Corse Net Infos - Pure player corse

ACWA ROBOTICS : une start-up insulaire à l'appétit grandissant


Rémi Di Caro le Vendredi 31 Janvier 2020 à 10:16

C'est dans les locaux de l'organisation, à Furiani, que ce jeudi, Jean-François Rossi, Jean-François Guiderdoni et René Amoretti ont présenté leur nouveau concept. Un projet initié il y a maintenant 18 mois, porté par l'incubateur corse Inizià, et qui promet de révolutionner la gestion de l'eau potable. Fraîchement auréolé au Concours d'Innovation 2019 du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ACWA ROBOTICS ne cache pas aujourd'hui ses ambitions grandissantes. En présence de Gilles Simeoni , président de l'exécutif et de Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse, l'ensemble de l'équipe est revenue en détail sur les raisons qui les ont poussé à se lancer dans cette aventure, quelques semaines avant le début des essais.




"Un jour je suis tombé sur l'histoire de ces pertes d'eau dans les canalisations, et c'est un peu ce qui m'a mis la puce à l'oreille" raconte Jean-François Rossi, à l'initiative de ce projet innovant. "Tout le monde ne le sait peut-être pas, mais 32 milliards de m³ d'eau sont perdus dans les canalisations avant que la ressource n'arrive à destination, et ça représente jusqu'à 40% du volume d'eau transporté".

C'est pour cette raison qu'en compagnie de son équipe, il s'est lancé dans la création d'ACWA ROBOTICS. "Actuellement, le prix du m³ est de 6€ pour le contribuable, alors imaginez la perte pour une famille qui consomme en moyenne 120m³ par an."  L'objectif de ce produit : développer des solutions robotisées de cartographie et d'inspection des réseaux d'eau potable, sans pour autant interrompre le service de distribution de l'eau.
Via plusieurs prototypes de robots, cette innovation devrait venir suppléer les technologies actuelles, qui semblent aujourd'hui limitées dans la réparation et le renouvellement des réseaux de distribution, ces derniers se voulant de plus en plus obsolètes.

En plus d'augurer de belles promesses d'avenir, cet outil a déjà fait parler de lui de l'autre côte de la Méditerranée. Après seulement 18 mois d'existence, la start-up s'est vue récompensée lors des concours d'innovation i-Lab et i-Nov de la grande exposition "Fabriqué en France" qui s'est déroulé au Palais de l'Elysée, la semaine dernière. Outre ces distinctions officielles, le projet a également déjà marqué son empreinte à l'échelle internationale. "On a déjà été contactés par des semblables américains ou coréens. L'équivalent de Véolia en Inde, qui nous a également invité et nous a parlé de certains chantiers disponibles."

Pour autant, en parallèle de ces ambitions légitimes, le souhait est de rester proche de la Corse. "On souhaite vraiment garder, et tant que faire se peut, la valeur ajoutée intellectuelle ici". Mais pour se faire, le projet qui se situe aujourd'hui à mi-chemin entre la recherche et la commercialisation a besoin de certaines garanties financières.

Un constat partagé par Alexandre Vinciguerra, président d'Inizià, incubateur régional qui accompagne l'équipe depuis ses débuts, notamment à travers le financement de deux dépôts de brevet : "Même si vous êtes très attachés au territoire, il existe un risque de vous perdre. Ce qui manque aujourd'hui, c'est l'amorçage. C'est à dire convaincre les investisseurs pour faire en sorte que ces produits soient diffusés sur le marché local, national, et international".

"Un projet ambitieux mais risqué" rassure le président d'ACWA ROBOTICS, Jean-François Guilerdoni. "Il n'y a pas d'impossibilités, seulement des choses à mettre en place. La seule chose qui peut nous faire défaut aujourd'hui, c'est le manque de compétences dans ce secteur."

En effet, si l'équipe est à ce jour composée de 6 personnes, l'absence d'ingénieur mécatronique (mécanique, électronique, informatique) se fait cruellement ressentir, notamment sur le territoire insulaire. "On serait contents de développer une pépinière locale, notamment auprès de l'Université de Corse  et, par exemple, de sa branche Paoli Tech".

A quelques semaines du début des essais sur leur premier robot prévus fin février, et d'un test en partenariat avec Acqua Publica programmé pour le mois d'avril, les deux hommes restent néanmoins plutôt confiants, et espèrent même une sortie de leurs produits sur le marché dans le courant de l'année prochaine.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708