Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



A Bastia la suppression des entrées à la cantine crée la polémique


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 15 Février 2021 à 17:21

Depuis le 9 février dernier, l'entrée des repas des cantines scolaires de Bastia a été momentanément supprimée. Une décision prise pour respecter le tout nouveau protocole sanitaire imposé par la pandémie qui a crée la polémique malgré, selon la municipalité, l'augmentation des portions du plat principal et un apport nutritionnel respecté.



L'entrée a été supprimée dans les repas des cantines bastiaises depuis le neuf février 2021. Crédit Photo : mairie de Bastia
L'entrée a été supprimée dans les repas des cantines bastiaises depuis le neuf février 2021. Crédit Photo : mairie de Bastia
" Pourquoi a-t-on supprimé l’entrée du menu de nos enfants à l’heure de la cantine ?" interroge Naura Mangano-Guellil, maman d’un élève scolarisé à l’école Charpak de Toga. Depuis le 9 février dernier, les cantines scolaires de la ville de Bastia ne servent plus d’entrées aux enfants. Bien que cette suppression soit palliée par un grammage plus important et tout aussi équilibré des plats principaux, la décision a créé une polémique portée par une minorité de parents d’élèves. Un collectif portant le nom de « parents indignés et en colère » et qui regrouperait une trentaine de parents d’élèves aurait été créé pour dénoncer cette suppression et le fait que les enfants soient pressés pour manger à midi.

Pour la Mairie de Bastia, il ne s’agit pas d’une suppression mais « d’un regroupement dans un plat unique ». Le but étant de faire gagner du temps aux enfants pour respecter le nouveau protocole sanitaire tout en gardant un apport nutritionnel intact et servir des produits de qualité.

Un apport nutritionnel gardé intact

La suppression d’une entrée pourrait laisser entendre que les repas sont moins équilibrés. Cependant selon Mathilde Thieblemont, directrice des affaires scolaires à la mairie de Bastia « un travail a été fait avec la diététicienne en charge des repas scolaires pour garder un apport nutritionnel intact ». Ainsi, les portions du plat principal ont été augmentées et les légumes qui étaient présents en entrée ont été incorporés dans le plat de résistance.

Une augmentation du nombre de services

Depuis le neuf février dernier, les cantines scolaires sont soumises à un nouveau protocole sanitaire. Ce dernier prévoit une distanciation de deux mètres entre les enfants et l’obligation de faire manger les mêmes élèves à une table identique jour après jour. « Cela nous permet de réduire le risque de contamination et d’avoir une traçabilité si jamais il y en a une » explique Mathilde Thieblemont. Pour le respecter, et devant « l’impossibilité de pousser les murs », certaines écoles de la ville ont dû passer de deux à trois services en primaire et d’un à deux services en maternel. En tout, neuf classes sont concernées par ces services supplémentaires dans deux écoles élémentaires et quatre écoles maternelles sur les 21 que comptent Bastia.

Si toutes les écoles ne sont pas concernées par cette augmentation de services, toutes ont adopté le concept du "repas sans entrée" pour répondre à un souci d'égalité entre les enfants et éviter des complications logistiques au niveau de la cuisine centrale qui fournit l'ensemble des établissements scolaires de la commune. 

Cependant, l’augmentation du nombre de services oblige les cantines à réduire le temps de restauration des enfants.

30 minutes pour manger au lieu de 40

En temps normal, le service à la cantine des écoles primaires et maternelles se fait en 40 minutes. Depuis le neuf février, cette durée a été ramenée à 30 minutes pour pouvoir instaurer un service supplémentaire dans les écoles concernées. Une réduction du temps de restauration qui passe mal pour Naura Mangano-Guellil qui parle « d’enfants bousculés pour manger plus vite ».
« Nous avons un impératif : tous les enfants doivent manger correctement dans un cadre de sécurité sanitaire optimal. » Ivana Polisini, déléguée à la politique éducative et à la petite enfance à la mairie de Bastia.


Pour Ivana Polisini, déléguée à la politique éducative et à la petite enfance à la mairie de Bastia, il n’en est rien : « une majorité de parents d’élèves salue l’initiative du plat unique plus consistant et de l’augmentation du nombre de services. Tout le monde sait que la période est compliquée. Quand on augmente le nombre de services nous sommes bien obligés de réduire le temps pour manger. Nous avons un impératif : tous les enfants doivent manger correctement dans un cadre de sécurité sanitaire optimal ».  
 
Le collectif de parents d’élèves dit avoir alerté la mairie de Bastia. Selon Ivana Polisini « aucune demande n’a été faite. Nous les recevrons volontiers pour leur présenter les repas qui sont déjà disponibles sur le site internet de la mairie et pour en discuter ».
 

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047