Corse Net Infos - Pure player corse


Sorru in musica : apprendre autrement


Eva Mattei le Mercredi 24 Juillet 2019 à 17:17

La guitare donne le ton. Sous le tilleul de la cour du couvent Saint François, se tenant droits au bord des bancs, les élèves sont prêts à entamer la mazurka de Guagno, découverte la veille...




Dans cet atelier de musique traditionnelle, pas de partitions. Tout se fait à l'oreille, les mains venant se placer sur les cordes par mimétisme, phrase après phrase, l'animatrice servant de modèle. « Pour les coups d'archet, il suffit de s'appuyer sur les temps de la danse, rappelle Laurence Felici à ses apprenants. Cette jeune enseignante de l'Education Nationale, certifiée en musique, est une habituée de l'académie Sorru in Musica qu'elle a d'abord fréquentée elle-même en temps qu'élève et dont elle n'a pas raté, en 16 ans, une seule édition.
Minicale lui a passé le flambeau. Le répertoire qu'elle fait travailler est celui de morceaux corses à danser. « La musique traditionnelle est un exercice à part entière auquel je me suis moi-même plié à l'âge de 20 ans », faisait remarquer Bertrand Cervera aux stagiaires accueillis deux jours auparavant, en leur présentant cet atelier où les différentes « voix » trouvent, in fine, rapidement leur place. Un apprentissage qui est aussi l'occasion de revoir une gamme, de rappeler la différence de tempo entre une danse et une autre...


« Après la mazurka, ce sera donc a sculticcia di Guagno, en sol majeur, annonce Laurence, accompagnée à la guitare par Fabrice Massiani, membre comme elle du groupe A Primavera et fidèle, lui aussi, du festival. « Cette année, l'atelier « guitare d'accompagnement », dont je m'occupe et qui s'associe à celui de Laurence, est ainsi venu se greffer au programme », explique cet autre formateur de Sorru in Musica. 
A ses côtés, Sébastien Mannu, Vicolais venu là pour enrichir son propre répertoire : «En 9 jours de stage, on a vraiment le temps d'apprendre », fait remarquer le jeune homme, passé également par les cours de chorale d'un festival dont il apprécie tout particulièrement l'ambiance. «L'esprit de l'académie, c'est cette liberté dans le choix des ateliers et les transferts possibles, à tout moment, de l'un à l'autre, reprend Fabrice. N'importe quel élève passant dans la cour du couvent peut ainsi nous rejoindre sous le tilleul et les bancs, participer et profiter de l'acoustique naturelle.
Aucune porte n'est à pousser. »
Faire un peu différent, marier simplicité et excellence... La signature de Sorru in Musica.

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude