le Mardi 26 Septembre 2017 - 00:38


Elections territoriales oblige, la session de rentrée de l’Assemblée de Corse a débuté sur un air de campagne et une passe d’armes entre droite et nationaliste par le biais d’une question orale qui se voulait chausse-trappe et embarrassante. Le candidat de la droite régionaliste, Jean-Martin Mondoloni, a, au nom de son groupe Le Rassemblement, demandé au président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, de clarifier, voire de confirmer, sa position sur son choix institutionnel pour la Corse : indépendance ou pas ? Pas vraiment embarrassé, Gilles Simeoni renvoie sèchement la balle et se prononce pour « un statut d’autonomie de plein droit et de plein exercice ». Les deux interventions en vidéo.


Autodétermination : La question embarrasse-t-elle l’Exécutif corse ?

 

Jean-Martin Mondoloni : « L’indépendance est-elle, pour le chef de la majorité territoriale que vous êtes, un objectif assumé, revendiqué ? »




Gilles Simeoni : « Un statut d’autonomie de plein droit et de plein exercice est, en l’état, la solution institutionnelle la plus adaptée aux besoins et aux aspirations de la Corse et de son peuple ».




Corse | Entretiens | Elections | Institutions