Corse Net Infos - Pure player corse



A Ajaccio la tension monte...


La rédaction le Mercredi 9 Mars 2022 à 21:14

Près de 1 500 personnes se sont réunies de manière pacifique devant les grilles de la Préfecture vers18h30. Personnalités de la société civile, étudiants, lycéens, Collégiens, quelques élus, enseignants. La situation s'est dégradée peu avant 20 heures avec des affrontements plus intenses encore que ceux de la veille entre manifestants et forces de l'ordre. Ces dernières ont encerclé les manifestants des deux côtés de la Préfecture et ont chargé. Plusieurs personnes seraient blessées. Une femme a été touchée par une bombe agricole qui a explosé près d'elle. La tension monte encore alors d’un cran. Deux groupes de manifestants se sont formé l'un près de la place Foch et vers le Diamant. La plupart des manifestants présents au début du rassemblement sont pour le moment toujours sur place.




Le point de la situation dressé par la préfecture de la Corse-du-Sud

Depuis 18h30, des manifestants se sont rassemblés à proximité de la préfecture de Corse. Le rassemblement s’est dans un premier temps déroulé dans le calme avant de laisser place, aux alentours de 20h, à des violences à l’encontre des forces de l’ordre positionnées à l’intérieur et aux abords de la préfecture.
 
Les heurts se sont déroulés à l’angle du cour Napoléon et de la place du Diamant. Les forces de l’ordre ont subi des jets de projectiles incessants (cocktails molotov, pierres, bombes artisanales) ce qui les a contraint à utiliser des gaz lacrymogènes et des grenades de désencerclement pour assurer leur protection.
 
En parallèle, la maison d'arrêt a été prise pour cible avec des projectiles et des cocktails molotov.
 
Les affrontements se poursuivent à cette heure.
 
A 21h30, on dénombre 3 blessés parmi les manifestants dont un journaliste du média TF1, blessé à la jambe. Le préfet de Corse du Sud rappelle son attachement à la liberté pour la presse de couvrir les manifestations et apporte son soutien au journaliste et à sa rédaction.
 
Après les évènements d’hier et ceux en cours ce soir, le préfet de Corse du Sud condamne les violences envers les forces de l’ordre. Elles ne sont en aucun cas une réponse au drame qui a touché Yvan Colonna et ses proches. Il appelle à l’apaisement et au dialogue afin d’éviter toute nouvelle victime.
 

 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022